Code source

Jul 22 2020 19 mins 2.8k

Des histoires dans l’actualité racontées par les journalistes de la rédaction du Parisien et par celles et ceux qui les ont vécues directement. Code Source est un podcast présenté par Jules Lavie, avec des reportages de Clawdia Prolongeau, du lundi au vendredi, à écouter dès 18 heures. Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.






Le jour où... Nicolas Hulot a démissionné en direct sur France Inter
Oct 29 2020 24 mins  
Dans son dernier livre « Le jardin secret de la République: 50 ans d'entre soi » (Plon) paru en septembre, Marcelo Wesfreid explique comment et pourquoi la tradition des chasses de la République perdure à Chambord (Loir-et-Cher). De Georges Pompidou à Emmanuel Macron, aucun président ne s’est affranchi de cet outil de pouvoir. Dans le même ouvrage, le journaliste au service politique du Parisien revient sur la démission retentissante de Nicolas Hulot. Il était aux premières loges ce matin du 28 août 2018, lorsque le célèbre ministre de la Transition écologique a jeté l’éponge en direct. L’annonce intervient au lendemain d’une réunion houleuse sur la réforme de la chasse, en présence d’un invité surprise. Ce soir-là, l’ancien présentateur d’Ushuaia se retrouve face à son ennemi Thierry Coste, lobbyiste de la chasse et proche du président de la République. Marcelo Wesfreid était aux premières loges pendant la suite des évènements. Il raconte ces heures qui ont fait basculer le choix du ministre, dans Code Source. Direction de la rédaction : Pierre Chausse - Rédacteur en chef : Jules Lavie - Reporter : Clawdia Prolongeau - Journalistes : Raphaël Pueyo, Ambre Rosala et Thibault Lambert - Réalisation et mixage : Julien Montcouquiol - Musiques : François Clos, Audio Network - Identité graphique : Upian - Archives : Ushuaia TV, TV5 Monde, INA, France Inter.  See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.



Enfants retirés de leurs parents, sévices… L’inquiétante communauté religieuse de Malrevers
Oct 27 2020 21 mins  
En juin dernier, Le Parisien publiait une longue enquête sur “la Famille”, une mystérieuse communauté religieuse installée dans l’est parisien, fermée à tous ceux qui ne sont pas nés en son sein. Elle compte environ trois mille personnes, et pas plus de huit patronymes différents. Dans les années 1960, une partie de ses membres ont décidé de partir fonder une nouvelle communauté sur le modèle du kibboutz. Cette branche dissidente vit aujourd’hui recluse dans le village de Malrevers, en Haute-Loire. Dès leur plus jeune âge, tous les enfants sont élevés ensemble, et tenus à l’écart de leurs parents biologiques.Joseph et Mathieu étaient encore jeunes lorsqu’ils ont quitté la communauté en 2003. Comme d’autres anciens membres, ils dénoncent aujourd’hui les lourds sévices qu’ils ont subi pendant leur enfance. Nicolas Jacquard, journaliste au service Police-Justice du Parisien, les a rencontrés. Il raconte son enquête dans Code Source. Direction de la rédaction : Pierre Chausse - Rédacteur en chef : Jules Lavie - Reporter : Clawdia Prolongeau - Journalistes : Thibault Lambert, Marion Bothorel, Raphaël Pueyo et Ambre Rosala - Réalisation et mixage : Julien Montcouquiol - Musiques : François Clos, Audio Network - Identité graphique : Upian - Archives : Le Parisien.  See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

Qui se cache derrière BarakaCity, l’association dans le collimateur des autorités
Oct 26 2020 17 mins  
Deux jours après l’assassinat de Samuel Paty, le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin annonce que 51 associations, soupçonnées d'accointances avec l'islam radical, sont dans le collimateur des autorités. Il promet d’en dissoudre plusieurs, dont BarakaCity, qu’il cite nommément. Créée en 2008, cette ONG musulmane basée à Évry-Courcouronnes (Essonne) lève des millions d’euros de dons annuels pour apporter de l’aide humanitaire à l’étranger. Son fondateur Driss Yemmou, dit Idriss Sihamedi, très actif sur les réseaux sociaux, se décrit comme un musulman orthodoxe et multiplie les provocations sur internet. En octobre, il est placé en garde à vue à deux reprises et placé sous contrôle judiciaire, soupçonné d’avoir lancé des campagnes de cyberharcèlement contre une ex-journaliste de Charlie Hebdo et une chroniqueuse de RMC, toutes deux engagées dans la lutte contre l’islamisme. Nicolas Goinard, chef de l’édition de l’Essonne du Parisien, et Bartolomé Simon, lui aussi de l’édition de l’Essonne, reviennent sur les soupçons qui pèsent sur l’association et son président controversé. Direction de la rédaction : Pierre Chausse - Rédacteur en chef : Jules Lavie - Reporter : Clawdia Prolongeau - Journalistes : Ambre Rosala et Thibault Lambert - Réalisation et mixage : Julien Montcouquiol - Musiques : François Clos, Audio Network - Identité graphique : Upian - Archives : Europe 1, TV5 Monde, Canal +, RMC.  See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.





Un professeur tué pour avoir fait son métier : le point sur l'assassinat de Samuel Paty
Oct 19 2020 25 mins  
Ce vendredi 16 octobre, Samuel Paty, un professeur d’histoire-géographie de 47 ans, est décapité à quelques rues de son collège de Conflans-Sainte-Honorine, dans les Yvelines. Son assaillant est abattu par la police. Onze jours avant, l’enseignant avait présenté à ses élèves des caricatures du prophète Mahomet, lors d’un cours sur la liberté d’expression. La barbarie de cet assassinat provoque une vague d’émotion bien au-delà du monde éducatif. Partout en France, des dizaines de milliers de personnes se sont rassemblées dimanche pour défendre la liberté d’expression et rendre hommage au père de famille. De ce cours qui a suscité la polémique sur les réseaux sociaux jusqu’aux derniers éléments de l’enquête, six journalistes du Parisien qui ont couvert cet attentat racontent. Récit avec Christel Brigaudeau et Emilie Torgemen du service société, Jérémie Pham-Lê et Timothée Boutry du service police justice, Laurent Mauron de l'édition des Yvelines, et Julie Ménard de l’édition du Val-d’Oise. Direction de la rédaction : Pierre Chausse - Rédacteur en chef : Jules Lavie - Reporter : Clawdia Prolongeau - Journalistes : Raphaël Pueyo, Ambre Rosala et Thibault Lambert - Réalisation et mixage : Benoît Laur - Musiques : François Clos, Audio Network - Identité graphique : Upian - Archives : BFM TV, Ministère de l'Education Nationale, Le Parisien, CNews, RTL.  See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.






D'EELV à LREM puis au gouvernement, qui est vraiment Barbara Pompili ?
Oct 12 2020 20 mins  
À l'annonce du gouvernement de Jean Castex, le 6 juillet 2020, son nom a retenu l'attention. Barbara Pompili devient la quatrième ministre de la Transition écologique et solidaire, et une personnalité de premier plan pour au sein de l’exécutif. Encartée à 25 ans chez les Verts, secrétaire d'Etat chargée de la biodiversité à la fin du quinquennat de François Hollande, puis députée LREM de la Somme à partir de 2017... Cette ancienne disciple d’Yves Cochet, connue pour sa liberté de parole, s’est frayée un chemin politique en dehors des camps écologistes d’opposition. Si Barbara Pompili a remporté plusieurs batailles, comme l’interdiction progressive des animaux sauvages dans les cirques itinérants, sa position centrale au gouvernement la conduit parfois à jouer les équilibristes. Cet été, la ministre a dû défendre la réintroduction partielle des pesticides néonicotinoïdes, qu’elle avait pourtant fait proscrire en 2016. Portrait avec Jannick Alimi du service politique et Emilie Torgemen, journaliste en charge de l’environnement au Parisien. Direction de la rédaction : Pierre Chausse - Rédacteur en chef : Jules Lavie - Reporter : Clawdia Prolongeau - Production : Marion Bothorel et Thibault Lambert - Réalisation et mixage : Alexandre Ferreira - Musiques : François Clos, Audio Network - Identité graphique : Upian - Archives : BFM-TV, Assemblée Nationale, Europe 1, France 3, France Bleu, France Info.  See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.



































Les étés des Bleus, 2018 : 20 ans après, de nouveau sur le toit du monde
Aug 26 2020 27 mins  
PODCAST, SÉRIE (6/6). Pendant les vacances, Code source raconte les compétitions où l’équipe de France de football a brillé. La nouvelle génération des Bleus, dirigée par Didier Deschamps et emmenée par les jeunes Kylian MBappé, Antoine Griezmann et Paul Pogba, est très populaire auprès des Français. Les Bleus progressent sans embûches et dans la bonne humeur face à la Belgique, au Danemark et l’Argentine. Une cohésion qui leur permet d’arriver en finale. Le 15 juillet 2018 à Moscou, la France remporte la deuxième Coupe du monde de son histoire face à la Croatie. Le pays explose de joie et de nouveaux joueurs marquent l’histoire des Bleus. Mais cette victoire est aussi celle d’un homme : Didier Deschamps. Il gagne sa deuxième Coupe du monde, cette fois-ci en tant qu’entraîneur. Retour sur ce fol été russe des Bleus avec Christophe Bérard et Harold Marchetti, journalistes au service des Sports du Parisien. Direction de la rédaction : Pierre Chausse - Rédacteur en chef : Jules Lavie - Reporter : Clawdia Prolongeau - Conception et préparation : Stéphane Geneste - Production : Benjamin Boukriche, Marion Bothorel, John Timsit - Réalisation et mixage :Julien Montcouquiol - Musiques : François Clos, Audio Network - Identité graphique : Upian - Archives : Info sport, TF1, Huffington Post  See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

Les étés des Bleus, 2016 : la génération Griezmann regagne le cœur du public
Aug 24 2020 25 mins  
PODCAST, SÉRIE (5/6). Pendant les vacances, Code source raconte les compétitions où l’équipe de France de football a brillé. En novembre 2015, le Stade de France est l’une des cibles des attentats terroristes à Paris. Sept mois plus tard, le pays est encore très marqué quand s’ouvre dans ce stade, le championnat d’Europe de football. Cet été 2016, l’équipe de France peut compter sur des joueurs comme Dimitri Payet et Antoine Griezmann. Au fil des rencontres, l’équipe, entraînée par Didier Deschamps, gagne en puissance et en popularité. Les Bleus arrivent une nouvelle fois en finale, soutenue par 75 000 spectateurs, face au Portugal. Cristiano Ronaldo se blesse et cet incident soude l’équipe portugaise, jusqu’à la victoire. Pour l’équipe de France, c’est une énorme désillusion. Retour sur cette compétition avec Christophe Bérard, et Harold Marchetti, journalistes au service des Sports du Parisien. Direction de la rédaction : Pierre Chausse - Rédacteur en chef : Jules Lavie - Reporter : Clawdia Prolongeau - Conception et préparation : Miren Garaicoechea - Production : Benjamin Boukriche, Stéphane Geneste, Marion Bothorel et John Timsit - Réalisation et mixage : Julien Montcouquiol - Musiques : François Clos, Audio Network - Identité graphique : Upian - Archives : beIN Sports, TF1, INA.  See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

















Laeticia, Laura, David et les millions : la bataille de l'héritage de Johnny Hallyday (Partie 1)
Jul 13 2020 20 mins  
C’est la fin d’un feuilleton judiciaire, médiatique et familial. Le 3 juillet 2020, Laetitia Hallyday annonce « la conclusion d’un accord définitif » avec la fille aînée du chanteur. De son côté, David Hallyday se désiste de toute action en justice. Tout avait commencé en février 2018, deux mois après la mort de Johnny. Laura Smet et David Hallyday contestent le testament américain établi par leur père en 2014, qui les exclut totalement. S’engage alors une bataille judiciaire sur l’héritage financier et musical du chanteur. Les anciens proches et amis se divisent. En avril 2018, alors que Laetitia Hallyday lance une procédure aux Etats-Unis, David et Laura remportent une première victoire judiciaire. Code source raconte, en deux épisodes, le feuilleton de l’héritage de Johnny Hallyday, avec Eric Bureau et Emmanuel Marolle, journalistes au service Culture du Parisien. Code source est le podcast quotidien d’actualité du Parisien. Direction de la rédaction : Pierre Chausse - Rédacteur en chef : Jules Lavie - Reporter : Clawdia Prolongeau - Conception et préparation : Stéphane Geneste - Production : Benjamin Boukriche, John Timsit - Réalisation et mixage : Alexandre Ferreira - Musiques : François Clos, Audio Network - Identité graphique : Upian - Archives : BFMTV, France3, Europe1, RTL.  Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.  See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

Rackets, violences, racisme… Ces policiers de Seine-Saint-Denis au cœur du scandale
Jul 10 2020 20 mins  
Lundi 29 juin, six agents de la CSI 93 sont interpellés par l’IGPN, la police des polices. Quatre d’entre eux seront mis en examen le jeudi suivant pour « vol », « transports de détention de stupéfiants”. ou encore « violences volontaires par personnes dépositaires de l'autorité publique ». Les enquêteurs les soupçonnent notamment d'avoir mené un contrôle d'identité controversé le 30 mai dernier à Saint-Ouen. Au Parquet de Bobigny, 17 enquêtes judiciaires visent une quinzaine de membres actuels. Soit 10% des effectifs. Le préfet de police de Paris a annoncé début juillet la dissolution complète de la compagnie. Code source raconte la création, le fonctionnement, et les dérives de la CSI 93 avec Carole Sterlé, journaliste à la cellule enquête Île-de-France du Parisien et Jean-Michel Décugis, journaliste au service Police Justice du Parisien. Code source revient sur l’origine, le fonctionnement, et les dérives de la CSI 93 avec Carole Sterlé, journaliste à la cellule enquête IDF du Parisien et Jean-Michel Décugis, journaliste au service Police Justice du Parisien.Code source est le podcast quotidien d’actualité du Parisien. Direction de la rédaction : Pierre Chausse - Rédacteur en chef : Jules Lavie - Reporter : Clawdia Prolongeau - Production : Stéphane Geneste, Marion Bothorel, John Timsit - Réalisation et mixage : Julien Montcouquiol - Musiques : François Clos, Audio Network - Identité graphique : Upian. Archives : France Télévisions. Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.  See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

80 ans, 36 braquages… Danièle a passé 52 ans dans sa pharmacie, en Seine-Saint-Denis
Jul 09 2020 15 mins  
Danièle a baissé son rideau de fer pour la toute dernière fois, le soir du 30 juin. Elle avait vendu son premier médicament il y a 52 ans. De mai 1968 à la crise du covid-19, l’ancienne pharmacienne a traversé l’histoire, dans sa ville de 70 000 habitants. Elle affirme détenir le record du plus grand nombre de braquages dans sa ville : 36 au total. Dans les années 2000, son magasin est inondé à plusieurs reprises. Finalement, ce sera la pandémie de Covid-19 qui l’aura obligée de fermer.  « J'ai été étranglée financièrement », dit-elle. « Comme je ne vends que sur ordonnance et qu'il n'y avait plus de consultation, les clients étaient très rares… ». A quelques rues de sa boutique, Clawdia Prolongeau a rencontré Danièle Dutremblay chez elle. Elle raconte dans Code source ses débuts, sa vie au service de ses clients, et ses mésaventures.Direction de la rédaction : Pierre Chausse - Rédacteur en chef : Jules Lavie - Reporter : Clawdia Prolongeau - Conception et préparation : Clawdia Prolongeau, François-Xavier Rigaud - Production : Stéphane Geneste, Benjamin Boukriche, John Timsit - Réalisation et mixage : Benoît Laur - Musiques : François Clos, Audio Network - Identité graphique : Upian. Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.  See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

Novak Djokovic, portrait d’un immense champion à court de reconnaissance
Jul 08 2020 21 mins  
Vainqueur de 17 grands chelems, Novak Djokovic n’a rien à envier à ses grands rivaux Roger Federer et Rafael Nadal. Sauf peut-être la popularité. La guerre de Yougoslavie le marque profondément pendant son enfance. Au début des années 1990, il découvre le tennis. Puis, à partir des années 2000, c’est une ascension fulgurante. Il enchaîne les grands tournois et les titres. Sur les courts, le joueur serbe n’hésite pas se mettre en avant. Il fait régulièrement le show avec le public. Mais, son comportement suscite encore un a priori. Il a récemment suscité la polémique pour avoir organisé un tournoi en pleine pandémie de covid-19. Pour essayer de saisir ce personnage, Code source retrace l’histoire du numéro un mondial avec Eric Bruna, journaliste au service Sport du Parisien. Code source est le podcast quotidien d’actualité du Parisien. Direction de la rédaction : Pierre Chausse - Rédacteur en chef : Jules Lavie - Reporter : Clawdia Prolongeau - Conception et préparation : Stéphane Géneste - Production : Benjamin Boukriche et John Timsit - Réalisation et mixage : Benoît Laur - Musiques : François Clos, Audio Network - Identité graphique : Upian - Archives : FranceTélévisions, BeinSports, France24, Palmeroids. Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.  See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.



Jean-Marie Bigard candidat à la présidentielle ? Pourquoi ce n’est pas une blague
Jul 06 2020 24 mins  
Proche du mouvement des Gilets Jaunes, il s’érige régulièrement en porte-parole du “peuple”. Mais son humour passe de plus en plus mal auprès d’une partie du public. En février 2019 après sa blague narrant le viol d’une patiente par un médecin, le Conseil supérieur de l’audiovisuel avait reçu 1500 signalements. Aussi populaire que controversé, Jean-Marie Bigard reste le seul comique à avoir rempli le stade de France. Longtemps proche de Nicolas Sarkozy, il n’hésite plus à pourfendre les élites et les politiques. Sur Facebook, devant son million d’abonnés, il multiplie les coups de gueule. Et les critiques envers Emmanuel Macron pour sa gestion du Coronavirus. Ce qui lui a valu un appel de l’intéressé. Jean-Marie Bigard veut-il réellement se porter candidat en 2022 ? Pauline Conradsson, journaliste au service Culture du Parisien et Alexandre Sulzer, journaliste au service Politique du Parisien, l’ont rencontré dans son appartement parisien le 10 juin. Ils l’ont trouvé particulièrement sincère. Direction de la rédaction : Pierre Chausse - Rédacteur en chef : Jules Lavie - Reporter : Clawdia Prolongeau - Conception et préparation : Thibault Lambert - Production : Stéphane Geneste et John Timsit - Réalisation et mixage : Alexandre Ferreira - Musiques : François Clos, Audio Network - Identité graphique : Upian - Archives : INA, BFMTV, Sud Radio, Europe1, C8. Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.  See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

Clap de fin pour « On n’est pas couché » : retour sur 14 années de talk-show
Jul 03 2020 23 mins  
Après 14 saisons sur France 2, “On n’est pas couché” s'arrête. Par sa longévité, ses clashs à répétition et ses duos de chroniqueurs emblématiques, le talk-show animé par Laurent Ruquier est devenu une référence du débat public. Plusieurs humoristes y font aussi leurs premières prestations, comme Florence Foresti ou Jonathan Lambert. Lancée en 2006 après le départ de Thierry Ardisson de France 2, l’émission connaît un vrai succès, avant de pâlir en audiences, jusqu’à son arrêt définitif en juillet 2020. Ce dénouement concrétise également la séparation de Laurent Ruquier et de sa productrice Catherine Barma, dont la relation de travail remonte à la fin des années 1990. Pourquoi l’émission a-t-elle connu ce succès ? Comment a-t-elle perduré ? Qui est Catherine Barma ? Réponse dans Code source avec Benoît Daragon et François Rousseau, journalistes Médias au Parisien. Direction de la rédaction : Pierre Chausse - Rédacteur en chef : Jules Lavie - Reporter : Clawdia Prolongeau - Conception et préparation : Thibault Lambert - Production : Stéphane Geneste, Benjamin Boukriche, John Timsit - Réalisation et mixage : Benoît Laur - Musiques : François Clos, Audio Network - Identité graphique : Upian - Archives : TF1, France 2, INA, thierryardisson.fr. Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.  See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.


«Charnier» à la fac de médecine Paris-Descartes : les familles en quête de réponses
Jul 01 2020 19 mins  
En novembre 2019, L’Express révèle que le Centre du don des corps (CDC), le plus grand centre d’anatomie européen depuis 1953, était en réalité un véritable charnier. Les corps, censés être utiles aux travaux anatomiques, étaient gardés dans des conditions déplorables : empilés dans des chambres froides en panne, emballés dans des sacs-poubelles, ou rongés par des souris. Des organes étaient même vendus discrètement à des laboratoires ou à des industriels, par exemple pour servir à des crash-tests. Après la plainte d’un collectif pour “atteinte du respect dû aux morts”, le parquet de Paris a ouvert une enquête préliminaire. En juin, plusieurs dizaines de familles se sont constituées en association. Elles envisagent de se porter partie civile. Comment les familles ont-elles vécu ces révélations ? Pourquoi dénoncent-elles une opacité du dossier ? Deux familles témoignent aujourd’hui dans Code source au micro de Clawdia Prolongeau. Code source est le podcast quotidien d’actualité du Parisien. Direction de la rédaction : Pierre Chausse - Rédacteur en chef : Jules Lavie - Reporter : Clawdia Prolongeau - Production : Stéphane Geneste, Benjamin Boukriche, et John Timsit - Réalisation et mixage : Alexandre Ferreira - Musiques : François Clos, Audio Network - Identité graphique : Upian.  Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.  See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

Le combat d’une sœur : Assa Traoré, figure de la lutte contre les violences policières (Partie 2)
Jun 30 2020 15 mins  
Depuis 2016, Assa Traoré livre une bataille judiciaire pour démontrer la responsabilité des forces de l’ordre dans la mort de son frère. A la tête du comité “La vérité pour Adama”, elle mobilise régulièrement ses proches et les militants des quartiers. Dans le sillage des manifestations anti-racistes suite à la mort de George Floyd, le combat d’Assa Traoré prend une autre ampleur. Le 2 juin, malgré l’interdiction du rassemblement, elle réunit plusieurs dizaines de milliers de personnes à Paris contre les violences policières. Qui est Assa Traoré ? Comment s’est-elle imposée dans le paysage médiatique en France ? Réponse dans Code source, en deux épisodes, avec deux journalistes du Parisien : Jean-Michel Décugis (service Police Justice) et Maïram Guissé (cellule enquête Île-de-France). Code source est le podcast quotidien d’actualité du Parisien. Direction de la rédaction : Pierre Chausse - Rédacteur en chef : Jules Lavie - Reporter : Clawdia Prolongeau - Production : Stéphane Geneste, Miren Garaicoechea, et John Timsit - Réalisation et mixage : Julien Montcouquiol - Musiques : François Clos, Audio Network - Identité graphique : Upian - Archives : TF1, Le Parisien.  Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.  See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

Le combat d’une sœur : Assa Traoré, figure de la lutte contre les violences policières (Partie 1)
Jun 29 2020 17 mins  
Elle n'avait jamais milité mais se voit désormais comparée à une "Angela Davis" française : depuis la mort de son petit frère Adama, Assa Traoré est devenue une figure de la lutte contre les violences policières et le racisme. Toujours vêtue d'un tee-shirt "justice pour Adama", volumineuse coupe afro, la jeune femme de 35 ans est épaulée par un solide "comité" d'une vingtaine de proches et de militants des quartiers. Elle réclame inlassablement "vérité et justice" sur la mort de son frère après son arrestation par des gendarmes à Beaumont-sur-Oise (Val-d'Oise) le 16 juillet 2016. Qui est Assa Traoré ? Comment s’est-elle imposée dans le paysage médiatique en France ? Réponse dans Code source, en deux épisodes, avec deux journalistes du Parisien : Jean-Michel Décugis (service Police Justice) et Maïram Guissé (cellule enquête Île-de-France). Code source est le podcast quotidien d’actualité du Parisien. Direction de la rédaction : Pierre Chausse - Rédacteur en chef : Jules Lavie - Reporter : Clawdia Prolongeau - Production : Stéphane Geneste, Miren Garaicoechea, et John Timsit - Réalisation et mixage : Julien Montcouquiol - Musiques : François Clos, Audio Network - Identité graphique : Upian - Archives : Le Parisien, AFP.  Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.  See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.




La famille : enquête sur une communauté religieuse secrète de l’Est Parisien (Partie 1)
Jun 24 2020 17 mins  
Dans trois arrondissements de Paris, le XIe, le XIIe et le XXe, une communauté religieuse très discrète existe depuis 2 siècles. Baptisée la Famille, elle compte environ 3.000 membres, qui font tous partie de huit familles différentes. Ils ne se marient qu’entre eux et leur vie est guidée par leurs propres textes sacrés. Il n’y a rien d’illégal à cela, la liberté de culte étant un principe fondamental en France. Mais des dizaines d’anciens membres de la Famille ont créé un groupe Facebook, pour lever le secret sur l’existence de cette communauté. Une dizaine d’entre eux ont accepté de parler au journaliste du Parisien Nicolas Jacquard. Après avoir publié le 21 juin une longue enquête sur ce sujet, il raconte son travail et ce qu’il a appris sur la Famille, dans deux épisodes de Code source. Code source est le podcast quotidien d’actualité du Parisien. Direction de la rédaction : Pierre Chausse - Rédacteur en chef : Jules Lavie - Reporter : Clawdia Prolongeau - Conception : Stéphane Geneste - Production : Stéphane Geneste et Miren Garaicoechea - Réalisation et mixage : Alexandre Ferreira - Musiques : François Clos, Audio Network - Identité graphique : Upian - Archives : INA, France Culture. Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.  See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.







Bague à 4 millions, papys gangsters... L'incroyable braquage de Kim Kardashian (Partie 1)
Jun 15 2020 18 mins  
Un coffret Louis Vuitton renfermant un trésor, dont une bague estimée à 4 millions de dollars, une équipe de papys braqueurs, et une icône planétaire, forte de 170 millions de followers sur Instagram… Dans la nuit du 2 au 3 octobre 2016, à Paris, un commando a fait irruption dans la résidence de la star, avant de la ligoter et de lui dérober plusieurs bijoux en diamant et en or, dont la pierre de 18,88 carats offerte par le rappeur Kanye West pour leurs fiançailles. Quelques heures après, l’information est reprise dans le monde entier. La brigade de répression du banditisme (BRB) sera chargée de retrouver les braqueurs. Code source vous raconte en deux épisodes l’incroyable braquage de Kim Kardashian, avec deux journalistes du Parisien : Marie Poussel, du service Culture et Damien Delseny, chef du service Police Justice. Code source est le podcast quotidien d’actualité du Parisien. Direction de la rédaction : Pierre Chausse - Rédacteur en chef : Jules Lavie - Reporter : Clawdia Prolongeau - Conception : Thibault Lambert - Production : Stéphane Geneste et Miren Garaicoechea - Réalisation et mixage : Alexandre Ferreira - Musiques : François Clos, Audio Network - Identité graphique : Upian - Archives : E!, RTL. Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.  See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.






Qu’est-il arrivé à Cécile Vallin, 17 ans, disparue en 1997 ? 23 ans après, la justice relance l’enquête
Jun 08 2020 25 mins  
Recherches, interviews, livre... Depuis 23 ans, le père de Cécile Vallin lutte contre l’oubli. Sa fille a disparu le dimanche 8 juin 1997, à l’âge de 17 ans, alors qu’elle marchait, seule, le long d’une route départementale près de Saint-Jean-de-Maurienne, en Savoie. Celle qui se prédestinait à devenir professeur d’EPS préparait alors les épreuves de son baccalauréat. La veille, elle avait accueilli quelques amis pour une fête chez elle. De nombreuses pistes, comme celles des tueurs en série Michel Fourniret et Volker Eckert; ont été étudiées, puis écartées. Le 26 mai 2020, un nouvel appel à témoins a été lancé. Depuis décembre 2019, l’unité spécialisée dans les enquêtes complexes – l’Office central pour la répression des violences aux personnes – a repris le dossier, sur demande du juge d’instruction. Cet épisode est raconté par Damien Delseny, rédacteur-en-chef adjoint au Parisien, chef du service Police-Justice. Direction de la rédaction : Pierre Chausse - Rédacteur en chef : Jules Lavie - Reporter : Clawdia Prolongeau - Préparation et conception : Marion Bothorel - Production : Stéphane Geneste et Miren Garaicoechea - Réalisation et mixage : Alexandre Ferreira - Musiques : François Clos, Audio Network - Identité graphique : Upian - Archives : France 2, France 3.. Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.  See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.






L'amant, le testament, l’empoisonnement et les millions : plongée dans l'affaire du « Bel Alex »
Jun 01 2020 21 mins  
10 millions d’euros. L’héritage de Peter Ikin, multimillionnaire et ancien directeur de la maison de disque Warner Music en Australie, est colossal, quand son corps est découvert dans une chambre d’hôtel parisienne, le 12 novembre 2008. L’année suivante, une expertise toxicologique révèle qu’il ne s’agirait pas d'une mort naturelle : l’homme aurait ingéré l’équivalent de 40 comprimés de paracétamol, une dose létale pour l’organisme. Premier suspect dans cette affaire, son ex-amant, Alexandre Despallières, qui a revendiqué l’héritage juteux. À la fin du mois de mai 2020, soit dix ans après sa mise en examen, Alexandre Despallières est renvoyé aux assises pour assassinat par empoisonnement. Belle gueule et séducteur, l’homme, présumé innocent, est considéré comme ayant une “personnalité narcissique” selon l’expert psychiatre du dossier. Récit de Timothée Boutry, journaliste au service Police-Justice du Parisien. Direction de la rédaction : Pierre Chausse - Rédacteur en chef : Jules Lavie - Reporter : Clawdia Prolongeau - Production : Stéphane Geneste et Miren Garaicoechea - Réalisation et mixage : Julien Montcouquiol - Musiques : François Clos, Audio Network - Identité graphique : Upian - Archives : France 3, INA, Karl Zéro. Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.  See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

Hidalgo, Dati, Buzyn… Paris se déconfine, et la campagne des municipales aussi
May 29 2020 20 mins  
achida Dati jette ses dernières forces dans la bataille. Elle fustige la maire sortante et l’ex-ministre de la santé. Mais les dernières négociations ne lui semblent pas favorables. Une fois le second tour des municipales fixé par Edouard Philippe au 28 juin, la campagne a pu repartir. Le jeudi 28 mai Agnès Buzyn fait son mea culpa. Elle regrette avoir parlé de mascarade concernant le maintien du scrutin malgré l’épidémie. « Les Parisiens se moquent des états d'âme et des introspections indécentes » d'Agnès Buzyn, ne tardera pas à répondre Rachida Dati, qui fustige également la gestion de la crise par Anne Hidalgo et la propreté des rues. La vie reprend à Paris… la campagne aussi. Cet épisode de Code source est raconté par Marie-Anne Gairaud et Julien Duffé, journalistes à l’édition de Paris du Parisien. Code source est le podcast quotidien d’actualité du Parisien. Direction de la rédaction : Pierre Chausse - Rédacteur en chef : Jules Lavie - Reporter : Clawdia Prolongeau - Préparation et conception : Stéphane Geneste - Production : Thibault Lambert, Benjamin Boukriche et Matthias Hardoy - Réalisation et mixage : Julien Montcouquiol - Musiques : François Clos, Audio Network - Identité graphique : Upian - Archives : France 2, BFMTV, LCI, France Inter, RTL. Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.  See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.


















Fermetures, réouvertures… L’école face au coronavirus, histoire d’un casse-tête
May 07 2020 23 mins  
Depuis le 16 mars, tous les établissements scolaires sont fermés en raison de l'épidémie de coronavirus. Cette situation inédite oblige 12 millions d'élèves à rester chez eux et à s’adapter à l'école à distance. Une situation qui « creuse les inégalités », selon Emmanuel Macron. Le chef de l’Etat annonce, dans son allocution télévisée du 13 avril, la réouverture progressive des crèches, des écoles, puis des collèges et des lycées. Des scientifiques, enseignants et chefs d'établissements pointent la complexité de sa mise en oeuvre. Et début mai, ce sont plus de 300 maires d’Ile-de-France, dont celle de Paris, qui annoncent dans une lettre au président de la République ne pas rouvrir leurs écoles le 11 mai. Code source raconte le défi que l’Education nationale doit relever, avec Christel Brigaudeau, journaliste au service société du Parisien spécialiste Education. Direction de la rédaction : Pierre Chausse - Rédacteur en chef : Jules Lavie - Reporter : Clawdia Prolongeau - Conception et préparation : Thibault Lambert - Production : Marion Bothorel et Matthias Hardoy - Réalisation et mixage : Alexandre Ferreira - Musiques : François Clos, Audio Network - Identité graphique : Upian - Archives : BFM TV, France Info, TF1, France 24. Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.  See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.


Dresseur de chiens devenu star de cinéma : Franck Gastambide, itinéraire d’un outsider
May 05 2020 22 mins  
A 41 ans l’acteur, scénariste et réalisateur connaît un succès critique et populaire avec « Validé », sa série sur le rap diffusée par Canal +. Mais adolescent, personne n’aurait parié sur lui. Né le 31 octobre 1978 à Melun (Seine-et-Marne), Franck Gastambide y grandit dans un pavillon proche d’une cité. Son père tient une papeterie, sa mère est femme de ménage. L’enfant connaît des difficultés à l’école. Il apprendra bien plus tard qu’il souffre de dyslexie. A 13 ans il se passionne pour les chiens avant de passer un CAP agent de sécurité pour travailler à leurs côtés. Devenu vigile puis dresseur, Franck Gastambide participe au tournage des “Rivières pourpres”, dont le réalisateur Mathieu Kassovitz partage son amour des chiens... Cet épisode de Code source est raconté par Marie Poussel, journaliste au service culture du Parisien, spécialiste rap et séries. Code source est le podcast quotidien d’actualité du Parisien. Direction de la rédaction : Pierre Chausse - Rédacteur en chef : Jules Lavie - Reporter : Clawdia Prolongeau - Conception et préparation : Raphaël Pueyo - Conception et préparation : Stéphane Geneste - Production : Raphaël Pueyo et Matthias Hardoy - Réalisation et mixage : Julien Montcouquiol - Musiques : François Clos, Audio Network - Identité graphique : Upian - Archives : France 2 - Mafia K’1 Fry - Canal +. Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.  See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.






Du H1N1 au coronavirus, la réhabilitation de l’ex-ministre de la Santé Roselyne Bachelot
Apr 27 2020 20 mins  
Accusée d’avoir surestimé l’épidémie de grippe A (H1N1) en 2009 Roselyne Bachelot, 73 ans, se voit aujourd’hui réhabilitée. Code source revient sur le parcours d’une inclassable de la politique. À l’été 2009, Roselyne Bachelot fait le choix de la prudence. Alors que le monde fait face à la pandémie de grippe A (H1N1), la ministre de la Santé ne veut prendre aucun risque et commande 94 millions de doses de vaccins. Au total, 662 millions d’euros sont dépensés pour faire face à l’épidémie. Mais le virus se révèle moins meurtrier que redouté. 342 morts sont recensés en France et rapidement, on reproche à Roselyne Bachelot d’avoir sur-réagit. Aujourd’hui, les médias s’arrachent le franc-parler de l’ancienne politique devenue chroniqueuse télé. Ils lui demandent de commenter l’action du gouvernement face au Covid-19. Dix ans après avoir été fustigée pour sa gestion de la crise, Roselyne Bachelot tient sa revanche. Code source vous raconte son histoire avec Quentin Laurent, journaliste au service politique du Parisien. Code source est le podcast quotidien d’actualité du Parisien. Direction de la rédaction : Pierre Chausse - Rédacteur en chef : Jules Lavie - Reporter : Clawdia Prolongeau - Conception et préparation : Raphaël Pueyo - Production : Stéphane Geneste - Réalisation et mixage : Alexandre Ferreira - Musiques : François Clos, Audio Network - Identité graphique : Upian - Archives : LCI, Assemblée Nationale, Canal +, France 24, AFP, D8, Europe 1, RMC. Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.  See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.


Donald Trump et le coronavirus : une lente prise de conscience (Partie 2)
Apr 23 2020 23 mins  
Alors que les Etats-Unis se préparent à la présidentielle du 3 novembre, le président gère la crise sanitaire tout en pensant à sa réélection. Suite et fin de notre récit. Les Etats-Unis sont officiellement le pays le plus endeuillé par le Covid-19, avec plus de 46.000 morts à la date du 23 avril. Les américains vivent cette double crise, sanitaire et économique, sur fond de campagne électorale pour la prochaine élection présidentielle. Jusqu’à ce trou d’air économique, Donald Trump pouvait se prévaloir de son bilan, chômage au plus bas et marchés financiers en hausse, pour espérer se maintenir au pouvoir. Comment gère-t-il l’épidémie ? Code source répond en deux épisodes à cette question avec le correspondant de Radio France aux Etats-Unis Grégory Philipps, co-animateur du podcast Washington d’ici. Code source est le podcast quotidien d’actualité du Parisien. Direction de la rédaction : Pierre Chausse - Rédacteur en chef : Jules Lavie - Reporter : Clawdia Prolongeau - Conception et préparation : Marion Bothorel - Production : Stéphane Geneste et Thibault Lambert - Réalisation et mixage : Julien Montcouquiol - Musiques : François Clos, Audio Network - Identité graphique : Upian - Archives : CNN, Fox News, ABC News, France 3, France 24. Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.  See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.



La vie, le virus, la cité : le quotidien de Tarik Laghdiri, 35 ans, confiné à Aulnay-sous-Bois
Apr 20 2020 19 mins  
Ce courtier en assurances raconte régulièrement, dans Le Parisien, sa quarantaine dans le quartier des Etangs d’Aulnay (Seine-Saint-Denis). Il vit avec ses parents âgés en perte d'autonomie. Sa mère a 83 ans. Son père, atteint de la maladie d’Alzheimer, en a 86. Tous deux ne sortent plus mais reçoivent chaque semaine la visite d’une aide à domicile. « La pandémie nous montre aujourd'hui à quel point les assistés ne sont pas forcément ceux que certains personnages politiques ou médiatiques aiment dénoncer » écrit Tarik Laghdiri dans son journal de bord sur le Parisien. « Les petites mains tiennent l'économie et nos vies. » Cet épisode de Code source est raconté, au micro de Stéphane Geneste, par Tarik Laghdiri, avec Mathieu Janin et Thomas Poupeau, journalistes à l’édition de Seine-Saint-Denis du Parisien. Code source est le podcast quotidien d’actualité du Parisien. Direction de la rédaction : Pierre Chausse - Rédacteur en chef : Jules Lavie - Reporter : Clawdia Prolongeau - Présentation : Stéphane Geneste - Conception et préparation : Thibault Lambert - Production : Marion Bothorel - Réalisation et mixage : Alexandre Ferreira - Musiques : François Clos, Audio Network - Identité graphique : Upian.  Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.  See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.







Obsèques confinées : comment s’organisent les pompes funèbres
Apr 10 2020 17 mins  
Dans les régions les plus touchées, les pompes funèbres sont en tension. Et l’épidémie bouleverse la façon dont on peut dire adieu à nos disparus. Le nombre de décès augmente fortement dans de nombreux départements français comme ceux d’Ile-de-France, ou du Grand Est. Dans ces régions, les entreprises de pompes funèbres connaissent un surcroît d’activité important. Et l’épidémie de coronavirus bouleverse la façon dont on dit adieu à nos disparus. Comment patrons et salariés du secteur vivent-ils cette situation compliquée ? Ont-ils l’impression de pouvoir encore accompagner les familles, dans cette épreuve ? Pour mieux comprendre comment se déroulent les obsèques pendant le confinement, Code source a choisi de donner la parole à Grégory Schmitt, gérant d’une petite entreprise de pompes funèbres à Mulhouse (Haut-Rhin). Il témoigne, à distance, auprès de Clawdia Prolongeau. Code source est le podcast quotidien d’actualité du Parisien. Direction de la rédaction : Pierre Chausse - Rédacteur en chef : Jules Lavie - Reporter : Clawdia Prolongeau - Production : Stéphane Geneste et Marion Bothorel - Réalisation et mixage : Julien Montcouquiol - Musiques : François Clos, Audio Network - Identité graphique : Upian.  Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.  See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.












Le Grand Est face à l’enfer du coronavirus : du rassemblement évangélique à l’hôpital militaire
Mar 26 2020 16 mins  
Tout est parti d’un grand rassemblement religieux. Du 17 au 24 février, plus de 2000 fidèles se sont rassemblés dans l’une des plus grandes églises protestantes évangéliques de France, à Mulhouse. Durant une semaine, ils jeûnent, prient, se prennent dans les bras. Mais rapidement, plusieurs participants commencent à ressentir des syndromes grippaux. Sans le savoir, elles ont contracté le Covid-19. À leur tour, elles contaminent des dizaines d’habitants de la région. Les hôpitaux sont pleins, et le président Emmanuel Macron a même dû faire appel à l’armée pour évacuer des patients ailleurs en France et pour installer un hôpital de campagne militaire sur le parking du CHU de Mulhouse. Le 26 mars, la région compte 2700 cas, et 407 décès, soit quasiment un tiers du nombre de morts dans tout le pays. Code source vous propose de découvrir comment le président de région, Jean Rottner, également médecin urgentiste à l'hôpital Mulhouse, s’organise. Direction de la rédaction : Pierre Chausse - Rédacteur en chef : Jules Lavie - Reporter : Clawdia Prolongeau - Conception et préparation : Stéphane Geneste - Production : Benjamin Boukriche et Raphaël Pueyo - Réalisation et mixage : Julien Montcouquiol - Musiques : François Clos, Audio Network - Identité graphique : Upian - Archives : BFM TV, France Bleu Alsace, TV5 Monde. Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.  See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.




































Prostitution de mineures en Ile-de-France : pourquoi la justice est dépassée
Feb 12 2020 18 mins  
La prostitution des mineures est un phénomène qui prend de l’ampleur. D’après l’office central pour la répression de la traite des êtres humains, plus de 120 affaires ont été comptabilisées en 2018, contre 21 en 2015. Les clients encourent trois ans de prison (sept ans si la victime a moins de 15 ans) et les proxénètes jusqu’à 15 ans de prison et 300 000 euros d’amende. Le recrutement de très jeunes filles se déroule via les réseaux sociaux, les clients répondent à des annonces sur des sites en lignes et les passes ont lieu dans des appartements Airbnb ou des hôtels bon marché. En septembre, Code source avait déjà consacré un épisode à cette  prostitution d’un genre nouveau.  Aujourd’hui, nous vous racontons avec Carole Sterlé, du service Enquête du Parisien, l’histoire de Dalia, une jeune fille tombée dans la prostitution à 14 ans. Nous revenons également sur les raisons pour lesquelles les magistrats ont du mal à lutter contre ce fléau avec Simon Bénard-Courbon et Magali Lavie-Badie, du tribunal judiciaire de Bobigny. Direction de la rédaction : Pierre Chausse - Rédacteur en chef : Jules Lavie - Reporter : Clawdia Prolongeau - Conception et préparation : Clara Garnier-Amouroux - Production : Stéphane Geneste - Réalisation et mixage : Benoît Gillon - Musiques : François Clos, Audio Network - Identité graphique : Upian. Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.  See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.







Tampons et coupes menstruelles : le combat de Sandrine, amputée après un choc toxique
Feb 04 2020 22 mins  
Les chocs toxiques indirectement causés par des tampons ou des cups sont rares, mais parfois dramatiques. En Belgique, une jeune fille de 17 ans, Maëlle, en est morte le 9 janvier. Une française, Sandrine Graneau, victime elle aussi d’un choc toxique, a dû être amputée des deux pieds et d’une partie des mains. A la suite de son témoignage dans Le Parisien le 20 janvier, elle a répondu à de nombreux médias, et a reçu beaucoup de messages de soutien. En parlant, elle veut permettre à d’autres femmes d’échapper à ce qu’elle a vécu.Comment éviter ces infections ? D’où viennent-elles ? L’information sur les emballages est-elle suffisante ? Dans cet épisode de Code source, Florence Méréo, spécialiste Santé au Parisien, répond à ces questions. Et Sandrine Graneau raconte son histoire et son engagement à Clawdia Prolongeau. Code source est le podcast quotidien d’actualité du Parisien. Crédits - Direction de la rédaction : Pierre Chausse - Rédacteur en chef : Jules Lavie - Reporter : Clawdia Prolongeau - Conception et préparation : Clara Garnier-Amouroux - Production : Stéphane Geneste - Réalisation et mixage : Benoît Laur - Musiques : François Clos, Audio Network - Identité graphique : Upian - Archives : France Télévisions. Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.  See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.







































































































































Brétigny, le drame aurait-il pu être évité ?
Jul 10 2019 21 mins  
Le 12 juillet 2013, à quelques mètres de la gare de Brétigny-sur-Orge (Essonne) le train Corail reliant Paris à Limoges déraille. La catastrophe fait sept morts et des dizaines de blessés. L’enquête judiciaire est terminée, et selon nos informations un procès pourrait se tenir à la fin de l’année 2020. Pour l’instant, deux personnes morales (SNCF Mobilité et SNCF Réseau) et un cadre de la SNCF sont mis en examen pour homicides et blessures involontaires. Mais la justice s’intéresse aussi à plusieurs éléments troublants : deux cheminots affirment qu’on leur a demandé de produire des faux documents, l’ordinateur du chef local de la sécurité a été volé et retrouvé en partie vidé, et les salariés de l’entreprise ont été conseillés par le service juridique de la SNCF avant leurs auditions. Y-a-t-il un double discours entre les promesses de transparence du président de la SNCF Guillaume Pepy et ce qui se passe en interne ? Cet épisode de Code source est raconté par Vincent Verrier, journaliste au service économie du Parisien, en charge des transports. Direction de la rédaction : Pierre Chausse - Rédacteur en chef : Jules Lavie - Reporter : Clawdia Prolongeau - Production : Jeanne Boezec - Réalisation et mixage : Benoît Gillon - Musiques : François Clos pour Binge Audio - Identité graphique : Upian - Archives : France 2, BFM, France 3, France Info.  See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

















Le procès Balkany comme si vous y étiez
Jun 19 2019 20 mins  
Patrick Balkany était jugé devant le tribunal correctionnel de Paris du 13 mai au 19 juin pour blanchiment de fraude fiscale et corruption passive. Le 13 juin, le procureur a demandé à son encontre sept ans fermes, une incarcération immédiate, et dix ans d’inéligibilité. Le procès touche à sa fin. Ce mercredi 19 juin la parole était à la défense. Maire LR de Levallois-Perret (Hauts-de-Seine) depuis plus de 30 ans, Patrick Balkany jure qu’il n’a jamais été corrompu, et que sa carrière politique n’a fait que amincir la fortune héritée de son père. Comment s’est-il défendu ? Quelle a été sa réaction lorsque Marc Angst, gestionnaire de patrimoine suisse, a raconté les coulisses de l’achat du riad de Marrakech dont il dément être le propriétaire ? Comment son épouse, Isabelle, convalescente après une tentative de suicide, a-t-elle vécu ces journées d’audiences ? Cet épisode de Code source est raconté par David Livois et Marjorie Lenhardt, reporters au Parisien, qui ont couvert l’ensemble du procès. Enregistrement effectué le lundi 17 juin, avant les plaidoiries de la défense. Le jugement sera mis en délibéré, probablement en septembre. Direction de la rédaction : Pierre Chausse - Rédacteur en chef : Jules Lavie - Conception et préparation : Clara Garnier-Amouroux - Production : Jeanne Boezec - Reporter : Clawdia Prolongeau - Réalisation et mixage : Alexandre Ferreira - Musiques : François Clos pour Binge Audio - Identité graphique : Upian -Archives : AFP, CNews, Canal + et BFM TV.  See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.










"Chasse aux Roms", récit d'une hystérie collective
Jun 06 2019 21 mins  
En mars 2019, en proche banlieue parisienne, une rumeur court sur les réseaux sociaux : des Roms, au volant de camionnettes blanches, enlèveraient des enfants, pour vendre leurs organes ou les prostituer. Vérification faites : rien ne tient. Cette légende urbaine réapparaît régulièrement, en France, depuis les années 2000, du département du Nord, à Marseille, en passant par Agen. Cette fois-ci, la fake news va conduire, en moins d’un mois, à plus d’une trentaine d’agressions de Roms ou de personnes perçues comme telles. Trois affaires de ce type ont été jugées ces dernières semaines par le Tribunal correctionnel de Bobigny. Un quatrième procès va se tenir le vendredi 7 juin. Le 31 mai, la procureure a requis jusqu'à sept mois de prison ferme, contre six hommes accusés d'avoir voulu attaquer un campement rom le 25 mars à Bobigny. Pourquoi autant de personnes ont cru la rumeur ? Pourquoi un tel déferlement de violence ? Dans cet épisode de Code source, Carole Sterlé, reporter du Parisien en Seine-Saint-Denis, raconte en détail ces trois semaines d’hystérie. Direction de la rédaction : Pierre Chausse - Rédacteur en chef : Jules Lavie - Reporter : Clawdia Prolongeau - Production : Jeanne Boezec - Réalisation et mixage : Alexandre Ferreira et Benoît Laur - Musiques : François Clos pour Binge Audio - Identité graphique : Upian - Archives : BFM, LCI, INA Actu, RMC  See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.




Greta Thunberg, icône écolo ou délire médiatique ?
Jun 03 2019 19 mins  
Le 20 août 2018, la jeune fille se plante devant le Parlement suédois à Stockholm, avec une petite pancarte sur laquelle on peut lire en suédois : “grève scolaire pour le climat”. 10 mois plus tard, son initiative est reprise à travers la planète, elle reçoit une pluie d’hommages et de récompense, par exemple ce mercredi 5 juin le premier Prix Liberté du forum Normandie pour la paix, décerné par un jury de jeunes du monde entier. Greta Thunberg est également proposée pour le prochain prix Nobel de paix qui sera décerné le 11 octobre 2019. Son idée : sécher les cours pour dénoncer l’inaction des adultes face au dérèglement climatique, a été reprise à travers le monde. Pour de nombreux collégiens, lycéens, et étudiants, elle incarne une ligne dure, seule réponse valable face à l’urgence climatique : elle est végan, ne prend pas l’avion, et a converti ses parents à ce mode de vie drastique. Sa mère, une chanteuse très connue en Suède, a mis un terme à sa carrière internationale en s’interdisant de voyager en avion. Comment la jeune fille, diagnostiquée autiste Asperger à 11 ans, est parvenue à lancer un mouvement mondial ? Pourquoi son discours séduit-il autant parmi les nouvelles générations ? Que symbolise-t-elle aujourd’hui ? Cet épisode de Code source est raconté par Emilie Torgemen, reporter au Parisien, spécialiste environnement, au micro de Jules Lavie. Direction de la rédaction : Pierre Chausse - Rédacteur en chef : Jules Lavie - Reporter : Clawdia Prolongeau - Production : Jeanne Boezec - Réalisation et mixage : Alexandre Ferreira - Musiques : François Clos pour Binge Audio - Identité graphique : Upian - Archives : UNFCCC, Good Morning Britain, Spiegel TV, France 2, France Culture.  See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

Steevens, boucher bio et cible de végans
May 31 2019 13 mins  
Le samedi 4 mai Steevens Kissouna, boucher de 33 ans est attaqué dans son commerce au marché couvert de Saint-Quentin dans le 10e arrondissement de Paris. Des militants de la cause animale répandent sur lui et sa marchandise du faux sang. Le commerçant s’en sort avec une côte fêlée et 7 jours d’interruption totale de travail (ITT). Deux de agresseurs présumés, un étudiant en mathématiques de 21 ans et une ex-caissière sans emploi de 30 ans, seront jugés le mardi 4 juin devant le tribunal correctionnel de Paris pour « violences et dégradations en réunion ». « Tous les deux regrettent d’avoir déversé le faux sang, mais ils contestent les violences. » a affirmé l’avocate des militants, Emélie Samson. Dans cet épisode de Code source, Steevens Kissouna raconte à Clawdia Prolongeau comment il se sent, il décrit en détail son agression, et il réaffirme son amour du métier. Lui qui s'investit dans l’agriculture biologique, explique moins manger de viande qu’auparavant et s’inquiéter du bien-être animal. Malgré cela, il ne comprend pas la violence des militants antispécistes. Direction de la rédaction : Pierre Chausse - Rédacteur en chef : Jules Lavie - Reporter : Clawdia Prolongeau - Production : Jeanne Boezec - Réalisation et mixage : Alexandre Ferreira - Musiques : François Clos pour Binge Audio - Identité graphique : Upian  See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

L'improbable destin de Christophe Castaner
May 30 2019 20 mins  
L’histoire commence en 1984, à Manosque, dans les Alpes-de-Hautes-Provence. Christophe Castaner a 18 ans. Décrocheur sans diplôme, il vit de petits boulots, et joue aux cartes pour de l’argent. Parties de poker, virées en boîte de nuit... il côtoie, entre autres, des membres du milieu comme Christian Oraison, “le grand blond”, qui sera abattu en août 2008. Son engagement précoce en politique, au Parti socialiste, et la rencontre avec son épouse, Hélène, vont l’aider à prendre un chemin de vie plus sûr que celui emprunté par ses anciennes mauvaises fréquentations. Il sera élu maire de Forcalquier en 2001, puis député en 2012 et 2017. Après sa défaite aux régionales de 2015 en Provence-Alpes-Côte d’Azur, Christophe Castaner part fâché du PS, où certains cadres le surnommaient “simplet” ou “le kéké”. Son engagement total auprès d’Emmanuel Macron lui permettra ensuite d’entrer au gouvernement en 2017, puis d’occuper le convoité fauteuil de ministre de l’Intérieur, place Beauvau, à côté de l’Elysée. Malgré des bourdes et des lapsus réguliers, il semble conserver la confiance du chef de l’Etat. Comment expliquer ce parcours invraisemblable ? Cet épisode de Code source est raconté au micro de Jules Lavie par trois reporters du Parisien : Jean-Michel Décugis, du service police/justice, et Pauline Théveniaud et Valérie Hacot du service politique. Direction de la rédaction : Pierre Chausse - Rédacteur en chef : Jules Lavie - Reporter : Clawdia Prolongeau - Production : Jeanne Boezec - Réalisation et mixage : Alexandre Ferreira - Musiques : François Clos pour Binge Audio - Identité graphique : Upian. Archives : BFM, RTL, France 3 et France 24.  See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

Gaël Monfils : «I have a dream»
May 29 2019 19 mins  
Né à Paris en 1986, Gaël Monfils découvre le tennis à quatre ans grâce à son père, ancien joueur de football professionnel qui s’est mis à la petite balle jaune sur le tard. En 2008, à 21 ans, il atteint les demi-finales des internationaux de France et s’incline face au Suisse Roger Federer. La France voit alors en lui celui qui va succéder à Yannick Noah, dernier français à avoir remporté Roland Garros dans le tableau masculin. C’était en 1983. A ce jour, Gaël Monfils n’a pas eu la carrière qu’il aurait pu espérer. Il n’a pas remporté de tournois des catégories les plus prestigieuses : Grand Chelem et Masters 1000. Peut-être parce qu’il n’a pas consenti suffisamment de sacrifices… peut-être aussi parce que comme tous les autres joueurs, il est régulièrement bloqué par les trois monstres de la discipline : Nadal, Federer et Djokovic. Malgré ce bilan sportif mitigé, le public français apprécie sa personnalité attachante, son jeu parfois spectaculaire, et son plaisir communicatif sur les cours. Gaël Monfils, qui s’est fait tatouer sur le corps la célèbre phrase de Martin Luther King « I have a dream » assume aujourd’hui qu’il rêve de gagner le tournoi de Roland Garros. Visiblement serein ces jours-ci, il ne cache pas son amour pour la joueuse ukrainienne Elina Svitolina. Portrait brossé au micro de Jules Lavie par Eric Bruna, reporter au service des sports du Parisien. Direction de la rédaction : Pierre Chausse - Rédacteur en chef : Jules Lavie - Reporter : Clawdia Prolongeau - Production : Jeanne Boezec - Réalisation et mixage : Alexandre Ferreira - Musiques : François Clos pour Binge Audio - Identité graphique : Upian. Archives : INA  See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

Johnny et David Hallyday : quel père, quel fils ? (2/2)
May 28 2019 21 mins  
Victoire importante pour les aînés Hallyday, David Hallyday et Laura Smet, qui réclament leur part d'héritage depuis plus d'un an alors que leur père a légué l'ensemble de sa fortune à sa dernière épouse et leurs deux filles. Ce mardi, le tribunal de Nanterre (Hauts-de-Seine) a estimé qu'il était compétent pour trancher la question. Dans cette saga, le podcast du Parisien Code source a choisi de consacrer deux épisodes uniquement à la relation entre Johnny et l’aîné de ses quatre enfants, chanteur comme lui, David. Comment s’entendaient-ils ? Que pensait « le taulier » des qualités artistiques de David ? Pourquoi a-t-il dit dans un livre en 2013 « qu’il ne sait pas quoi faire de son talent » ? L’histoire est racontée par deux reporters du Parisien, spécialistes de la musique : Éric Bureau et Emmanuel Marolle. Ce deuxième et dernier épisode couvre la période 2001-2019, entre le moment où David Hallyday, récemment divorcé d’Estelle Lefébure, vient vivre chez son père et Laeticia à Marnes-la-Coquette, et aujourd’hui, où David joue sur scène la chanson « Ma dernière lettre », en hommage à Johnny. Direction de la rédaction : Pierre Chausse - Rédacteur en chef : Jules Lavie - Reporter : Clawdia Prolongeau - Production : Jeanne Boezec - Réalisation et mixage : Alexandre Ferreira - Musiques : François Clos pour Binge Audio - Identité graphique : Upian  See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

Johnny et David Hallyday : quel père, quel fils ? (1/2)
May 27 2019 19 mins  
Johnny Hallyday est mort le 5 décembre 2017 des suites d’un cancer des poumons. Depuis les relations entre Laura Smet et David Hallyday et Laeticia Hallyday, sa veuve sont tendues. Les deux enfants aînés du chanteur contestent le testament de leur père rédigé aux Etats-Unis en 2014. C’est ce 28 mai que le tribunal de Nanterre se prononcera sur la compétence de la justice française pour trancher le litige autour de cet héritage, qui déchire les Hallyday depuis plus d'un an. David Hallyday et Laura Smet réclament l'application du droit français pour régler la succession de leur père car ils estiment avoir été déshérités, ce qui est interdit en France. Dans cette saga, Code source a choisi de consacrer deux épisodes uniquement à la relation entre Johnny et l’aîné de ses quatre enfants, chanteur comme-lui, David. Comment s’entendaient-ils ? Que pensait “le taulier” des qualités artistiques de David ? Pourquoi a-t-il dit dans un livre en 2013 “qu’il ne sait pas quoi faire de son talent” ? L’histoire est racontée par deux reporters du Parisien spécialistes de la musique : Eric Bureau et Emmanuel Marolle. Ce premier des deux épisodes consacrés au sujet couvre la période 1966-1999, de la naissance de David à l’année de l’album «Sang pour sang» composé par le fils, pour le père. Album de Johnny le plus vendu, à ce jour. Direction de la rédaction : Pierre Chausse - Rédacteur en chef : Jules Lavie - Reporter : Clawdia Prolongeau - Production : Jeanne Boezec - Réalisation et mixage : Alexandre Ferreira - Musiques : François Clos pour Binge Audio - Identité graphique : Upian  See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.



















4.8 • 17 Ratings

paloma Oct 29 2020
original très bon podcast

paloma Oct 29 2020
très intéressant j'ai adoré heureusement que vous êtes la avec cette actualité folle






Nico B. Oct 04 2020
Excellent podcast d infos. C est clair, précis et instructif. Le format 15/20min est parfait

gatolofranceinte Sep 20 2020
Merci d'avoir parler de Jean Pierre Pernaut cordialement Gaël :) 😀

Sawahally Sep 17 2020
Très intéressant

gea60 Sep 04 2020
Intéressant pour en savoir plus sur des sujets légers ou sérieux en moins de 30 minutes

jipe Aug 21 2020
Ll

d'jed Aug 15 2020
Top

Zu Jul 12 2020
Mon rendez-vous incontournable du matin pour approfondir un sujet d'actualité. Merci 🙏

Jérôme L. Jun 26 2020
Très bon podcats, sujets très variés et plaisants à écouter






skorpewp Jun 11 2020
Excellent podcast !

ronron66 Jun 11 2020
Bonne production, bon niveau sonore. Comme le journal il y a des jours ou ça va plus intéresser que d'autre, mais ça reste toujours bien

jpeg Jun 01 2020
Très bon podcast

OldNick42 May 19 2020
Très très bien ... de même qualité que l'autre podcast de référence qu'est "Washington d'Ici" ... c'est dire ! En tout cas bravo au Parisien et merci Jules pour ces délicieuses 20' quotidiennes

Guidogex May 14 2020
Top

Broxholm May 11 2020
Enfin j'entends un podcast qui conseille Podcast Addict, la meilleure appli de podcasts selon moi.

putoisfarceur May 05 2020
Sujets variés. Même quand je ne suis pas intéressé a priori... J'y trouve toujours quelque chose.