Valentine De Lasteyrie, investisseuse féministe


Episode Artwork
1.0x
0% played 00:00 00:00
Jan 05 2020 62 mins   68
Au programme pour le premier épisode de 2020, un sujet qui me passionne tant il est vecteur de liberté : les femmes et l’argent. Je ne sais pas si vous le savez, mais je suis très impliquée dans la formation à HEC Entrepreneurs. J’en suis sortie saine et sauve et diplômée en 2012, et depuis j’essaye de rendre du mieux ce que cette formation m’a apporté en m’impliquant dans sa pédagogie. C’est à HEC que j’ai rencontré la femme que vous allez entendre dans cet épisode. Honnêtement, elle m’a épatée. C’est SUPER rare d’entendre un discours sur les femmes et l’argent, chiffrée, argumentée et concret. Dans cette conversation, il y des preuves de l'importance d'avoir des femmes dans l'économie. Après un passage en cabinet ministériel, puis à Harvard, elle fait le choix de servir l’intérêt général dans le secteur privé en investissant dans des entreprises à impact via Fiblac (Family Office de la Financière de Blacailloux qu’elle a monté et dirige encore aujourd’hui).Elle est également au board d’AngelSquare Fintech dont on parle pendant l’épisode. et spécialiste des sujets de genre. Elle figure dans le classement des Business Angels français les plus actifs. Avec elle on a notamment parlé de la diversité comme facteur clef de succès d’une entreprise, de l’impact positif dans le secteur de l’investissement, de maternité bubble gum toute parfaite sur instagram qui peut faire du mal aux mamans, du collectif SISTA qui bouge les lignes pour les femmes entrepreneurs, de sa vision de la femme dans notre société, des livres pour enfants et de sororité. Je suis vraiment heureuse de commencer l’année avec cet épisode alors maintenant, j’arrête de parler et je laisse la parole à la formidable Valentine De Lasteyrie.