Les Romances françaises de Tristan et Iseult (Rex Quondam Rexque Futurus #13)


Episode Artwork
1.0x
0% played 00:00 00:00
Apr 04 2018 130 mins   157
Petit retour en arrière pour Lays et Antoine, qui reviennent cette semaine au XIIe siècle pour aborder un pan important mais originellement distinct de la Matière de Bretagne: l'histoire de Tristan et Iseult. Si les deux amants légendaires trouvent probablement leur source dans des légendes galloises et corniques du haut Moyen Âge, c'est en effet avec les poètes Béroul et Thomas, contemporains de Chrétien de Troyes, et qui que la légende apparaît dans la littérature, déjà associée au Roi Arthur. Le Tristan de Béroul, roman norman qui représente la branche "commune" de la légende, nous est connu par un manuscrit unique et fragmentaire. Il nous raconte la découverte de la relation des deux amants par le Roi Marc, mari d'Iseult et oncle de Tristan, ainsi que leur fuite, leur vie sauvage, et finalement leur retour à la cour de Tintagel. Le Tristan de Thomas, représentant la tradition dite "courtoise" de la légende, est encore plus fragmentaire, et survit sous forme d'épisodes dans une demi-douzaine de manuscrit. Le roman, écrit par le poète anglo-norman Thomas de Bretagne, relate la séparation des amants, le départ de Tristan en Petite Bretagne, son mariage sans amour avec une autre Iseult, sa blessure mortelle et sa mort, suivie de près par la mort de désespoir de sa bien-aimée, venue de Tintagel pour le soigner. A ces deux textes en vers sont associés deux autres, plus courts: la Folie Tristan de Berne, associée à la version de Béroul, et la Folie Tristan d'Oxford, plus proche de la version de Thomas. Toutes deux racontent avec des variations le même épisode: une visite de Tristan, déguisé en fou, à Iseult, qui ne le reconnait d'abord pas. L'occasion pour les deux amants de se remémorer leur histoire, et pour nous d'en apprendre plus sur les premiers épisodes perdus des récits de Béroul et Thomas...