Assistance à personne en danger : un crime - 12.03.2020


Mar 12 2020 56 mins   12

Il est interdit d’aider un migrant en situation irrégulière, même en situation de danger. Cela s’appelle le délit de solidarité. Près de 900 personnes sont condamnées à ce titre chaque année en Suisse. C’est aussi le cas dans une dizaine de pays européens. En 2005, le Parlement fédéral a décidé de mettre dans le même sac les personnes qui agissent pour des motifs humanitaires en faveur d’étrangers sans papiers et les passeurs professionnels exploitant la misère humaine. Depuis lors, les condamnations ont doublé, sans pour autant freiner le business des passeurs.