Après la Bataille


Episode Artwork
1.0x
0% played 00:00 00:00
Mar 26 2019 1 mins   8

Mon père, cet anchois au sourire andalou,
Suivi d'un nénuphar qu'il aimait entre tous
Pour son faux-col vert-neige fait en pierre de taille,
Parcourait en nageant la foire à la ferraille,
Où se tenaient, pensifs, des melons accroupis...
Soudain, son gros orteil crut percevoir des cris...
C'était un hérisson voltigeant sur la route,
Qui brûlait son chandail pour mieux casser la croûte,
En criant : « Un chou-fleur pour cirer mes souliers!!!...
Ou bien un bec de gaz pour me laver les pieds!!!... »
Mon père, ému, tendit au nénuphar fidèle
L'obélisque à vapeur où trempait sa bretelle
Et dit : « Mouche la jambe à cet oiseau blessé,
Et brûle-lui l'oeil droit avec un fer glacé. »
A ce moment précis, surgissait du « Rat Mort »,
En marchant sur les Mains, un boa constrictor
Qui lança sur mon père sa veste en alpaga.
Le coup passa si près qu'un hareng se noya,
Et qu'un éléphant blanc tomba dans sa soupière.
"Hourrah!" cria mon père, se mordant la paupière.