Comment je vois l'avenir des vins français


Episode Artwork
1.0x
0% played 00:00 00:00
Jun 22 2019 18 mins   186
il y a 30 ans, le monde du vin a connu un changement sans précédent.
Une (r)évolution qui changea à jamais le visage du marché.

pour bien comprendre ce changement, il y a 2 mots clés à avoir en tête.

Le 1er de ces mots est la mondialisation.
Dans les années 90, alors que « l’Ancien Monde » (France, Italie Espagne en tête) arrache sa vigne, le Nouveau Monde (Amérique du Sud, Californie, Afrique du Sud, Australie, Nouvelle-Zélande … ) plante comme jamais… et se tourne vers l’export.
Avec une communication claire, dynamique, « jeune ».

Le résultat ?
Avant les années 1990, le Nouveau Monde représentait 3% des exports mondiaux de vin. En quelques décennies, ce chiffre passe à 30% !
L’ancien monde, et en particulier la France, prend alors une image d’acteur un peu … vieillissant.

Mais la situation a encore changé.
Pour comprendre cette nouvelle évolution, le 2ème de ces mots clés est éducation.
Par éducation, j’entends éducation au vin.
Voire même, adaptation des palais.

Les nouveaux consommateurs de vin deviennent de moins en moins … nouveaux.
Leur goût s’affine, et leurs attentes évoluent.

Et là, c’est toujours le même jeu : quand vous commencez à déguster du vin, vous vous tournez vers le fruit, voire le sucre… au détriment de l’acidité, des tanins.

Et c’est tout à fait normal : on commence par ce qui est plus facile pour notre palais non exercé.
Puis, pour résumer : on passe de la simplicité à la complexité.

Du simple au complexe, donc, mais aussi …
De la standardisation à l’individualité.
De l’industrie à l’artisanat.
Du chai (la technique, l’oenologie…) à la vigne (le terroir, la nature… )

Du grand … au petit
C’est la revanche de l’identité.

Et la France viticole, qui fut vieillissante, redevient un modèle à suivre.

En quelques mots : Portés par cette tendance d’évolution, les vins français ont un bel avenir.

Voilà ce dont nous allons parler dans le nouvel épisode de ce podcast.

> Retrouvez-moi sur https://www.masterclass-degustation.com/ et http://www.lecoam.eu (et sur mon blog : https://www.le-vin-pas-a-pas.com/ )