La Première

Oct 30 2020 19 mins 1.2k

Retrouvez tous les podcasts de la RTBF.be pour "La Première".


























Parlons Business - Le recyclage du pastique dans les déchets ménagers doit aussi s’améliorer en Belgique - 30/10/2020
Oct 29 2020 1 mins  
L’économie circulaire n’est pas seulement l’affaire des entreprises. En Belgique, les ménages doivent aussi trier leurs déchets pour qu’ils soient recyclés et réutilisés. Dans ce domaine, les Belges se débrouillent plutôt bien. D’après les chiffres de FostPlus, l’organisme qui coordonne les collectes sélectives et le recyclage des emballages ménagers, plus de 90 % des emballages ménagers sont recyclés. C’est très bien mais il existe des différences importantes selon le type d’emballage concerné. Selon une analyse du Conseil central de l’économie, la Belgique affiche de bons scores et respecte même déjà les objectifs européens pour 2030 dans le recyclage des emballages ménagers en verre, en papier et carton, en métaux et en bois. Par contre, des progrès sont à réaliser pour les emballages ménagers en plastique. Le taux de recyclage de ces déchets est de seulement 43 %. Et il faudra atteindre 55 % dans dix ans si on veut respecter les règles européennes. Un effort doit aussi être réalisé dans le recyclage des lampes et des appareils électriques et électroniques. D’après Recupel, l’organisme chargé du traitement de ces déchets, le taux de collecte a atteint un peu plus de 50 % l’an dernier, alors que l’objectif fixé par l’Europe se situe à 65 %. Tout comme les entreprises, les particuliers peuvent donc aussi faire davantage d’efforts en faveur d’une économie plus circulaire en Belgique.







Entrez sans frapper - Jüne Plã - 29/10/2020
Oct 29 2020 89 mins  
Après le carton de son compte Instagram Jouissance Club, elle publie son livre "Jouissance Club : Une cartographie du plaisir", où elle tente d'y déconstruire les stéréotypes, les idées reçues et autres clichés sur la sexualité et de promouvoir les manières de l'aborder d'une façon bienveillante et décomplexée. Dès 11h30, retrouvez « Bagarre dans la Discothèque » avec Adeline Dieudonné et Sébastien Ministru. Et dès midi : La chronique de Josef Schovanec : la bande à Vidocq, le mythique bandit. L'illustratrice et autrice française Jüne Plã pour son livre "Jouissance Club : Une cartographie du plaisir" (Marabout). Vous avez l'impression de passer à côté de votre sexualité ? Pas de panique, Jüne du compte Instragram « Jouissance Club » fait souffler un vent de fraîcheur et d'espoir en proposant un manuel d'éducation sexuelle promouvant le plaisir accessible à tous, femme, homme, non-binaire, hétéro, homo, bi, etc. ! Elle propose de mettre de côté la pénétration pour se concentrer sur les 1001 façons de se donner du plaisir autrement, de manière décomplexée, jubilatoire et bienveillante. A l'aide de nombreux schémas sobres et élégants, elle propose une cartographie des multiples zones qui procurent du plaisir et un inventaire des mouvements orgasmiques. Le "Boing Boum Tchak" de Sébastien Ministru : "Livre de la Miséricorde" de Leonard Cohen (Seuil). La fin des années 1970 est difficile pour Leonard Cohen. Deuil de sa mère, séparation d'avec la mère de ses enfants, approche de la cinquantaine. Il opère alors un retour au judaïsme et explore sa relation à l'Éternel, tout en se méfiant de toute religion qui prétendrait à l'exclusivité. L'écriture des psaumes l'amène à « renoncer à sa petite volonté » pour entrer dans un dessein plus grand, beaucoup plus grand, qui permet une réunification de l'être en réparant ce qui a été brisé. Il se sauve ainsi du désespoir, et souhaite que ses psaumes en fassent autant pour ses lecteurs. Les psaumes contemporains de Book of Mercy (Livre de la Miséricorde) chantent la plainte humaine et passionnée d'un homme à son Créateur. Ancrés au cœur du monde moderne, ces poèmes résonnent avec une tradition de dévotion plus ancienne, biblique notamment.
























Entrez sans frapper 29/10/2020 - Jüne Plã/Sébastien Ministru/Josef Schovanec - 29/10/2020
Oct 28 2020 41 mins  
La chronique de Josef Schovanec : la bande à Vidocq, le mythique bandit. L'illustratrice et autrice française Jüne Plã pour son livre "Jouissance Club : Une cartographie du plaisir" (Marabout). Vous avez l'impression de passer à côté de votre sexualité ? Pas de panique, Jüne du compte Instragram « Jouissance Club » fait souffler un vent de fraîcheur et d'espoir en proposant un manuel d'éducation sexuelle promouvant le plaisir accessible à tous, femme, homme, non-binaire, hétéro, homo, bi, etc. ! Elle propose de mettre de côté la pénétration pour se concentrer sur les 1001 façons de se donner du plaisir autrement, de manière décomplexée, jubilatoire et bienveillante. A l'aide de nombreux schémas sobres et élégants, elle propose une cartographie des multiples zones qui procurent du plaisir et un inventaire des mouvements orgasmiques. Le "Boing Boum Tchak" de Sébastien Ministru : "Livre de la Miséricorde" de Leonard Cohen (Seuil). La fin des années 1970 est difficile pour Leonard Cohen. Deuil de sa mère, séparation d'avec la mère de ses enfants, approche de la cinquantaine. Il opère alors un retour au judaïsme et explore sa relation à l'Éternel, tout en se méfiant de toute religion qui prétendrait à l'exclusivité. L'écriture des psaumes l'amène à « renoncer à sa petite volonté » pour entrer dans un dessein plus grand, beaucoup plus grand, qui permet une réunification de l'être en réparant ce qui a été brisé. Il se sauve ainsi du désespoir, et souhaite que ses psaumes en fassent autant pour ses lecteurs. Les psaumes contemporains de Book of Mercy (Livre de la Miséricorde) chantent la plainte humaine et passionnée d'un homme à son Créateur. Ancrés au cœur du monde moderne, ces poèmes résonnent avec une tradition de dévotion plus ancienne, biblique notamment.







Parlons Business - Recyclage du plastique industriel : la Belgique peut mieux faire - 29/10/2020
Oct 28 2020 1 mins  
Développer une économie plus circulaire en Belgique passera par un meilleur taux de recyclage du plastique utilisé dans les entreprises. Notre pays se débrouille bien en matière de recyclage du carton, du bois ou encore des métaux. Par contre, le plastique à usage industriel n’est pas encore suffisamment recyclé. D’après les chiffres de Valipac, l’organisme officiel chargé de coordonner le recyclage des emballages industriels, 43 % des emballages en plastique utilisés par les entreprises n’ont pas été collectés l’année dernière. Pour y remédier, il faudrait que les entreprises trient leurs déchets. Les données de Valipac montrent qu’environ 25.000 entreprises belges ne trient pas les films plastiques utilisés dans leur processus industriel. L’organisme agréé a lancé une campagne de communication pour sensibiliser ces entreprises récalcitrantes à la nécessité de recycler tout ce plastique. Pour les entreprises, le tri de ces emballages n’est pas compliqué à réaliser et le coût du recyclage se limite au prix des sacs de collecte. Se convertir au tri des plastiques industriels peut même réduire les coûts de logistiques des entreprises, parce que les films plastique peuvent occuper des volumes importants dans des conteneurs, ce qui n’est pas le cas dans les sacs de collecte. Les entreprises qui n’ont pas encore franchi le pas du tri de leurs plastiques ont donc tout intérêt le faire.


Par Ouï-dire - Ô ma mémoire, un portrait de Stéphane Hessel par sa petite-fille - 28/10/2020
Oct 28 2020 59 mins  
Une jeune femme, comédienne et metteur en scène, retrace ici la vie de son grand-père. Et notamment sa vie en poésie. Amateur amoureux de poèmes, il en connaissait plus de 80 par coeur et ce dans les trois langues qu’il parlait : l’allemand, le français et l’anglais. Aux côtés de Sarah Lecarpentier et par sa voix, nous découvrons la vie de cet homme : cet homme, c’est Stéphane Hessel, qui a traversé tout le XXème siècle. Comment la poésie-t-elle accompagné à chaque moment, tragique ou joyeux, intime ou historique la vie de Stéphane Hessel? Un manifeste concret, à l’usage des souvenirs. Une interprétation de Sarah Lecarpentier, une réalisation de Stéphane Nawrat, musique : Simon Barzilay, photo : Stéphane Nawrat www.revages.fr - Avec le soutien de Gulliver. Site internet www.revages.fr 'Ô ma mémoire sera représenté du 20 au 22 mai 2021, au Théâtre des Carmes à Avignon, et du 25 au 29 mai 2021, au Théâtre du Beauvaisis - Scène nationale de Beauvais. A découvrir également, 'Europeana, une brève histoire du XXème siècle', le pendant à 'Ô ma mémoire', qui questionne l’Europe chère à Stéphane Hessel. Ce spectacle mis en scène par Sarah Lecarpentier est à découvrir en Belgique, à la Cité Miroir de Liège, du 10 au 12 février 2021. https://www.citemiroir.be/fr/activite/europeana-une-breve-histoire-du-xxe-siecle






Entrez sans frapper - Spéciale Roy Lichtenstein - 28/10/2020
Oct 28 2020 90 mins  
Focus sur l'un des grands maîtres du Pop Art américain du XXe siècle. Il ne cessera à travers ses œuvres (inspirées de la publicité et des « comics ») de se montrer critique à l'égard du « consumérisme » et de la grande distribution qu'il juge « déshumanisée »... On en parle avec Dimitri Joannidès et Xavier Roland. « Bagarre dans la Discothèque » dès 11h30, avec Corentin Candi et Nicolas Herman. Et dès midi : "Paroles, Paroles" de Sébastien Ministru : « Les Marquises » de Jacques Brel. Spéciale Roy Lichtenstein avec Dimitri Joannidès, historien de l'art et expert en art moderne et contemporain chez FauveParis, maison de vente aux enchères, par ailleurs porte-parole de la Compagnie d'Expertise en Antiquités & Objets d'Art en France et Xavier Roland, directeur du BAM (Musée des Beaux-Arts de Mons). À travers une centaine d'œuvres (estampes, sculptures, tapisseries, bannières...) présentées en un parcours rétrospectif lié aux thématiques chères à l'artiste (objets, figures féminines, bande dessinée), le public est invité à découvrir une variété de techniques absolument surprenante. Cette exposition exceptionnelle révèle, à travers un étroit dialogue entre les multiples recherches autour des procédés de reproduction mécanique et les thématiques chères à Roy Lichtenstein, comment des éléments de cultures diverses se rejoignent dans son travail pour être traités avec la touche pop caractéristique de son langage personnel. Reconnaissable au premier coup d'œil, son art a attiré et influencé des générations de créateurs, de la peinture à la publicité en passant par la photographie, le design et la mode. L'Objet Pop de Nicolas Herman : la machine à écrire Remington. Les sorties ciné avec Hugues Dayez : - Pour Sama - Garçon chiffon - Petit vampire





























Entrez sans frapper 28/10/2020 - Spéciale Roy Lichstenstein/Sébastien Ministru/Nicolas Herman/Hugues Dayez - 28/10/2020
Oct 27 2020 46 mins  
"Paroles, Paroles" de Sébastien Ministru : « Les Marquises » de Jacques Brel. Spéciale Roy Lichtenstein avec Dimitri Joannidès, historien de l'art et expert en art moderne et contemporain chez FauveParis, maison de vente aux enchères, par ailleurs porte-parole de la Compagnie d'Expertise en Antiquités & Objets d'Art en France et Xavier Roland, directeur du BAM (Musée des Beaux-Arts de Mons). À travers une centaine d'œuvres (estampes, sculptures, tapisseries, bannières...) présentées en un parcours rétrospectif lié aux thématiques chères à l'artiste (objets, figures féminines, bande dessinée), le public est invité à découvrir une variété de techniques absolument surprenante. Cette exposition exceptionnelle révèle, à travers un étroit dialogue entre les multiples recherches autour des procédés de reproduction mécanique et les thématiques chères à Roy Lichtenstein, comment des éléments de cultures diverses se rejoignent dans son travail pour être traités avec la touche pop caractéristique de son langage personnel. Reconnaissable au premier coup d'œil, son art a attiré et influencé des générations de créateurs, de la peinture à la publicité en passant par la photographie, le design et la mode. L'Objet Pop de Nicolas Herman : la machine à écrire Remington. Les sorties ciné avec Hugues Dayez : - Pour Sama - Garçon chiffon - Petit vampire












Entrez sans frapper - Spéciale Steve McQueen et Hervé Bourhis - 27/10/2020
Oct 27 2020 89 mins  
Les 40 ans de la disparition de Steve McQueen, acteur et producteur de cinéma américain, mais aussi pilote automobile et de moto, avec Bertrand Tessier. À une semaine de l'élection présidentielle américaine, il sera aussi question de l'histoire illustrée des Présidents des USA, de Georges Washington à Donald Trump, avec Hervé Bourhis. Dès 11h30, retrouvez « Bagarre dans la Discothèque » avec Gorian Delpâture et Xavier Vanbuggenhout. Et dès midi : Les sorties BD de Xavier Vanbuggenhout : - « Le Discours de la Panthère » de Jérémie Moreau (Les Éditions 2024) - « Allez Hop ! » de William Gropper (La Table Ronde) - « Odyssée » de Peter Van den Ende (Sarbacane) Le scénariste, dessinateur de bandes dessinées et illustrateur français Hervé Bourhis pour sa BD "La Maison Blanche : Histoire illustrée des Présidents des USA" (Casterman). De Georges Washington à Donald Trump, un condensé d'infos sur les 45 présidents à avoir dirigé la première puissance mondiale depuis sa création en 1776. Les anecdotes, les petites et grandes phrases, les innovations institutionnelles, les crises traversées pendant deux siècles et demi, mais aussi les représentations des Présidents dans les arts, la pub, la chanson, le cinéma, etc... Spéciale Steve McQueen pour les 40 ans de sa mort le 7 novembre prochain. On en parle avec le journaliste, auteur et réalisateur français, spécialiste du cinéma américain, Bertrand Tessier, auteur du livre "Steve McQueen : L'envers de la gloire" (L'Archipel). Steve McQueen a mené sa vie comme il pilotait ses bolides : à tombeau ouvert. Sa mort, le 7 novembre 1980, a mis fin à une course-poursuite de cinquante années qui l'avait conduit au sommet de Hollywood. De la série Au nom de la loi à Papillon, en passant par La Grande Évasion, L'Affaire Thomas Crown et Bullitt, il a imposé son charme ravageur et sa décontraction naturelle, qui lui valurent le surnom de « King of Cool ». Mais la star aux yeux d'azur cachait un être destructeur et autodestructeur, égocentrique et paranoïaque, rebelle et incontrôlable, qui ne pensait qu'à se perdre dans ses addictions à la drogue, à l'alcool, au sexe. Que fuyait-il, sinon une enfance fracassée ? Abandonné par son père, mal-aimé par sa mère, Steve McQueen a flirte¿ avec la délinquance. Formé à l'école de la rue, cet individualiste forcené n'a pu compter que sur lui-même pour percer dans un monde dont il ignorait les codes, sans cesser de défier l'ordre établi. Quarante ans après, son insolente liberté continue de fasciner. Un mythe auquel Bertrand Tessier rend hommage dans cette enquête, dévoilant l'homme dans sa complexité, ses paradoxes, sa vérité. Le coup de coeur de Gorian Delpâture : "Anne de Green Gables" de Lucy Maud Montgomery (Monsieur Toussaint Louverture). Cheveux désespérément roux, visage constellé de taches de rousseur, Anne Shirley est une petite fille curieuse, pleine d'énergie, souvent perdue dans ses pensées, parfois d'une gravité solennelle, sans aucun doute intemporelle. Difficile de résister à ce petit bout d'humanité de onze ans parfaitement imparfait, héroïne d'une série de romans qui a su conquérir des millions de lecteurs à travers le monde, Anne de Green Gables, écrit par Lucy Maud Montgomery, et dont le premier tome parut en 1908. Orpheline à l'esprit vif, à l'imagination sans bornes et qui adore employer de « grands mots », Anne se retrouve par erreur chez Marilla et Matthew Cuthbert qui attendaient un garçon pour les aider à la ferme. Féministe involontaire, romantique impénitente, elle est impulsive, dramatique, maligne, drôle, et telle une authentique naïve, elle va bousculer le calme et la monotonie de la vie à Green Gables, en semant partout joies et rêveries, en dénichant la beauté dans les moindres recoins, en ne s'exprimant qu'en points d'exclamation, même dans « les affres du désespoir ». Parce que l'existence d'Anne a aussi une face sombre, hantée par la mort de ses parents et les abandons, qui lui donne son...















No review available yet...