VÉCUS - Une carrière qui a du sens.

Aug 01 2019 2k

Témoignages & conseils concrets pour donner du sens à sa vie professionnelle. Tous les jeudis découvre le témoignage d'une personne qui, par son métier, contribue à la résolution des problèmes sociaux et environnementaux de notre époque. Des fondateurs/ fondatrices de start-ups sociales, des salariés de petites et grandes structures, des freelances...Tous parlent sans tabous de leurs meilleurs conseils suite aux succès et galères qu'ils ont vécus, sur des questions bien précises ! Des podcasts de 10 à 15 min, pour te faire gagner du temps et de l'énergie le jour où tu voudras mettre du sens & du kiff dans ta carrière, en changeant ou transformant ta vie professionnelle ! Vécus est le premier podcast collaboratif fait par et pour des acteurs du changement : les épisodes que tu vas entendre ont été réalisés par des podcasteurs que nous formons.Une création de Ticket for Change, l’école des pionniers du monde de demain.Pour en savoir plus RDV sur vecus.org !





Comment manager une équipe à distance en gardant efficacité et cohésion ?
Sep 24 2020 14 mins  
" Le challenge, il fallait vraiment qu'on le transforme en opportunité. "Lauriane est à la tête d’une équipe de 50 personnes chez Klaxoon lorsque la Covid et le confinement arrivent. Un double challenge se présente à elle : une grosse accélération de leur activité, et la totalité de l’équipe à manager à distance bien sûr…Au lieu de voir ça comme une contrainte, elle décide de transformer ce challenge en une opportunité et nous partage ses apprentissages pour manager une équipe à distance en gardant efficacité et cohésion :1- Définir des nouveaux rituels pour maintenir l’esprit d’équipe (03:09)2- Avoir encore plus d’exigence sur la transmission d’informations (6:49)3- Renforcer l’attention à chacun pour garder la motivation ! (09:21)4- S’inspirer des apprentissages de nos clients et les partager (11:39)5- Renforcer le sens que l’on a dans le produit (12:56)Son conseil pour gagner du temps : Faire confiance et savoir déléguer. Son conseil pour gagner de l'énergie : Rester en contact avec l’équipe c’est ce qui me donne le plus d’énergie. La question qu'elle se pose en ce moment :  Comment les enseignements positifs de cette période vont transformer durablement les méthodes de travail en équipe ?-------L'entreprise de Lauriane : Lancée au milieu des années 2010, Klaxoon est une suite d’outils qui améliore l’efficacité du travail en équipe, en présentiel ou à distance, pour des réunions, ateliers, gestion de projet ou encore avec des clients et lors de formations. Klaxoon est présent dans 120 pays, compte 240 collaborateurs et gagne 10 000 nouveaux utilisateurs par jour !Vécus est le 1er podcast collaboratif fait par et pour les acteurs de changement. Une création de Ticket for Change. Pour ne rien rater de l'actualité de Vécus : www.ticketforchange.org/vecusPour t'abonner à notre Newsletter, c'est par ici : bit.ly/Newsletter_Vécus Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

Vécus Autrement #1 - Comment activer concrètement l’engagement social et environnemental des entreprises ?
Sep 17 2020 15 mins  
Un podcast réalisé en partenariat avec Ground Control et Ticket for Change, pour les Universités d'Été de l'Économie de DemainCaroline Neyron est déléguée générale du Mouvement des entrepreneurs sociaux, et elle coordonne également le collectif #NousSommesDemain.Avec #NousDommesDemain, Caroline a eu l’idée de créer l’Impact Score, un référentiel de 15 indicateurs choisis après un travail collectif de plus d’un an entre tous les réseaux d’entrepreneurs à impact social et écologique de France, autour de 4 piliers : le partage du pouvoir, le partage des richesses, l’impact social, l’impact écologique.Dans ce podcast, Caroline revient sur la création de ce référentiel en nous livrant quatre précieux apprentissages :1 - Choisir ses combats (5:00)2 - Assumer la transparence en toute humilité mais avec cohérence et persévérance (7:03)3 - Partir du réel pour aller vers l’idéal (8:50)4 - Aller chercher ceux qui l’ont fait: s’entourer de ses pairs sur chacun des chantiers (12:23)La question qu’elle se pose en ce moment : est-ce que l’impact Score va être repris par les pouvoirs publics ? (13:38)Le projet de Caroline : le Mouvement des entrepreneurs sociaux (Mouves) est un mouvement des personnes qui fédère et représente des dirigeantes et dirigeants d’entreprises sociales partout en France ; des entrepreneurs qui ont choisi de placer l’efficacité économique au service de l’intérêt général.Formé en août 2018 et initié par le MOUVES, le collectif #NousDommesDemain rassemble l’ensemble des réseaux d’entreprises à Impact en France et des ONG qui ont pour ambition d’accélérer la dynamique d’engagement de l’ensemble des entreprises françaises dans la transition sociale et écologique. Il représente ainsi en France plus de 3 millions d’emplois.Ce podcast a été réalisé pendant les Universités d'Été de l'Économie de Demain, les 27 et 28 août 2020 à la Cité Internationale Universitaire de Paris. Cliquez pour accéder au replay de l’événement.La réalisatrice de ce podcast : Aloïs est passionnée par l’entrepreneuriat. Elle prépare actuellement son propre podcast visant à mettre en lumière les femmes qui conjuguent leur vie d’entrepreneure et de maman. Suivez son projet en ligne:  et sur Instagram.Pour t'abonner à notre Newsletter, c'est par ici : bit.ly/Newsletter_Vécus Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.


Comment protéger son couple lorsqu’on entreprend à deux ?
Sep 09 2020 16 mins  
Loïc et Camille sont en couple depuis 2008. Avec l’envie de partager leur mode de vie zéro déchet, ils se sont lancés dans la création d’un gîte zéro déchet qu’ils co-gèrent depuis 2017. Passer d’une relation de couple à une relation de couple/collègue où en plus, lieu de travail et lieu de vie se confondent, n’est pas toujours simple. Ils nous livrent leurs apprentissages pour protéger leur couple lorsqu’on entreprend ensemble.1- Prendre un temps pour se ressourcer avant de se lancer (04:11)2- Se faire grandir mutuellement 06:41)3- Définir les moments opportuns pour discuter du projet (09:13)4- Se garder de l’espace (13:20)Leur conseil pour gagner du temps : communiquer de façon efficace en définissant les moments opportuns 14:43)Leur conseil pour gagner de l’énergie : prendre le temps (15:10)La question qu'ils se pose en ce moment : comment communiquer sur son activité lorsqu’on est en transition ? (15:24)Le projet de Loïc et Camille : Le bocal, gîte zéro déchet propose de l’hébergement mais également des ateliers pour apprendre à limiter ou réutiliser ses déchets avec par exemple des ateliers de réalisation de déodorant, de dentifrice, de shampoing, de produit d’entretien, ou encore de shopping sans emballages.Le gîte propose également une bibliothèque, une ludothèque et une grainothèque. Dans son futur lieu d’hébergement il proposera des soins et des ateliers bien-être.La réalisatrice de ce podcast : Alice accompagne les acteurs engagés dans des démarches environnementales à faire savoir leurs savoirs faire. Elle prépare son propre podcast pour partager des histoires inspirantes d’écotransition. L’objectif ? Partager les trucs et astuces pour accélérer l’appropriation de façons de faire plus vertueuses pour la nature.  Vécus est le 1er podcast collaboratif fait par et pour les acteurs de changement. Une création de Ticket for Change. Pour ne rien rater de l'actualité de Vécus : www.ticketforchange.org/vecusPour t'abonner à notre Newsletter, c'est par ici : bit.ly/Newsletter_Vécus Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

Comment faire de mon parcours de serial-switcheuse ma plus grande force ?
Sep 03 2020 20 mins  
Virginie a créé Winzelia, qui accompagne les entreprises dans leurs changements et leurs transformations. Elle travaille pour des entreprises à impact, principalement pour des entreprises de l’économie sociale et solidaire, et chez les bailleurs sociaux.Elle revient sur ses plus beaux apprentissages pour faire de son parcours une force aux multiples statuts (salariée, entrepreneuse, administratrice, DG, PDG, entrepreneuse-salariée, freelance, consultante, cheffe d’entreprise…) :1- Oser toutes les postures (05:16)2- Tirer le meilleur parti de chaque statut (08:27)3- Démultiplier son adaptabilité (11:23)4- Adapter son storytelling (15:43)Son conseil pour gagner du temps : écrire ses idées, ses pensées, ses réflexions (17:53)Son conseil pour gagner de l’énergie : être à l’écoute de ses ressentis et donc de ralentir, même quelques minutes(18:55)La question qu'elle se pose en ce moment : quelle nouvelle méthodologie pourrait l’aider à mieux accompagner les entrepreneurs et les dirigeants d’entreprise ? (20:30)L'organisation de Virginie : Winzelia accompagne les transformations des organisations afin de les aider à démultiplier leurs impacts positifs sur leurs salariés, leurs partenaires, leurs écosystèmes. Virginie travaille principalement pour les entreprises à impact.La réalisatrice de ce podcast : Antonella a fondé DevCo, pour Développement Collectif. Persuadée de la force du collectif, et ayant envie de contribuer au développement d’entreprises sociales, elle anime le mastermind de DevCo. Ce sont des collectifs de solo-entrepreneur.e.s à impact positif, qui se retrouvent régulièrement pour échanger et s’entraider entre pairs, sur leurs activités respectives. https://www.dev-co.fr  Vécus est le 1er podcast collaboratif fait par et pour les acteurs de changement. Une création de Ticket for Change. Pour ne rien rater de l'actualité de Vécus : www.ticketforchange.org/vecusPour t'abonner à notre Newsletter, c'est par ici : bit.ly/Newsletter_Vécus Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

Comment construire une relation privilégiée avec ses clients ?
Aug 27 2020 18 mins  
Sabrina combine 3 activités : entrepreneure dans la tech, artiste peintre et coach pour aider les femmes et les hommes à booster leur confiance en soi.Son fil rouge a toujours été l’amour et une relation privilégiée avec chacun de ses clients. Aimer suffisamment ses clients c’est une réelle opportunité de construire la base d’une relation à haute valeur ajoutée. Sabrina nous raconte dans ses apprentissages comment construire cette fameuse relation.1- Connaître parfaitement son client (06:09)2- Cultiver avec passion sa relation avec le client (10:50)3- Incarner son projet (14:37)Son conseil pour gagner du temps : une prise de note structurée et toujours à la portée (17:42)Son conseil pour gagner de l’énergie : s’investir consciencieusement dans les activités pour se ressourcer (18:03)La question qu'elle se pose en ce moment : comment maintenir la proximité avec ses clients quand on réfléchit à la scalabilité ? (18:25)Les organisations de Sabrina : Sabrina possède trois entreprises. La première, Deal to Lead, un programme de formation en négociation.La seconde, Sabrina Wine Art où Sabrina réalise des peintures pour les vignerons et pour les particuliers avec comme unique médium le vin. Enfin, Daliasoft, un logiciel à destination des vignerons pour les aider dans le pilotage de leur activité vitivinicole.La réalisatrice de ce podcast : Camille a 26 ans et, après une première expérience en tant que responsable marketing chez Oé, une marque lyonnaise et engagée de vins bio, elle est aujourd’hui à la recherche d’un nouveau challenge dans le secteur de l’ESS ou dans la RSE.Vécus est le 1er podcast collaboratif fait par et pour les acteurs de changement. Une création de Ticket for Change. Pour ne rien rater de l'actualité de Vécus : www.ticketforchange.org/vecusPour t'abonner à notre Newsletter, c'est par ici : bit.ly/Newsletter_Vécus Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

Best-of pour reprendre confiance !
Aug 20 2020 16 mins  
Quand on lance son entreprise, on a parfois peur : peur de ne pas être légitime, peur de ne pas avoir une assez bonne idée, de ne pas être à la hauteur.Alors aujourd'hui, on vous propose de réécouter l'épisode de Minashe pour reprendre confiance et se sentir boosté pour monter son projet !Ingénieure de formation et travaillant dans une grande entreprise, les peurs de Minashe étaient nombreuses.C'était dur de se sentir légitime et de foncer.Mais Minashe a déconstruit toutes ses peurs et a lancé Inschool, un outil numérique qui aide les enfants en difficulté dans leur parcours scolaire.Elle nous raconte comment elle a levé ses barrières les unes après les autres.1- Ne pas chercher à avoir une bonne idée à tout prix mais aller vers le problème qui nous prend aux tripes (2:31)2- Ne pas complexer de ne pas avoir fait d'études de commerce et valoriser ses expériences précédentes (5:43)3- Ne pas vouloir être la meilleure mais se demander comment on peut contribuer (8:10)4- Se demander : "ça coûte quoi d'essayer ?" (12:51)Conseil pour gagner du temps : Bien structurer son projet dès le départ (15:08)Conseil pour gagner de l'énergie : S'entourer de personnes qui sont dans la même situation (15:40)La question qu'elle se pose en ce moment : Aller lentement avec les moyens que j'ai, ou bien emprunter de l'argent pour aller plus vite ?(16:08)----Le projet de Minashe : Inschool est un outil numérique qui aide les enfants en difficulté dans leur parcours scolaire.Minashe a participé au Parcours Entrepreneur de Ticket for Change en 2019. Plus d'informations ici.Pour ne rien rater de l'actualité de Vécus : vecus.orgPour t'abonner à notre Newsletter, c'est par ici : bit.ly/Newsletter_Vécus Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

Best-of pour garder le cap !
Aug 13 2020 18 mins  
En ce mois d'août il y a 2 manières de garder le cap : border la voile de son bateau de croisière... ou si on est entrepreneur, rester aligné avec la vision de son projet. Alors cette semaine on vous propose de réécouter l'épisode de Julien Vidal, initiateur du projet "Ça commence par moi", qui a rapidement connu un fort engouement médiatique, attirant les commentaires de soutiens... mais aussi de détracteurs. Julien raconte comment il arrive à gérer ces retours challengeants pour continuer son action. Belle écoute, et on espère que vous écouterez ce podcast sur un voilier... :)1- Rester dans l’action en tenant sa régularité quoi qu’il advienne (06:27)2- Accepter son imperfection & s’en servir comme une opportunité de toujours apprendre (08:44)3- Être exemplaire plutôt que de vouloir convaincre (11:19)Son conseil pour gagner du temps : prioriser les taches les plus importantes pour ne pas s’épuiser et tenir le marathon.Son conseil pour gagner de l’énergie : identifier les tâches qui nous apportent le plus de plaisir.La question qu’il se pose en ce moment : comment faire en sorte que d’autres trouvent leur place dans mon projet ?Le projet de Julien : "Ça commence par Moi" était initialement une initiative personnelle portée par Julien : tester tous les jours une action éco-citoyenne & en parler sur son site. 1 million de visiteurs uniques plus tard, il sort un livre aux Éditions Seuil et un podcast qui font fureur.La réalisatrice de ce podcast : ce podcast a été réalisé par Marine Galland. Marine a travaillé dans la distribution pendant 10 ans sur des postes de consultant, chef de projet, et manager d'équipe. Animée par l'humain et l'accompagnement des individus dans le déploiement de leur potentiel, elle est devenue coach professionnelle certifiée et formatrice soft-skills, en plus d'être comédienne improvisatrice, coach sportif et blogueuse. Retrouvez là sur son blog.Vécus est le 1er podcast collaboratif fait par et pour les acteurs de changement. Une création de Ticket for Change.Pour ne rien rater de l'actualité de Vécus : www.ticketforchange.org/vecusPour t'abonner à notre Newsletter, c'est par ici : bit.ly/Newsletter_Vécus Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

Best-of pour faire le grand plongeon !
Aug 06 2020 39 mins  
Cette semaine, on vous a compilé deux épisodes de podcasts pour faire le grand plongeon ! Alexandre et Marie vous raconte comment ils ont osé transité vers un nouveau secteur et changer complètement de voie. Se réorienter n'est pas toujours évident alors voici les apprentissages que chacun en a tiré et qu'ils vous partagent !Après 8 ans d’études en informatique, Alexandre remet intégralement son titre en jeu et crée Talentsoft. Il nous partage dans ce podcast comment il s’est mis en route vers un secteur qui le faisait vibrer :1- Dépasser le prisme des compétences (03:39)2- Oser écouter ses envies et les assumer (06:44)
3- Etre réceptif aux opportunités, même les plus incongrues (12:30)4- Accepter de faire des erreurs & faire appel aux talents des autres (16:56)----Marie est la fondatrice de la marque de mode responsable Les Mécaniques Douces. Pourtant, elle n’a pas toujours eu envie de monter son entreprise, loin de là. Après avoir démissionné de son ancien job, elle décide de prendre 6 mois de pause pour se recentrer sur ce qui lui plaît vraiment.1- Faire le bilan des expériences passées (03:02)2- Se laisser guider par ce qu’on aime (07:09)3- Parler autour de soi de ses idées et projets (10:10)4- Tester directement sur le marché avant que ce soit parfait (13:15)Vécus est le 1er podcast collaboratif fait par et pour les acteurs de changement. Une création de Ticket for Change. Pour ne rien rater de l'actualité de Vécus : www.ticketforchange.org/vecusPour t'abonner à notre Newsletter, c'est par ici : bit.ly/Newsletter_Vécus Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

Best-of pour repartir d'un bon pied avec son associé !
Jul 30 2020 19 mins  
Nous on pense que l'été c'est LE moment idéal pour prendre du recul et repartir d'un bon pied avec la personne qui partage sa vie... professionnelle :) Alors on vous propose de réécouter l'épisode de Margaux et Astrid, qui travaillaient toutes les deux sur 2 projets entrepreneuriaux différents, jusqu'à ce qu'elles décident de joindre leurs talents sur un seul projet. Ce n'est pas tous les jours facile mais elles en ont tiré des apprentissages forts qu'elles vous partagent !1- Connaitre son futur associé sur le plan humain. (5:38)2- Se poser une 30 aine de questions très structurantes (retrouvez-les plus bas)(9:36)3- Commencer rapidement à deux en faisant des choses concrètes. (14:13)Leur conseil pour gagner du temps : oser parler rapidement de ses idées autour de soi ; même lorsqu’elles ne sont pas encore claires.Leur conseil pour gagner de l’énergie : instaurer un climat de confiance avec son associé & faire des breaks quand on le souhaite.La question qu’elles se posent en ce moment : Comment faire évoluer la gamme de produit de La Boîte en Cavale ?Pour découvrir la liste complète des questions qu'elles se sont posées avant de s'associer, RDV ici : bit.ly/questions_pour_sassocier------------Le projet d’Astrid et Margaux : Les Editions en Cavale est une maison d’édition de jeux pour enfant. Elles proposent un concept principal qui s’appelle la Boîte en Cavale ; un jeu d’enquête par correspondance postale pour les enfants de moins de 7 ans. Chaque mois, ils reçoivent dans leur boite aux lettres la suite d’une aventure dont ils sont le héros. Leur mission : utiliser le jeu pour valoriser l’imagination des enfants, la confiance en soi et la déconnexion.Le réalisateur de ce podcast : cet épisode a été réalisé par Abdel Boulahrouz, jeune homme touche à tout, qui se passionne pour les podcasts.Vécus est le 1er podcast collaboratif fait par et pour les acteurs de changement. Une création de Ticket for Change.Pour ne rien rater de l'actualité de Vécus : www.ticketforchange.org/vecusPour t'abonner à notre Newsletter, c'est par ici : bit.ly/Newsletter_Vécus Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

Best-of pour réinventer son job !
Jul 23 2020 29 mins  
2 podcasts pour réinventer son job !Angelina et Marion nous partagent leurs apprentissages pour se réinventer.L'année de ses 28 ans, Angelina traverse une crise de la trentaine anticipée. Elle doute d'elle même, de ses envies et n'est attirée par aucune offre d'emploi. Quelques années plus tard la voilà épanouie dans son job, en cohérence avec ses envies & ses valeurs. Elle raconte comment elle s'en est sortie.1- S’arrêter, pour apprendre à lâcher prise (3:35)2- Accepter d’être paumé & comprendre que quand on est en colère contre tout, le problème vient peut-être de soi (6:47)3- Parler autour de soi et activer son réseau le plus proche (9:30)4- Agir avec ses tripes quand le bon scénario se dessine & se dire qu’on est toujours en mouvement (11:04)----Marion, elle, décide de quitter son entreprise parce que le fonctionnement interne ne lui convient plus en terme de valeurs.Passionnée par son métier de communiquante, elle décide de se lancer seule, en tant qu'indépendante.  Aujourd'hui elle gagne sa vie en incarnant ses valeurs. Elle raconte sa phase de transition.1- Se poser et trouver son ikigai, en se faisant notamment accompagner par son conseiller APEC (04:06)2- Trouver des solutions aux peurs et barrières qui empêchent de se lancer : espace de coworking & Coopératives d'Activité et d'Emploi. (06:50) 3- Aller chercher son réseau le plus proche & l’entretenir (09:33)Vécus est le 1er podcast collaboratif fait par et pour les acteurs de changement. Une création de Ticket for Change. Pour ne rien rater de l'actualité de Vécus : www.ticketforchange.org/vecusPour t'abonner à notre Newsletter, c'est par ici : bit.ly/Newsletter_Vécus Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.


Comment transformer le handicap en force pour son entreprise ?
Jul 16 2020 22 mins  
Philippe a été sensibilisé aux questions du handicap et de l’accessibilité dès l’enfance. Après 10 ans chez Microsoft, Philippe décide d’en faire son cheval de bataille alors que l’entreprise délaisse le sujet. Philippe nous explique dans ce podcast comment il est passé d’un engagement de 20% à 100% et nous donne les clés pour faire du handicap un levier pour son entreprise :1- Trouver un référent handicap et accessibilité passionné pour s’occuper de la question (05:40)2- S’appuyer sur une personne neutre et pleinement dans l’entreprise (07:57)3- Faire de la pédagogie en interne et utiliser une communication qui passe par les faits (12:06)4- Passer d’une logique de quota à une logique de talent (14:12)5- Oser mettre en avant l’aspect business (16:08 )6- Penser le handicap comme source d’innovation et s’appuyer sur les services de la tech (18:52)Son conseil pour gagner du temps : faire des choix dans ses activités (20:40) Son conseil pour gagner de l’énergie : les autres (21:07)La question qu'il se pose en ce moment : comment offrir le même environnement de télétravail aux personnes porteuses de handicap ? (21 :30)L'entreprise de Philippe : Microsoft s’est donné pour mission d’offrir à chaque individu et à chaque organisation les moyens de réaliser ses ambitions. Microsoft cherche à développer des produits et services conçus pour répondre aux besoins de tous, quelque soit ses capacités et propose ainsi des solutions inclusives au service de la diversité.La réalisatrice de ce podcast : Gaëlle est une passionnée de rencontres et toujours en quête d’histoires inspirantes. Un tour du monde des acteurs de paix appelé « Pieces of Peace » l’a convaincu que nous pouvons tous agir à notre échelle pour transformer le monde et que l’engagement de chacun est une source d’inspiration infinie. Elle prépare son propre podcast pour mettre en lumière des d'histoires inspirantes de "peacebuilders" pour apprendre à vivre plus en paix avec soi, les autres et avec le monde.Vécus est le 1er podcast collaboratif fait par et pour les acteurs de changement. Une création de Ticket for Change. Pour ne rien rater de l'actualité de Vécus : www.ticketforchange.org/vecusPour t'abonner à notre Newsletter, c'est par ici : bit.ly/Newsletter_Vécus Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

VECUSxOnPurpose - Comment porter un projet à impact en répliquant une idée existante ?
Jul 09 2020 16 mins  
Félix a créé puis co-dirigé On Purpose Paris pendant 3 ans. Il a ainsi construit le modèle français d'une organisation, basée originellement à Londres. Il revient sur ses apprentissages en tant que réplicateur de la branche parisienne d’On Purpose, posture hybride entre le salariat et l’entrepreneuriat.1- Identifier si être réplicateur est fait pour soi (2:51)2- Adapter le projet à la culture du territoire (4:04)3- Trouver l’équilibre entre se porter soi et porter la marque (7:48)4- Favoriser l’intelligence collective au service du projet (11:09)Son conseil pour gagner du temps : ne pas hésiter à réorganiser ses priorités chaque jour, chaque semaine (14:00)Son conseil pour gagner de l’énergie : s'autoriser des petites pauses pendant la journée et sortir du bureau pour prendre un café (15:04)La question qu'il se pose en ce moment : qu'est-ce qui va faire que les personnes vont modifier leur mode de vie et leur travail pour être en cohérence avec le respect de l'environnement ? (15:40)L’entreprise de Félix : On Purpose accompagne des professionnels inspirants qui ont décidé d'exploiter tout le potentiel de leur carrière pour la mettre au service du bien commun. Pour cela, On Purpose a créé le Programme Associé, qui allie immersion rémunérée d’un an en entreprises sociales, formations, mentorat et coaching.Le réalisateur de ce podcast : Florian travaille lui-même à On Purpose Paris, et s’interroge sur la réconciliation entre les aspirations personnelles et l’ambition professionnelle de chacun.Vécus est le 1er podcast collaboratif fait par et pour les acteurs de changement. Une création de Ticket for Change. Pour ne rien rater de l'actualité de Vécus : www.ticketforchange.org/vecusPour t'abonner à notre Newsletter, c'est par ici : bit.ly/Newsletter_Vécus Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

Comment se lancer à deux dans un projet à impact sans ruiner son amitié ?
Jul 02 2020 19 mins  
Maxime et Lara, colocataires et amis de longue date, tous deux à la recherche de sens, ont décidé de lancer le podcast “La Nouvelle Assiette”. Ils donnent la parole à celles et ceux qui utilisent l'alimentation comme impact positif sur la société.  Ce projet commun leur a permis de créer une activité à impact mais aussi et surtout de fortifier leur relation. Ils nous livrent toutes leurs astuces pour monter un projet à deux sans ruiner son amitié :1- Identifier ce qui nous anime pour s’engager tout en s’amusant (2:50) 2- Prendre le temps de créer sa propre méthode de travail (5:47)3- Prendre soin de son binôme pour mieux avancer (10:20) Leur conseil pour gagner du temps : bien s’entourer en rejoignant une communauté qui vit des expériences similaires(16:45)Leur conseil pour gagner de l’énergie : prendre régulièrement des temps de rétrospection dans un endroit inspirant(17:25)La question qu’ils se posent en ce moment : comment financer leurs aventures ? Notamment le 4L Trophy (18:15)Pour écouter les podcasts de Maxime et Lara :Si vous souhaitez les aider à financer le 4L Trophy c’est par ici : https://www.helloasso.com/associations/la-nouvelle-assiette/collectes/la-nouvelle-assiette-part-en-4l-trophyL'organisation de Maxime et Lara : La Nouvelle Assiette est un podcast qui part à la rencontre d’acteurs qui ont choisi d’avoir un impact social ou environnemental grâce à l’alimentation.La réalisatrice de ce podcast : Lua Bouclier, qui vient de lancer sa propre série de podcasts, MursMurs, qui questionne la prison pour repenser la justice. Tu peux suivre son projet sur Instagram ou écouter son premier épisode.Vécus est le 1er podcast collaboratif fait par et pour les acteurs de changement. Une création de Ticket for Change. Pour ne rien rater de l'actualité de Vécus : www.ticketforchange.org/vecusPour t'abonner à notre Newsletter, c'est par ici : bit.ly/Newsletter_Vécus Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

Comment choisir son dispositif d’accompagnement quand on se lance dans l'entrepreneuriat ?
Jun 25 2020 21 mins  
Margaux est la fondatrice de l'association les Astroliens. Cela n'a pas toujours été facile pour Margaux de s'entourer des bonnes personnes et de trouver les dispositifs d'accompagnement adéquats.Margaux revient sur ses plus beaux apprentissages pour rester toujours alignée avec elle et avec les autres :1- Débuter sur le terrain et s'entourer d’experts (3:10)2- Bien se connaître soi et son équipe (7:55)3- Faire le deuil de ne pas être partout en s’entourant de personnes de confiance (11:26)4- Rester honnête avec soi-même et les personnes qui nous accompagnent (15:13)Son conseil pour gagner du temps : utiliser le bullet journal comme support papier (19:09)Son conseil pour gagner de l’énergie : travailler sur plusieurs projets en simultané (19:45)La question qu’elle se pose en ce moment : comment travailler en partenariat avec des structures et gérer la question du co-portage de projet pour aller chercher des financements ? (20:31)Bullet journal de "Solange te Parle" : https://www.youtube.com/watch?v=NzkPCut_8cYL'organisation de Margaux : les Astroliens est une association qui crée du lien intergénérationnel à travers la découverte du numérique auprès des personnes qui ont plus de 60 ans.La réalisatrice de ce podcast : Chloé, porteuse de projet en service civique avec l’association Unis Cité. Elle a créé et réalise actuellement Sur Le Cul, le podcast qui délie les langues. Elle souhaite, à travers ce podcast, partir à la découverte des multiples facettes de la sexualité et ouvrir un dialogue.Vécus est le 1er podcast collaboratif fait par et pour les acteurs de changement. Une création de Ticket for Change. Pour ne rien rater de l'actualité de Vécus : www.ticketforchange.org/vecusPour t'abonner à notre Newsletter, c'est par ici : bit.ly/Newsletter_Vécus Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

Comment rebondir après une année de volontariat qui a remis en cause son projet professionnel ?
Jun 18 2020 18 mins  
Brice avait son plan de carrière bien organisé pour évoluer dans le secteur de la défense. Mais c’était sans compter son année de volontariat auprès de l’association Misericordia dans les quartiers pauvres de Santiago du Chili.Cette expérience, initialement imaginée comme une parenthèse sociale, a finalement modifié tous ses plans.De retour en France, il place le sens au cœur de son nouveau projet et crée une entreprise à fort impact social.Dans ce podcast, Brice nous partage ses apprentissages pour éviter le crash et atterrir tout en douceur.1- Accepter de ne rien faire en rentrant et de se retrouver avec soi même (05:35)2- Ré-adopter une routine avec des horaires fixes (07:33)3- Faire un bilan à partir d’une feuille blanche (09:07)4- S’inspirer de son volontariat pour créer son projet (12:12)5- Échanger avec un maximum de personnes autour de soi, pour affiner son nouveau projet professionnel(13 :55)Son conseil pour gagner du temps : S’entourer et demander de l’aide (16:00)Son conseil pour gagner de l’énergie : Faire du sport (16:15)La question : Le vent de solidarité observé pendant la crise du coronavirus, va-t-il s’essouffler ou changer durablement la société ? (16:30)Le projet de Brice : Otentico propose des activités de cohésion ludiques, sportives ou culturelles aux côtés de personnes en situation de vulnérabilité. Créée en 2018 par Brice, cette agence événementielle propose aussi du team building digital et solidaire.La réalisatrice de ce podcast : Gaëlle est une passionnée de rencontres et toujours en quête d’histoires inspirantes. Gaëlle a travaillé 2 ans pour l’ONG Pax Christi (mouvement catholique pour la paix) comme coordinatrice nationale jeunes, pour le développement et la promotion d’une éducation à la paix.Vécus est le 1er podcast collaboratif fait par et pour les acteurs de changement. Une création de Ticket for Change. Pour ne rien rater de l'actualité de Vécus : www.ticketforchange.org/vecusPour t'abonner à notre Newsletter, c'est par ici : bit.ly/Newsletter_Vécus Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

Comment se réorienter et changer de voie quand on est peu perdu.e ?
Jun 11 2020 18 mins  
Marie est la fondatrice de la marque de mode responsable Les Mécaniques Douces. Pourtant, elle n’a pas toujours eu envie de monter son entreprise, loin de là : elle travaille 2 ans et demi dans la logistique, pour finalement se rendre compte que cela ne lui plaît pas, démissionne et décide de prendre 6 mois de pause pour se recentrer sur ce qui lui plaît vraiment. De ces détours bénéfiques elle a tiré de nombreux apprentissages qu'elle vous partage :1- Faire le bilan des expériences passées (03:02)2- Se laisser guider par ce qu’on aime (07:09)3- Parler autour de soi de ses idées et projets (10:10)4- Tester directement sur le marché avant que ce soit parfait (13:15)Son conseil pour gagner du temps : le matin, pour se mettre au travail, commencer par sa tâche préférée (15:17)Son conseil pour gagner de l’énergie : la même chose ! Commencer par une tâche que l’on aime vraiment faire (15:43)La question qu'elle se pose en ce moment : Comment aller toujours plus loin dans la démarche éco-responsable ? (15:58)L'organisation de Marie : Les Mécaniques Douces est une marque de broderie joyeuse et responsable. Marie a toute une gamme d’accessoires fabriquée à Paris et upcyclée ainsi qu'une gamme de vêtements en coton biologique, fabriquée de manière éthique en Asie. Les produits des Mécaniques Douces sont brodés à la main : soit avec une création de Marie soit avec un motif personnalisé. La réalisatrice de ce podcast : Camille a 26 ans et après une première expérience en tant que responsable marketing chez Oé, une marque lyonnaise et engagée de vins bio, elle est aujourd’hui à la recherche d’un nouveau challenge dans le secteur de l’ESS ou dans la RSE.Vécus est le 1er podcast collaboratif fait par et pour les acteurs de changement. Une création de Ticket for Change. Pour ne rien rater de l'actualité de Vécus : www.ticketforchange.org/vecusPour t'abonner à notre Newsletter, c'est par ici : bit.ly/Newsletter_Vécus Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

Comment se lancer dans un secteur qu'on ne connait pas ?
Jun 04 2020 18 mins  
Après 6 ans en tant qu’ingénieure dans la mobilité et les transports, Justine se réoriente vers le secteur de l’événementiel et du zéro déchet et se crée un tout nouveau métier : celui de consultante en événementiel durable, pour aider les organisateurs d'événements à réduire les déchets de leurs manifestations !Dans ce podcast, Justine revient sur son parcours depuis sa démission à la création de Just No Waste, et explique comment elle a pris le temps de créer son expertise et de construire son projet, en nous livrant quatre précieux apprentissages :1 - Se laisser du temps de structurer son projet (3:57)2 - Construire son expertise en se formant par l’action (7:40)3 - Chercher la “proof of concept” ou preuve par l’exemple (10:41)4 - Bien s’entourer et se construire un réseau (13:40)Son conseil pour gagner du temps : la règle des cinq minutes (15:25)Son conseil pour gagner de l’énergie : dormir :) (16:07)La question qu’elle se pose en ce moment : Quels impacts la crise du coronavirus va avoir sur le long terme dans le milieu de l’événementiel et du zéro déchet, et sur le type de solution qu’elle propose? (16:48)L'organisation de Justine : Just No Waste a pour mission de faire évoluer durablement les pratiques dans le secteur de l’événementiel vers moins de déchets et de gaspillage. L’agence accompagne les organisateurs d’événements dans la définition et la mise en place d'une démarche de réduction des déchets adaptée aux spécificités de leurs manifestations. Pour en savoir plus: www.justnowaste.chLa réalisatrice de ce podcast : Aloïs est passionnée par l’entrepreneuriat. Elle prépare actuellement son propre podcast visant à mettre en lumière les femmes qui conjuguent leur vie d’entrepreneure et de maman. Suivez son projet sur Instagram : www.instagram.com/mamadoesntcook/Vécus est le 1er podcast collaboratif fait par et pour les acteurs de changement. Une création de Ticket for Change. Pour ne rien rater de l'actualité de Vécus : www.ticketforchange.org/vecusPour t'abonner à notre Newsletter, c'est par ici : bit.ly/Newsletter_Vécus Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

Comment porter des valeurs sociétales avec un produit de consommation ?
May 28 2020 15 mins  
En 2019, Lucie s’engage à temps plein chez TrendEthics. L’association accompagne des ethnies d’Asie du Sud Est à développer des activités locales dans les villages à partir de leur savoir-faire et financer des projets d’éducation, d’environnement et d’empowerment en Asie du Sud Est. Dans ce podcast elle nous explique comment, au travers la mise en place d’une production éthique de coussins, elle peut porter et diffuser des valeurs écologiques et solidaires :1- Être le plus cohérent possible dans son mode de production et dans son rythme de travail personnel (03:06)2- Accepter ses paradoxes et avancer pas à pas (06:35)3- Penser à long terme et de manière écosystémique (08:24)4- Faire certifier son engagement par des personnes indépendantes (11:35)Son conseil pour gagner du temps : Faire appel à une aide extérieure quand on en a besoin (13:48)Son conseil pour gagner de l’énergie : Une sieste de vingt minutes (14:05)La question qu'elle se pose en ce moment : Comment mieux positionner TrendEthics entre une entreprise de l’ESS et une association d’empowerment ? (14:17)L’association de Lucie : Trendethics est le 1er incubateur de projet social business en Asie du Sud Est dédié à l'artisanat des minorités ethniques et plus généralement aux savoir-faire locaux ! L'objectif à travers la création de collections de coussins (ou autres produits) est de structurer de nouvelles filières textile où l'Homme est au coeur du business model. https://www.trendethics.com/ Pour répondre à la crise du Covid19 Trendethics a lancé des masques en tissus éthiques & solidaires masques barrières grand public pour que vous puissiez protéger vos proches et vous même. https://trendethics-masques.landen.co/La réalisatrice de cet épisode : Gaëlle est une passionnée de rencontres et toujours en quête d’histoires inspirantes. Un tour du monde des acteurs de paix appelé « Pieces of Peace » l’a convaincu que nous pouvons tous agir à notre échelle pour transformer le monde et que l’engagement de chacun est une source d’inspiration infinie.Gaëlle a travaillé 2 ans pour l’ONG Pax Christi (mouvement catholique pour la paix) comme coordinatrice nationale jeunes, pour le développement et la promotion d’une éducation à la paix.Vécus est le 1er podcast collaboratif fait par et pour les acteurs de changement. Une création de Ticket for Change. Pour ne rien rater de l'actualité de Vécus : www.ticketforchange.org/vecusPour t'abonner à notre Newsletter, c'est par ici : bit.ly/Newsletter_Vécus Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.


Comment transformer une frustration en un projet entrepreneurial à impact ?
May 21 2020 22 mins  
Elsa a 19 ans. Il y a un an elle se disait "mauvaise élève", était frustrée par l’éducation et s'est déscolarisée en terminale. Mais elle finit par passer son bac en candidate libre avant d’écrire son premier livre : Hack ton Bac. Elle y décrit différentes méthodologies pour aider les lycéens à apprendre à apprendre et développer leur potentiel !Dans cet épisode, elle explique comment elle a transformé sa frustration envers l’école en un projet entrepreneurial à impact.1- Apprendre par soi-même et se former à fond sur le sujet qui nous intéresse (04:12)2- Créer un projet entrepreneurial ou un side project (05:57)3- Parler de son sujet le plus possible à l’extérieur pour se créer des opportunités (08:21)4- Se fixer des échéances pour rester motivé.e (11:37)5- Développer une relation saine avec les feedbacks (14:47)Son conseil pour gagner du temps : dégager un peu de temps chaque semaine à son organisation (18:30)Son conseil pour gagner de l’énergie : prendre soin de soi (19:21)La question qu'elle se pose en ce moment : quels seront les changements sur l’économie, la politique, l’Union Européenne après la crise du Covid-19 ? (19:59)La réalisatrice de cet épisode : Camille, après une première expérience en tant que responsable marketing chez Oé, une marque lyonnaise et engagée de vins bio, elle est aujourd’hui à la recherche d’un nouveau challenge dans le secteur de l’ESS ou dans la RSE.Pour t'abonner à notre Newsletter, c'est par ici : bit.ly/Newsletter_Vécus Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.


Comment avoir une carrière à impact sans se spécialiser dans un domaine particulier ?
May 07 2020 16 mins  
Marion Nassif travaille chez Live for Good. Intéressée par des problématiques diverses, Marion à fait le pari de ne pas diriger sa carrière vers un domaine d’expertise en particulier, mais de plutôt se concentrer sur le sens que lui apportait chaque expérience. Elle nous explique comment faire pour avoir une carrière à impact quand on ne veut pas se spécialiser dans un domaine en particulier : 1-Le plus important c’est d’aller vers des domaines qui nous intéressent (3:00) 2-Savoir valoriser ses expériences passées, même provenant de domaines très divers (6:35) 3- Savoir prendre du recul et oser partir (8:35)Conseil pour gagner du temps: Utiliser Trello (14:26) Conseil pour gagner de l’énergie: Tout faire pour arrêter de stresser: bien manger, faire du sport .. (14:45) L’autre question: Comment faire pour garder la motivation pour travailler si la période de confinement était étendue ? (15:14)  Live for Good est une association qui accompagne des entrepreneurs sociaux dans la création de leur entreprise à impact. Marion s’occupe de développer la mission “génération impact” en partenariat avec Unis-cité, qui à pour but de sensibiliser un maximum de jeunes au monde de l’ESS. La réalisatrice de ce podcast : cet épisode à été réalisé par Lua Bouclier, porteuse de projet en service civique chez Unis-cité. Elle travaille actuellement à la création de sa propre série de podcasts qui questionne la prison pour repenser la justice. Murs Murs est une émission qui donne la parole aux différent.e.s acteur.ice.s des systèmes carcéraux et pénaux pour une meilleure compréhension de leurs enjeux et un aperçu des alternatives possibles à l’enfermement.Vous pouvez suivre son projet sur Twitter pour ne pas manquer le lancement de ses futurs épisodes, bientôt disponibles sur toutes les plateformes de téléchargement.  Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

Comment fédérer et travailler avec des partenaires très différents ?
Apr 30 2020 19 mins  
Après 17 ans de carrière à des postes de marketing et direction générale dans de grandes entreprises, Nicolas s’est formé au Leadership Ethique et est devenu entrepreneur social. Guidé par sa passion pour les forêts, Nicolas crée Kinomé avec le projet ambitieux d’inverser la tendance mondiale de la déforestation. Pour cela, il travaille à un véritable changement de paradigme afin de remettre la nature au coeur d’un nouveau modèle de développement humain et économique. Pour agir à l’échelle d’un système, il est nécessaire de fédérer et de travailler avec des partenaires très différents, et Nicolas revient sur ses apprentissages pour réussir à agir ensemble, en dépassant les ambitions individuelles. 1- Créer l’espace de la co-création (03:50)2- Développer une vision large et partagée en se reconnectant aux raisons profondes de l’engagement de chacun (07:45)3- Créer de bonnes raisons individuelles et concrètes de continuer à travailler ensemble (10:59)4- Apprendre à communiquer de potentiel à potentiel et non de problème à problème (12:38)Son conseil pour gagner du temps : créer dès le départ l’espace pour co-créer la vision (16:52)Son conseil pour gagner de l’énergie : garder du temps pour célébrer les réussites(17:25)La question qu'elle se pose en ce moment : Comment nous mobiliser pour une cause que nous ne voyons pas ? (18:04)L’entreprise de Nicolas : Avec l’arbre comme clé d’entrée et comme inspiration, Kinomé (“l’oeil de l’arbre”), accompagne les décideurs privés et publics dans la co-création et la mise en oeuvre de stratégies à haut impact positif pour l’homme et la nature. L’entreprise a 4 activités : le conseil, la recherche, la conception et le pilotage de projet et l’éducation. Forêt, biodiversité, climat, nutrition… sont autant de thématiques sur lesquelles Kinomé agit. Le savoir-être est au coeur de l’approche de Kinomé, c’est à dire le regard que nous portons sur nous-mêmes et sur les autres, et la qualité de relation que nous construisons avec eux. Au travers de ses différents projets, Kinomé a concrètement amélioré la vie de plus d’un million de personnes depuis 2005. https://kinome.fr/Dans ce podcast, vous entendrez parler de la coopérative panafricaine ICON (Innovation Co-operative for Optimal Nutrition), dont Kinomé est co-fondateur, qui regroupe plus d’une vingtaine d’entrepreneurs sociaux fellows Ashoka, travaillant sur les questions de nutrition en Afrique.Les réalisatrices de ce podcast : Ce podcast a été réalisé par Julie Auffray et Emilie Pelletier d’Ashoka. Ashoka est une ONG internationale qui identifie, soutient et connecte un réseau de plus de 3500 entrepreneurs sociaux partout dans le monde. Sélectionnés pour leur capacité à identifier une faille dans la résolution d’un enjeu sociétal, ils mettent tout en œuvre pour changer la norme et Ashoka les accompagne dans l’accélération de leur impact. Pour en savoir plus sur la mission et le réseau d’entrepreneurs sociaux Ashoka, rendez-vous sur https://www.ashoka.org/fr-frVécus est le 1er podcast collaboratif fait par et pour les acteurs de changement. Une création de Ticket for Change. Pour ne rien rater de l'actualité de Vécus : www.ticketforchange.org/vecusPour t'abonner à notre Newsletter, c'est par ici : bit.ly/Newsletter_Vécus Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

Comment lancer une entreprise sociale à grande échelle à partir d'un simple cours en ligne ?
Apr 23 2020 16 mins  
Spécialisée sur les thématiques de l’Eau, Hygiène et Assainissement (EHA), Laure s’est consacrée pendant 6 ans à ces sujets au sein d’ONGs avant de lancer ANACAONA Community en 2016 en Haïti, animée par son envie d’apporter une réponse ayant un impact social sur le long terme. Au moment du lancement elle était la seule femme étrangère de moins de 30 ans à avoir monté son entreprise en Haïti et dans cet épisode, elle explique comment un MooC (cours en ligne) l’a poussé à se lancer.Elle revient sur ses plus beaux apprentissages pour donner vie à un projet viable économiquement à partir d’un simple cours en ligne:1- S’appuyer sur les outils du MooC pour se lancer même si on se pense qu’on ne connaît rien à entrepreneuriat (06:05)2- S’inspirer d’initiatives qui existent déjà pour orienter son projet (08:02)3- Se poser les bonnes questions dès le départ, prendre en compte les spécificités locales du pays où on développe son projet (09:14)4- S’appuyer sur le réseau et choisir ses partenaires (10:42)5- Se détacher du MooC pour passer de la théorie au réel (12:38)Son conseil pour gagner du temps : S’entourer des bonnes personnes (14:48)Son conseil pour gagner de l’énergie : Se recentrer sur le présent (15:12)La question qu'elle se pose en ce moment : Comment mettre en valeur la R&D dans sa proposition de valeur (15:49)L’entreprise de Laure : ANACAONA Community est une entreprise sociale qui recycle et surcycle des savons et des gels douche usagés pour les vendre à des boutiques et des hôtels. Une autre partie des savons est redistribuée pour des réponses sociales. Les revenus financent 8 emplois en Haïti et permettent de mener des activités sociales autour de l’hygiène pour les communautés locales. En 2019, le projet a été lancé en France et soutenu par des grands groupes cosmétiques. La même année, ANACAONA a été sélectionné comme finaliste du concours CITEO (concours d’innovation pour l’économie circulaire) https://www.anacaona.org/La réalisatrice de ce podcast : Constance, chef de projet chez Sigfox Foundation qui s’appuie sur la technologie de l’internet des objets pour répondre à des problématiques sociales et environnementales.Vécus est le 1er podcast collaboratif fait par et pour les acteurs de changement. Une création de Ticket for Change. Pour ne rien rater de l'actualité de Vécus : www.ticketforchange.org/vecusPour t'abonner à notre Newsletter, c'est par ici : bit.ly/Newsletter_Vécus Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.





BEST-OF CONFINEMENT - Préparer l'après #3
Apr 11 2020 21 mins  
3 PODCASTS POUR CONSTRUIRE L'APRÈS !De l'allocution présidentielle aux multiples actions et tribunes en cours, "l'après est sur toutes les lèvres". Quel sera le monde après cette crise ? Et surtout, comment voulons nous le construire ? Par une simple relance ou une transformation en profondeur de nos modèles ?Pour certains les contraintes d'aujourd'hui sont trop fortes pour penser l'après. Mais pour tous les autres : n'est-ce pas le bon moment pour préparer cet après, ensemble ?Pour vous aider une série de 3 podcasts qui nous montre que oui, il est possible de repenser le modèle : son modèle, celui de son entreprise et celui de son secteur.EPISODE #3 : Repenser le modèle de son secteur"L’intérêt général c’est être prêt à se sacrifier : si ça fait pas mal c’est qu’il n’y a peut-être pas assez d’intérêt général."Frédéric Bardeau est co-fondateur et président de Simplon et porte la dimension de plaidoyer, pour prendre la parole sur des sujets qui dépassent l'organisation, les "chapelles" de chacun. Frédéric nous explique comment réussir à mobiliser et rassembler son écosystème pour une cause commune :1) Rester exemplaire et radical (02:23)2) Avoir un noyau dur (03:31)3) Choisir la qualité plutôt que la quantité de personnes dans la coalition(05:49)4) Rendre l'engagement concret et enthousiasmant (08:38)5)Embarquer et convaincre ses propres équipes sur le sujet (11:51) Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

BEST-OF CONFINEMENT - Préparer l'après #2
Apr 10 2020 21 mins  
3 PODCASTS POUR CONSTRUIRE L'APRÈS !De l'allocution présidentielle aux multiples actions et tribunes en cours, "l'après est sur toutes les lèvres". Quel sera le monde après cette crise ? Et surtout, comment voulons nous le construire ? Par une simple relance ou une transformation en profondeur de nos modèles ?Pour certains les contraintes d'aujourd'hui sont trop fortes pour penser l'après. Mais pour tous les autres : n'est-ce pas le bon moment pour préparer cet après, ensemble ?Pour vous aider une série de 3 podcasts qui nous montre que oui, il est possible de repenser le modèle : son modèle, celui de son entreprise et celui de son secteur.EPISODE #2 : Repenser le modèle de son entreprise"Je suis convaincu que c’est par la transparence qu’on gagne la confiance des consommateurs"En 2009, Emery Jacquillat ose le pari fou de relancer la CAMIF, juste après sa liquidation judiciaire.Emery comprend que pour réussir cette mission, il lui faut assumer un positionnement radical : l’impact social et environnemental positif.Retour sur les apprentissages tirés par Emery et qui ont permis à la CAMIF de renaître de ses cendres :1- En faire une force de différenciation (13:11)2- Avoir de l’attention à créer un impact positif pour ses parties prenantes (6:16)3- Remettre les collaborateurs au coeur du projet4- Être incarnée par l’équipe dirigeante (15:15)5- Penser au delà de son organisation (18:07) Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

BEST-OF CONFINEMENT - Préparer l'après #1
Apr 09 2020 22 mins  
3 PODCASTS POUR CONSTRUIRE L'APRÈS !De l'allocution présidentielle aux multiples actions et tribunes en cours, "l'après est sur toutes les lèvres". Quel sera le monde après cette crise ? Et surtout, comment voulons nous le construire ? Par une simple relance ou une transformation en profondeur de nos modèles ?Pour certains les contraintes d'aujourd'hui sont trop fortes pour penser l'après. Mais pour tous les autres : n'est-ce pas le bon moment pour préparer cet après, ensemble ?Pour vous aider une série de 3 podcasts qui nous montre que oui, il est possible de repenser le modèle : son modèle, celui de son entreprise et celui de son secteur.EPISODE #1 : Repenser son modèle "Une partie de soi se dit qu'il faut changer mais elle n'est pas encore assez forte pour prendre le dessus sur un confort de vie."Passer d'une carrière dans une banque d'affaire à co-fondateur d'une startup sociale, voilà le grand-écart de Pablo. Il a co-fondé The Trust Society, une plateforme qui vend des produits durables du quotidien. De déclic en déclic, il te partage comment il a eu le courage de donner une orientation totalement différente à sa carrière :1)Se rendre compte que la vie est courte et précieuse et se demander ce qui est vraiment important pour soi. (3:40)2)Observer les incohérences de sa vie & les signaux faibles de son corps (05:27)3)Revoir son niveau de confort et ses modèles de réussite pour chercher du bonheur ailleurs. (08:44)4)S'entourer et s'inspirer avec les bonnes personnes (12:36)5)Être dans une démarche vertueuse de création de quelque chose, en répondant à un problème véridique (17:32) Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

BEST-OF CONFINEMENT : Comment réaliser ses envies ? #2
Apr 03 2020 17 mins  
Comment trouver le courage de lancer son projet, et le faire VRAIMENT ?Et si cette période de confinement était le moment idéal pour se lancer ? Une formation, une idée de projet qu'on a dans un coin de la tête, toutes ces choses qu'e l'on n'a jamais le temps de faire, que l'on repousse à chaque fois en se disant "Promis le mois prochain j'y vais !"Hugo est le créateur de la chaine YouTube « HugoDécrypte », qui décrypte l’actualité pour les jeunes. Il l’a développée en parallèle de ses études et elle touche aujourd’hui 230.000 abonnés.Avant de créer sa chaine, Hugo a lancé de nombreux autres projets, qui n’ont pas tous rencontré le même succès, mais qui lui ont appris beaucoup de choses...Il te partage ses meilleurs conseils pour avoir le courage de lancer des projets et le faire vraiment… et résister à la tentation de procrastiner devant Netflix.1. Tester pleins de projets, le plus tôt possible(03:28)2. Ne pas chercher à réussir mais à kiffer (06:21)3. Ne pas avoir peur de ne pas être légitime & faire confiance à son intuition (9:03)4. Se forcer à être constant dans son travail. (12:22)Pour suivre notre formation en ligne et apprendre à faire des podcasts : formationpodcaststfc.thinkific.com/Cette formation te permettra même de, peut-être, devenir podcasteur Vécus !Pour en découvrir plus sur Ticket for Change : www.ticketforchange.orgPour t'abonner à notre Newsletter, c'est par ici : bit.ly/Newsletter_Vécus Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

BEST-OF CONFINEMENT : Comment réaliser ses envies ? #1
Apr 02 2020 20 mins  
Comment lancer son podcast quand on n'y connait rien ?Et si cette période de confinement était le moment idéal pour se lancer ? Une formation, une idée de projet qu'on a dans un coin de la tête, toutes ces choses qu'e l'on n'a jamais le temps de faire, que l'on repousse à chaque fois en se disant "Promis le mois prochain j'y vais !"Laure est la créatrice des podcasts Vécus. À son arrivée chez Ticket for Change, Laure était face à un vrai challenge : créer un outil pour entrepreneurs à impact de qualité, avec un modèle économique et à forte audience… Laure n'avait aucune idée en se lançant que la solution se trouvait dans la création d'un podcast : d'ailleurs, elle n'en avait jamais fait, ni écouté de sa vie !Laure revient aujourd’hui sur les difficultés rencontrées lors de la création du podcast Vécus, et les apprentissages qu'elle en a tirés :1- Créer son podcast comme un projet entrepreneurial (2:50)2- Ne pas chercher à avoir un modèle économique au début, mais d'abord se concentrer sur la qualité (9:44)3- Ne pas se limiter aux freins et aux difficultés techniques (13:55)4- Aller voir des partenaires pour créer des relais de diffusion et créer une communauté autour du podcast (15:49)Pour suivre la formation en ligne et apprendre à faire des podcasts : formationpodcaststfc.thinkific.com/Cette formation te permettra même de, peut-être, devenir podcasteur Vécus !Pour en découvrir plus sur Ticket for Change : www.ticketforchange.orgPour t'abonner à notre Newsletter, c'est par ici : bit.ly/Newsletter_Vécus Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

Comment sortir d'un burn-out ? Lily Gros, facilitatrice
Mar 26 2020 19 mins  
Lily Gros est une passionnée et travaillait dans une association qui accompagnait à l’entrepreneuriat. Pour des raisons personnelles, elle déménage dans le sud à Aix en Provence en 2018 et prend conscience un an plus tard qu’elle traverse un burn-out, alors même qu'elle continuait à adorer son travail.Grâce au soutien de son entourage professionnel et personnel, elle décide finalement de se lancer à son propre compte. Aujourd’hui elle est facilitatrice en intelligence collective, développement personnel et yin yoga.Elle revient sur ses plus beaux apprentissages qui lui ont permis de ré-équilibrer sa vie après avoir vécu un burn-out.1- Accepter d’être en burn-out (04 :30)2- Ne pas rester seul avec son burn-out et s’entourer (07 :25)3- Récréer des espaces pour prendre soin de soi (11 :07)4- Arrêter d’être dans le faire et trouver la recette de son propre équilibre (13 :08)5- Comprendre pourquoi pour ne pas retomber dedans (16 :08)Son conseil pour gagner du temps : Recréer des espaces et enlever des choses dans son agenda (18 :14)Son conseil pour gagner de l’énergie : Avoir un chien : un vrai hackeur vivant ! (18 :24)La question qu’elle se pose en ce moment : comment bien communiquer et faire comprendre le lien entre mes différentes activités (18 :50)---Lily Gros est facilitatrice en intelligence collective, développement personnel et yin yoga.Elle accompagne notamment des organisations (entreprise, association, écoles…) à réaliser leurs objectifs par de la facilitation et des programmes d’accompagnements (retraite…). Elle accompagne également des entrepreneurs à créer leur propre format d’animation endéveloppement personnel. Elle est l’une des créatrices des Joyeux Audacieux qui souhaite remettre l’humain au centre des attentions.La réalisatrice de ce podcast : cet épisode a été réalisé par Barbara Ludin, formatrice-facilitatrice en développement des soft-skills et en prise de parole en public. Improvisatrice et passionnée de développement personnel, elle a co-fondée Mon Impro Du Dimanche avec la conviction que l’improvisation théâtrale est un outil puissant de connaissance de soi et d’exploration du collectif. Elle propose des formations sur le développement des talents en entreprise et auprès des structures accompagnant les personnes en transition et questionnement professionnel (étudiants, chômeurs…).Vécus est le 1er podcast collaboratif fait par et pour les acteurs de changement. Une création de Ticket for Change.Pour ne rien rater de l'actualité de Vécus : www.ticketforchange.org/vecusPour t'abonner à notre Newsletter, c'est par ici : bit.ly/Newsletter_Vécus Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

Comment relever son équipe quand elle est à terre ? Laura, capitaine d'une équipe du TOP 16
Mar 12 2020 19 mins  
"L'échec ou la réussite, ce n'est jamais le fruit d'une seule personne."----Laura a 29 ans et une double vie professionnelle. Depuis 15 ans, elle est sportive de haut niveau et capitaine de l'équipe de rugby féminine de Villeneuve d'Ascq qui joue au plus haut niveau national : le TOP 16. Elle a remporté le titre de Championne de France en 2016. A côté de sa vie de sportive, elle a créé l'entreprise LJA avec 2 associés pour promouvoir le monde du sport féminin.En 2015, en début de saison, l'une de ses joueuses se blesse lourdement. L'équipe, alors bouleversée, s'apprête à déclarer forfait. Laura nous partage les apprentissages qui ont permis à son équipe de se relever avec une énergie hors du commun, et de finalement gagner, pour la 1ère fois, le titre de Championne de France : 1- Reconnaitre qu'il n'y a pas d'erreur, il n'y a que des choix, bons ou mauvais, que l'on peut transformer (4:59)2- Admettre que l'échec ou la réussite n'est jamais le fruit d'une seule personne et instaurer une solidarité sans faille (7:29)3- Savoir se retirer pour libérer le leadership chez les autres (10:26)4- S'engager, travailler et croire en ses capacités (14:15) Son conseil pour gagner du temps : être en permanence dans l'action (17:35)Son conseil pour gagner de l’énergie : aller puiser l'énergie chez les autres (18:15)La question qu’elle se pose en ce moment : comment, à notre échelle, créer plus de lien pour faire du bien ? (18:48)----Laura di Muzio a 29 ans et une double vie professionnelle : depuis 15 ans, elle est sportive de haut niveau et capitaine de l'équipe de rugby féminine de Villeneuve d'Ascq qui joue au plus haut niveau national : le TOP 16. Elle a remporté le titre de Championne de France en 2016. A côté de sa vie de sportive, elle a cofondé l'entreprise LJA qui vise à promouvoir le monde du sport féminin auprès des joueuses et des entreprises. LJA a deux activités : elle accompagne les joueuses dans la gestion de leur carrière d'une part et intervient d'autre part dans des entreprises pour parler de la puissance du collectif. Laura prend la parole dans des conférences comptant jusqu'à présent entre 5 et 2 000 personnes. https://ljasports.comLa réalisatrice de ce podcast : cet épisode a été réalisé par Marie-Charlotte, entrepreneure et fondatrice du programme Aparentière qui accompagne en ligne et en présentiel les futurs et jeunes parents pour leur permettre de mieux vivre leur nouvel équilibre personnel et professionnel. Aparentière inspire, outille et questionne les parents d’aujourd’hui via un parcours digital, des ateliers collectifs, et la mise en relation directe avec des experts de la parentalité et de la petite enfance. Futurs et jeunes parents, Inscrivez-vous pour recevoir le parcours digital bientôt disponible : www.aparentiere.comPour suivre la formation en ligne et apprendre à faire des podcasts : formationpodcaststfc.thinkific.com/Pour ne rien rater de l'actualité de Vécus : vecus.orgPour t'abonner à notre Newsletter, c'est par ici : bit.ly/Newsletter_Vécus Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

Comment conjuguer une vie pro épanouissante avec des contraintes de vie perso ? Laure, ex-Ticket for Change
Mar 05 2020 22 mins  
Depuis 7 ans, Laure conçoit sa vie professionnelle entre la France, son pays d'origine, et l'Autriche, le pays de son compagnon. Pas toujours évident de jongler entre ces 2 pays... Mais plutôt que de voir cette différence d’origines comme une contrainte, elle réussit à la transformer en une opportunité : celle de savoir se réinventer et créer son job idéal où qu’elle soit !Elle revient sur 4 précieux apprentissages pour conjuguer une vie pro épanouissante avec des contraintes de vie perso :1- Apprendre à reconnaître ce qui nous fait vibrer en expérimentant puis en analysant plein d’activités différentes (2:35)2- Définir ses priorités et son environnement d’épanouissement (5:52)3- Ne pas chercher le job parfait, mais le créer où que l’on soit (10:30)4- Ne pas remettre en question une décision courageuse mais faire en sorte que quel que soit le chemin que l’on choisisse, il devienne le bon pour soi (14:14)Son conseil pour gagner du temps : attendre d’être dans les bonnes dispositions de concentration pour faire quelque chose (20:24)Son conseil pour gagner de l’énergie : avoir une activité artistique comme la comédie musicale en parallèle d’un job intellectuel (21:14)La question qu’elle se pose en ce moment : comment réseauter avec des personnes influentes et très sollicitées sans les faire ch**r (21:52)---------Cet épisode a été enregistré quelques mois avant le départ de Laure de Ticket for Change.Pour en savoir plus sur ce que fait Laure aujourd'hui : Dorénavant elle est co-fondatrice du projet Snowball Effect, qui vise à accélérer la réplication de solutions impactantes, simples et viables sur de nombreux territoires. www.snowball-effect.org/La réalisatrice de ce podcast : Rébecca Sfedj est coach, conférencière et auteure. Elle aide les jeunes femmes entreprenantes et engagées comme elle à construire une carrière épanouissante et impactante, même si elles n’ont pas toujours confiance en elles. Pour en savoir plus sur ses accompagnements et t’abonner à sa Newsletter, rendez-vous sur www.rebeccasfedj.comVécus est le 1er podcast collaboratif fait par et pour les acteurs de changement. Une création de Ticket for Change. Pour ne rien rater de l'actualité de Vécus : www.ticketforchange.org/vecusPour t'abonner à notre Newsletter, c'est par ici : bit.ly/Newsletter_Vécus Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.


Comment construire un projet au plus proche du besoin de ses bénéficiaires ? Athina, Rêv'Elles
Feb 27 2020 19 mins  
Ancienne consultante en pédagogie, Athina Marmorat est partie du constat que les jeunes filles issues de milieux modestes s’autorisaient un champ limité de choix d’orientation professionnelle. Elle a alors décidé de fonder l’association Rêv’Elles pour permettre aux jeunes filles de 14 à 20 ans de prendre confiance en elle, d’ouvrir les champs du possible et de développer leur pouvoir d’agir.Elle revient sur ses plus beaux apprentissages qui lui ont permis de construire un projet innovant et utile au plus proche des besoins des jeunes filles.1- Définir le besoin et bien comprendre son public/ses bénéficiaires (04 :35) 2- Connaître l’existant pour ne pas réinventer la roue (07 :44)3- Partir de ses compétences et savoir s’entourer (08 :47)4- Commencer petit, tester puis ajouter brique par brique (10 :35)5- Savoir se remettre en question et prendre le temps (15 :36)Son conseil pour gagner du temps : Savoir déléguer et lâcher prise (17 :20)Son conseil pour gagner de l’énergie : Être au contact de ses bénéficiaires et écouter Beyoncé à fond dans sa voiture le matin (17 :50)La question qu’elle se pose en ce moment : comment bien grandir en restant fidèle aux valeurs du projet ? (18 :33)__L’association Rêv’Elles propose depuis 2013, des programmes d'aide à l'orientation innovants, à destination des jeunes femmes de milieux modestes. Tu peux en savoir plus ici : www.revelles.orgLa réalisatrice de ce podcast : cet épisode a été réalisé par Barbara Ludin, formatrice-facilitatrice en développement des soft-skills et en prise de parole en public. Improvisatrice et passionnée de développement personnel, elle a co-fondée Mon Impro Du Dimanche avec la conviction que l’improvisation théâtrale est un outil puissant de connaissance de soi et d’exploration du collectif. Elle propose des formations sur le développement des talents en entreprise et auprès des structures accompagnant les personnes en transition et questionnement professionnel (étudiants, chômeurs…).Comme Barbara, vous voulez trouver du sens dans votre travail ? Découvrez L'Exploration : un programme en collectif de 48h pour identifier ses talents et repartir avec un plan d'action pour trouver sa propre voie d'acteur de changement.Ca se passe sur aux quatre coin de la France ! bit.ly/découvrir-les-prochai…ions-de-l-explorationVous voulez apprendre à faire des podcasts ? Suivez la formation en ligne qu'on vous a concoctée : www.formationpodcaststfc.thinkific.com/Pour en découvrir plus sur Ticket for Change : www.ticketforchange.org Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

Comment se créer des opportunités en utilisant les réseaux sociaux ? Marianne, Formatrice
Feb 13 2020 21 mins  
Rencontre avec Marianne Constans, formatrice en entreprise pour la prise de parole et également comédienne d'improvisation ! Ce n'est pas sa première vie puisqu'elle a auparavant travaillé aux ressources humaines d'une grande entreprise en Angleterre !Mais avant de pouvoir exercer ce qui la passionne aujourd'hui, Marianne a dû trouver des clients ! Les réseaux sociaux sont une source de contact très riche car ils sont une vitrine dont elle a appris à se servir.C'est toutes ses clés que Marianne nous partage afin de mieux se servir des réseaux sociaux :1- Avoir une approche désintéressée et authentique (3:00)2- S'enlever l'idée que "se mettre en avant c'est se vanter" (9:40)3- Suivre quelques règles d'or : l'image, la concision, oser donner son opinion (12:30)4- Commencer par des petits pas et être régulier (17:20)5- Se donner le droit à l'erreur, même sur les réseaux sociaux ! (18:42)Conseil pour gagner du temps : Ne pas devenir complètement accro aux réseaux sociaux (20:00)Conseil pour gagner de l'énergie : Etre patient (20:40)La question qu'elle se pose en ce moment : Comment réussir à transmettre à d'autres mon savoir-faire en gardant la qualité et l'alignement avec mes valeurs ?(21:23)—Pour en savoir plus sur l'offre Talent Booster de La Banque Postale, qui aide les jeunes à développer leur potentiel et à créer leurs projets : www.labanquepostale.fr/particulier/j…cestquoi.htmlPour en savoir plus sur Marianne Constans : www.linkedin.com/in/marianne-constans-7660b78/Pour suivre la formation en ligne et apprendre à faire des podcasts : formationpodcaststfc.thinkific.com/Cette formation te permettra même de, peut-être, devenir podcasteur Vécus !Pour ne rien rater de l'actualité de Vécus : vecus.orgPour t'abonner à notre Newsletter, c'est par ici : bit.ly/Newsletter_Vécus Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

Comment se lancer dans l'entrepreneuriat quand on ne se sent pas légitime ? Minashe, Inschool
Feb 06 2020 16 mins  
Minashe a toujours eu envie d'entreprendre !Ingénieur de formation et travaillant dans une grande entreprise, ses peurs étaient nombreuses. "Pas l'idée de génie", "brésilienne en France", "pas d'études en école de commerce"... C'était dur de se sentir légitime et de foncer.Mais Minashe a déconstruit toutes ses peurs et a lancé Inschool, un outil numérique qui aide les enfants en difficulté dans leur parcours scolaire. Elle nous raconte comment elle a levé ses barrières les unes après les autres :1- Ne pas chercher à avoir une bonne idée à tout prix mais aller vers le problème qui nous prend aux tripes (2:31)2- Ne pas complexer de ne pas avoir fait d'études de commerce et valoriser ses expériences précédentes (5:43)3- Ne pas vouloir être la meilleure mais se demander comment on peut contribuer (8:10)4- Se demander : "ça coûte quoi d'essayer ?" (12:51)Conseil pour gagner du temps : Bien structurer son projet dès le départ (15:08)Conseil pour gagner de l'énergie : S'entourer de personnes qui sont dans la même situation (15:40)La question qu'elle se pose en ce moment : Aller lentement avec les moyens que j'ai, ou bien emprunter de l'argent pour aller plus vite ?(16:08)—Pour en savoir plus sur Inschool : www.inschool.frMinashe a participé au Parcours Entrepreneur de Ticket for Change en 2019. Plus d'informations ici : www.ticketforchange.org/parcours-entrepreneurPour en savoir plus sur l'offre Talent Booster de La Banque Postale, qui aide les jeunes à développer leur potentiel et à créer leurs projets : www.labanquepostale.fr/particulier/j…cestquoi.htmlPour ne rien rater de l'actualité de Vécus : vecus.orgPour t'abonner à notre Newsletter, c'est par ici : bit.ly/Newsletter_Vécus Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

Comment bifurquer vers un job qui n'a rien à voir avec ses études ? Marie, Coexister
Jan 30 2020 20 mins  
Marie travaille depuis 4 ans en tant que chargée de pédagogie dans l'association Coexister. Elle s'occupe du parcours des bénévoles et touche à plein de missions différentes dans ce cadre là ! Mais ce travail, qui la passionne aujourd'hui, est très très loin de la formation qu'elle a suivie ! Car Marie avait au départ choisi la voie de l'optique, en devenant opticienne-optométriste... Alors comment a t-elle procédé pour opérer ce grand écart ? Retour sur ses apprentissages :1- Prendre du temps pour soi et se poser les bonnes questions (3:49)2- S'engager bénévolement dans un domaine qui donne des ailes (8:12)3- Avoir des personnes avec qui en parler autour de soi (11:36)4- Etre prêt à vivre sur ses économies pour quelques temps (13:44)5- Se former sur les sujets sur lesquels besoin de progression6- Avoir la foi et faire confiance à son intuition (17:36)Conseil pour gagner du temps : Se déconnecter des réseaux sociaux à certains moments de la journée (20:13)Conseil pour gagner de l'énergie : Fêter les petites victoires (20:28)La question qu'elle se pose en ce moment : Comment accélérer l'impact de Coexister ? (20:47)—Pour en savoir plus sur l'offre Talent Booster de La Banque Postale, qui aide les jeunes à développer leur potentiel et à créer leurs projets : www.labanquepostale.fr/particulier/j…cestquoi.htmlPour en savoir plus sur Coexister : www.coexister.frPour suivre la formation en ligne et apprendre à faire des podcasts : formationpodcaststfc.thinkific.com/Cette formation te permettra même de, peut-être, devenir podcasteur Vécus !Pour ne rien rater de l'actualité de Vécus : vecus.orgPour t'abonner à notre Newsletter, c'est par ici : bit.ly/Newsletter_Vécus Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

Comment bien préparer son parcours scolaire et professionnel ? Eva, Lita.co
Jan 23 2020 20 mins  
Si aujourd'hui Eva est la co-fondatrice de Lita.co, son chemin n'en a pas moins été semé d'embuches, de difficultés et de questionnements.Préparer son parcours, dès le lycée, peut s'avérer être compliqué quand on n'a pas la "fibre scolaire" ! Alors comment faire pour déceler toutes les belles surprises que peut nous réserver notre vie professionnelle, et comment faire des choix qui pas à pas s'avéreront précieux pour "réussir", au sens où chacun l'entend ? Eva, avec entrain et anecdotes parlantes, nous livre les apprentissages qu'elles a tirés au fil de son chemin : 1- Ne pas hésiter à se remettre continuellement en question pour avancer (6:35)2- Découvrir des univers très différents pour développer son adaptabilité (10:45)3- Toujours s'offrir la capacité de rebondir (14:36)4- Etre opportuniste (18:00)Conseil pour gagner du temps : Ne pas penser à la cascade de conséquences d'un décision (18:26)Conseil pour gagner de l'énergie : Utiliser l'humour pour extérioriser (19:36)La question qu'elle se pose en ce moment : Est-ce que l'entrepreneuriat lui correspond ? (20:08)—Pour en savoir plus sur l'offre Talent Booster de La Banque Postale, qui aide les jeunes à développer leur potentiel et à créer leurs projets : www.labanquepostale.fr/particulier/j…cestquoi.htmlPour en savoir plus sur Lita : www.lita.coPour suivre la formation en ligne et apprendre à faire des podcasts : formationpodcaststfc.thinkific.com/Cette formation te permettra même de, peut-être, devenir podcasteur Vécus !Pour ne rien rater de l'actualité de Vécus : vecus.orgPour t'abonner à notre Newsletter, c'est par ici : bit.ly/Newsletter_Vécus Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

Comment avancer chaque jour en s'écoutant ? Eddy, comédien
Jan 16 2020 19 mins  
Cette semaine, rencontre avec Eddy Moniot. Vous l'avez peut-être déjà vu sur les planches, ou bien dans le documentaire A Voix Haute, dans lequel on suit quelques étudiants dont il fait partie dans la préparation à un concours d'éloquence.Aujourd'hui, Eddy vit son rêve, être comédien. Mais pour parvenir peu à peu à s'accomplir dans ce qui le rend heureux, il a dû apprendre à s'écouter, ce qui n'est pas si simple ! Retour sur les choses qu'il a apprise sur son chemin : 1- Il est important d'écouter son corps, ses envies et ses besoins (3:30)2- Se tromper pour avoir raison (7:11)3- Pour parvenir à s'écouter, il faut prendre conscience qu'on fait des choix tous les jours (12:06)4- Savoir ce qu'on veut et pourquoi on le veut (15:55)La question pour gagner du temps : Relativiser (18:58)La question pour gagner de l’énergie : Arrêter de se prendre la tête et chercher à comprendre les autres (19:08)La question qu’il se pose en ce moment : Est-il prêt à donner les plus belles années de ma vie à ce qu'il fait actuellement ? (19:35)—Pour en savoir plus sur l'offre Talent Booster de La Banque Postale, qui aide les jeunes à développer leur potentiel et à créer leurs projets : www.labanquepostale.fr/particulier/j…cestquoi.htmlSuivez Eddy Moniot sur Instagram : https://www.instagram.com/milleddy_/?hl=frPour suivre la formation en ligne et apprendre à faire des podcasts : formationpodcaststfc.thinkific.com/Cette formation te permettra même de, peut-être, devenir podcasteur Vécus !Pour ne rien rater de l'actualité de Vécus : vecus.orgPour t'abonner à notre Newsletter, c'est par ici : bit.ly/Newsletter_Vécus Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

Comment se réorienter quand on s'est trompé d'orientation ? Zakaria, étudiant en droit
Jan 09 2020 13 mins  
Zakaria est un étudiant qui s'est confronté aux rouages de Parcours Sup et n'a pas décroché l'orientation de ses rêves : une entrée en faculté de droit ! Il se retrouve alors en licences STAPS, ce qui ne se révèle pas être une passion. Au cours de l'année, Zakaria repositionne son parcours. Avant d'intégrer à la rentrée d'après une faculté de droit, il découvre le service civique et intègre l'association Article 1 qui lutte contre les inégalités sociales ! Une bonne entrée en matière.Alors comment Zakaria a t-il géré cette année de changement d'orientation ? Il nous explique et nous partage ses apprentissages :1- Ne pas prendre la question de son futur à la légère et avoir le courage d'arrêter quand on ne se sent pas au bon endroit (02:15)2- Avoir plusieurs options en tête (04:44)3- Penser à ce qu'on veut faire de sa vie plutôt que de ses 3 prochaines années (5:57)4- Gérer les doutes de son entourage en leur montrant qu'on avance (08:25)5- S'inspirer d'une expérience pro pour mieux s'orienter (10:11)La question pour gagner du temps : Bien s'informer et prévoir des solutions de secours (12:30)La question pour gagner de l’énergie : Etre bien conscient du temps que prennent les choses pour garder sa motivation (12:51)La question qu’il se pose en ce moment : Comment réussir à garder sa motivation et son sérieux pour aller au bout de ses études ? (13:17)—Pour en savoir plus sur l'offre Talent Booster de La Banque Postale, qui aide les jeunes à développer leur potentiel et à créer leurs projets : www.labanquepostale.fr/particulier/j…cestquoi.htmlPour découvrir l'association Article 1 : article-1.eu/Pour suivre la formation en ligne et apprendre à faire des podcasts : formationpodcaststfc.thinkific.com/Cette formation te permettra même de, peut-être, devenir podcasteur Vécus !Pour ne rien rater de l'actualité de Vécus : vecus.orgPour t'abonner à notre Newsletter, c'est par ici : bit.ly/Newsletter_Vécus Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

Comment trouver sa place dans l'écosystème de l'engagement ? Laura-Jane Gautier, Supplément d'âme
Dec 12 2019 19 mins  
Laura-Jane fait partie de la génération "qui a 5 jobs à la fois", et qui trouve son épanouissement dans la diversité des projets dans lesquels elle s'engage. Fondatrice du podcast Supplément d'âme, elle revient sur les différentes étapes de cheminement qui lui ont permis de trouver sa place et sa voie à travers 3 apprentissages :1- L'importance d'avoir un projet (5:13)2- Devenir Yes Man / Yes Woman (7:00)3- Trouver ce qui vibre en nous (10:50)Son conseil pour gagner du temps : Suivre son intuition (17:30)Son conseil pour gagner de l’énergie : Faire des siestes (18:11)La question qu’elle se pose en ce moment : Comment créer son audience quand on lance son projet ? (18:32)__Pour en savoir plus sur Supplément d'Ame : https://soundcloud.com/user-100214059Ce podcast a été réalisé par Antonella, facilitatrice de développement personnel. Elle anime des ateliers collectifs de développement personnel, en se basant sur des supports inspirants (livres, podcasts, articles, vidéos...). DevCo, c'est le club de lecture nouvelle génération, sur du développement personnel.Apprendre sur soi et avancer avec les autres.www.facebook.com/DevCollectif/Pour suivre la formation en ligne et apprendre à faire des podcasts : formationpodcaststfc.thinkific.com/Cette formation te permettra même de, peut-être, devenir podcasteur Vécus !Vous voulez aussi mettre plus de sens dans votre travail ? Découvrez L'Exploration : un programme en collectif de 48h pour identifier ses talents et repartir avec un plan d'action pour trouver sa propre voie d'acteur de changement.Ca se passe sur Paris, Saint-Germain-en-Laye, Nantes, Lille et Rennes !bit.ly/découvrir-les-prochai…ions-de-l-explorationPour ne rien rater de l'actualité de Vécus : www.vecus.orgPour t'abonner à notre Newsletter : vecus.org puis cliquer sur « Recevoir les podcasts Vécus » Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.


Comment médiatiser un projet complexe sans le dénaturer ? Simon Bernard, Plastic Odyssey
Dec 05 2019 15 mins  
Simon a co-fondé Plastic Odyssey afin de trouver une solution à l'accumulation des déchets dans les océans. Plastic Odyssey, c'est une expédition qui embarque des systèmes de recyclage du plastique afin de transformer les déchets et permettre à des entrepreneurs locaux d'innover.L'expédition Plastic Odyssey partira en 2020 de Marseille pour aller en Afrique et en Asie, pendant 3 ans.Un projet très complexe qu'il a fallu démocratiser afin d'embarquer les médias, les partenaires, et le public ! Alors comment a t-il conservé l'authenticité de son projet, complexe, tout en embarquant les foules ?C'est ce qu'il nous raconte en 3 apprentissages dans l'épisode Vécus d'aujourd'hui :1- Savoir construire une histoire qui suscite l'émotion (4:55)2- Accepter de simplifier son message pour être compris du plus grand nombre (7:35)3- Ne pas aller chercher la perfection (10:55)Conseil pour gagner du temps : Accepter de ne pas répondre à toutes les sollicitations Conseil pour gagner de l'énergie : Dormir !L'autre question : Comment faire en sorte de bien faire grandir une équipe ?-- En savoir plus sur Plastic Odyssey : plasticodyssey.orgLa réalisatrice de ce podcast : Après 18 ans dans la communication, Aurore a réorienté son parcours professionnel en 2018 vers plus d'impact. Elle s'occupe aujourd’hui de la politique RSE de son entreprise (filiale d'un grand groupe bancaire). Très investie par ailleurs dans la promotion de l'entrepreneuriat social et des carrières à impact, elle a réussi à trouver le bon équilibre pour être alignée avec ses valeurs !Comme Aurore, vous voulez aussi mettre plus de sens dans votre travail ? Découvrez L'Exploration : un programme en collectif de 48h pour identifier ses talents et repartir avec un plan d'action pour trouver sa propre voie d'acteur de changement.Ca se passe sur Paris, Saint-Germain-en-Laye, Nantes, Lille et Rennes !bit.ly/découvrir-les-prochai…ions-de-l-explorationVous voulez devenir podcasteur Vécus ? Suivez la formation en ligne et contactez-nous !formationpodcaststfc.thinkific.com/Pour en découvrir plus sur Ticket for Change : www.ticketforchange.orgPour rester informé de chaque nouvel épisode Vécus : inscris-toi à notre newsletter en allant sur vecus.org puis clique sur « Recevoir les podcasts Vécus ». Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

Comment tenir quand la société n'est pas prête pour ton projet ? Pierre - Emmanuel Grange, microDON
Nov 28 2019 18 mins  
Vous a-t-on déjà proposé de faire un micro-don à une association en arrondissant à l’euro supérieur aux caisses de Franprix ou Nature&Découvertes ?Derrière ce projet, il y a Pierre-Emmanuel Grange, Fondateur de l'entreprise sociale microDON crée en 2009 et aujourd’hui grand dispositif d’engagement citoyen. 10 ans après sa création, plus de 15 millions d’euros ont été récoltés pour près de 1000 associations.Mais avant de rentrer dans le réflexe des entreprises et des citoyens français, il a fallu être patient… très patient… et tenir un marathon de près de 8 ans pour convaincre, faire évoluer son produit, et accéder enfin à un marché. Pierre-Emmanuel revient avec nous sur les apprentissages qui lui ont permis de tenir la durée.1- Accepter de tester son idée sans qu’elle ne soit parfaite et procéder par itération (4:40)2- Croire en ton projet et ne pas se laisser décourager par les gens qui te disent que ça ne marchera jamais. (6:13)3- Trouver les bons partenaires et convaincre (9:30)4- Rester proche du client pour savoir ce qu’il attend. (12:10)La réalisatrice de cet épisode : Quitterie, après une première vie en publicité, a elle aussi choisi de mettre plus de sens dans sa carrière. Elle travaille actuellement en indépendante dans le milieu éducatif et associatif et va lancer sa propre chaine de podcasts.Comme Quitterie, vous voulez aussi mettre plus de sens dans votre travail ? Découvrez L'Exploration : un programme en collectif de 48h pour identifier ses talents et repartir avec un plan d'action pour trouver sa propre voie d'acteur de changement.Ca se passe sur Paris, Saint-Germain-en-Laye, Nantes, Lille et Rennes !bit.ly/découvrir-les-prochai…ions-de-l-explorationVous voulez apprendre à faire des podcasts ? Suivez notre formation en ligne et devenez peut-être à votre tour podcasteur Vécus !formationpodcaststfc.thinkific.com/Pour en découvrir plus sur Ticket for Change : www.ticketforchange.orgPour rester informer de chaque nouvelle épisode Vécus : inscris-toi à notre newsletter en allant sur vecus.org puis clique sur « Recevoir les podcasts Vécus ». Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

Comment bousculer les codes d'un secteur ultra conventionnel ? Eva Sadoun, Lita
Nov 21 2019 16 mins  
Eva Sadoun est la Fondatrice de Lita.co, qui réinvente la façon dont l'épargne fonctionne, afin que les gens puissent investir dans des projets de développement durable. Le but ? Que chacun puisse être acteur d'une économie qu'il a envie de soutenir ! En 5 ans, Lita s'est développé dans 4 pays européens, compte 85 salariés et a collecté plus de 30 millions d'euros.Une très belle évolution dans le secteur financier, pourtant très traditionnel, tant en termes de pratiques qu'en termes de gouvernance. Eva Sadoun partage avec nous quelques précieux conseils pour renverser les codes là où l'on n'imagine pas cela possible : 1- Pour acquérir une légitimité il faut prouver notre capacité à résoudre des enjeux qui nous concernent (4:49)2- Pour réussir dans des secteurs conventionnels, il faut faire preuve de culot (7:45)3- Ne pas se formaliser devant des figures paternalistes (9:22)4- Une faiblesse peut devenir une force entrepreneuriale et médiatique (12:35)Son conseil pour gagner du temps : Admettre qu'on est pas expert partout et demander de l'aide (15:10)Son conseil pour gagner de l’énergie : Cumuler activité entrepreneuriale avec activité cérébrale (15:30)La question qu’il se pose en ce moment : Est-ce que l'entrepreneuriat passe systématiquement par des sacrifices personnelles ? (15:50)--En savoir plus sur Lita : www.lita.coLa réalisatrice de ce podcast : Après 18 ans dans la communication, Aurore a réorienté son parcours professionnel en 2018 vers plus d'impact. Elle s'occupe aujourd’hui de la politique RSE de son entreprise (filiale d'un grand groupe bancaire). Très investie par ailleurs dans la promotion de l'entrepreneuriat social et des carrières à impact, elle a réussi à trouver le bon équilibre pour être alignée avec ses valeurs !Comme Aurore, vous voulez aussi mettre plus de sens dans votre travail ? Découvrez L'Exploration : un programme en collectif de 48h pour identifier ses talents et repartir avec un plan d'action pour trouver sa propre voie d'acteur de changement.Ca se passe sur Paris, Saint-Germain-en-Laye, Nantes, Lille et Rennes !bit.ly/découvrir-les-prochai…ions-de-l-explorationVous voulez devenir podcasteur Vécus ? Suivez la formation en ligne et contactez-nous !formationpodcaststfc.thinkific.com/Pour en découvrir plus sur Ticket for Change : www.ticketforchange.orgPour rester informer de chaque nouvelle épisode Vécus : inscris-toi à notre newsletter en allant sur vecus.org puis clique sur « Recevoir les podcasts Vécus ». Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

Comment embarquer pour faire décoller son projet ? Youssef, Meet My Mama
Nov 14 2019 18 mins  
En 2017, Youssef co-fonde avec ses deux associées la start-up Meet My Mama. Depuis, leur entreprise est en hypercroissance : Meet My Mama travaille avec 600 entreprises, compte plus de 300 mamas dans le réseau, et commence à s’exporter à l’étranger.Youssef nous partage ses meilleurs apprentissages pour embarquer autour de son projet et le faire décoller :1- S’appuyer sur ses consommateurs ambassadeurs pour innover (04:01)2- Considérer chaque partie prenante du projet comme clé (6:28)3- Donner l’opportunité aux communautés de s’auto-alimenter (08:51)4- Embarquer ses salariés en étant fidèle à ses valeurs et en leur donnant du pouvoir (11:59)Son conseil pour gagner du temps : quand les personnes me disent clairement ce qu’elles attendent de moi (15:29)Son conseil pour gagner de l’énergie : quand je vois des initiatives en phase avec les valeurs de Meet My Mama (15:53)La question qu’il se pose en ce moment : Comment déployer Meet My Mama en Europe et dans le monde tout en étant fidèle à nos valeurs et à notre engagement social? (16:15)----Le projet de Youssef : Meet My Mama est une start-up dont la mission est de permettre aux femmes issues de l’immigration de vivre de leur passion pour la cuisine. Elle regroupe 2 activités : d'une part une activité Empower My Mama, pour donner tous les outils aux mamas qui veulent vivre de leur talent (via de l’inspiration, de la formation,… ), d'autre part une activité traiteur avec des prestations faites maison par les mamas et vendues aux entreprises.La réalisatrice de ce podcast : cet épisode a été réalisé par Marie-Charlotte, entrepreneure et cofondatrice de l'école Aparentière! qui accompagne les parents d’aujourd’hui dans le grand bain de la parentalité. Le but ? créer une nouvelle culture dont le monde a besoin pour permettre aux hommes et aux femmes de combiner épanouissement personnel et professionnel, en-dehors des stéréotypes qui peuvent les enfermer. Aparentière! organise régulièrement des ateliers de couple pour l'arrivée du 1er enfant. Futurs parents, Inscrivez-vous pour 2H30 qui questionneront et outilleront votre couple de manière précieuse et ludique! Prochain atelier : le 30/11/19 à Paris. A bientôt!www.instagram.com/aparentiere/Comme Marie-Charlotte, vous voulez aussi mettre plus de sens dans votre travail ? Découvrez L'Exploration : un programme en collectif de 48h pour identifier ses talents et repartir avec un plan d'action pour trouver sa propre voie d'acteur de changement.Ca se passe sur Paris, Saint-Germain-en-Laye, Nantes, Lille et Rennes !bit.ly/découvrir-les-prochai…ions-de-l-explorationVous voulez devenir podcasteur Vécus ? suivez la formation en ligne et contactez-nous !formationpodcaststfc.thinkific.com/Pour en découvrir plus sur Ticket for Change : www.ticketforchange.orgPour rester informer de chaque nouvelle épisode Vécus : inscris-toi à notre newsletter en allant sur vecus.org puis clique sur « Recevoir les podcasts Vécus ». Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

Comment prendre des décisions quand on ne souhaite pas avoir de chef ? Coralie Gaudoux, Makesense
Nov 07 2019 21 mins  
Coralie, en plus d'accompagner des entrepreneurs sociaux grâce à l'incubateur de Makesense, s'occupe aussi du modèle de gouvernance de Makesense.Avec 80 salariés présents dans 7 pays et 10 000 citoyens bénévoles, Makesense dont l'objectif est de construire un modèle de société inclusif et plus durable, a choisir de créer une gouvernance à cette image.Organisation décentralisée, chaque peut, chez Makesense, prendre des décisions sur les sujets qui lui tiennent à coeur. Mais ce système peut paraître compliqué à mettre en place, surtout quand il mobilise un certain nombre de salariés.Coralie partage avec nous les apprentissages qui ont permis à Makesense d'instaurer ce système :1- Avancer de repenser sa gouvernance, faire des tests sur des petites équipes (3:59)2- A un moment donné, oser se lancer ! (7:09)3- Construire un organisme de gestion des conflits (9:45)4- Rendre les salaires auto-définis et transparents (14:48)5- Former les gens à la communication empathique (18:25)La question pour gagner du temps : Se demander pourquoi on veut changer de modèle avant de le faire (19:29)La question pour gagner de l’énergie : Faire les choses dans l'ordre(19:46)L'autre question : Comment travailler à l'alignement de ce modèle face aux contraintes juridiques en France ? (20:29)Une série de 4 podcasts en partenariat avec le MOUVES, sur des entreprises sociales qui réinventent leur modèle pour refléter au mieux les valeurs de leur projet et aller jusqu’au bout du partage du pouvoir et de la richesse.Pour en savoir plus sur le Mouves : Le Mouvement des entrepreneurs sociaux est un réseau qui fédère les entrepreneurs sociaux, pionniers d’une économie à impact social et environnemental positif.Découvrez « En chemin vers de nouvelles formes d’organisation », pratiques et témoignages inspirants d’entreprises sociales par le MOUVES. www.mouves.org/le-mouves-en-regi…mpact-management/Vous voulez faire des podcasts Vécus avec Ticket for Change ? Suivez notre formation en ligne et postulez au complément de formation qui aura lieu chez nous : www.formationpodcaststfc.thinkific.com/Pour en découvrir plus sur Ticket for Change : www.ticketforchange.orgPour rester informer de chaque nouvelle épisode Vécus : inscris-toi à notre newsletter en allant sur vecus.orgpuis clique sur « Recevoir les podcasts Vécus ». Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

Comment savoir si on est fait pour devenir une entreprise libérée ? Clément Saint-Olive, Alenvi
Oct 31 2019 21 mins  
Clément Saint-Olive a co-fondé Alenvi en 2016 afin d'humaniser l’accompagnement des personnes âgées.Alenvi ne travaille pas avec des auxiliaires de vie, mais avec des auxiliaires d'envie. A l'initiative de ce jeu de mot, le souhait d'humaniser à nouveau ce métier qui bénéficie du plein emploi, et qui est avant tout un métier de passion, d'accompagnement.Ils sont une soixantaine aujourd'hui à travailler chez Alenvi, entreprise libérée qui a placé la confiance et l'autonomie au coeur du management.Alors comment réinventer les contours du métier d'auxiliaire de vie pour préserver la passion au travail ? Clément nous offre les apprentissages qui lui ont permis de transformer sa manière de manager :1- Savoir pour quoi et pour qui on se lance(3:28)2- Être prêt à être un manager libéré avant d’être une entreprise libérée (6:12)3- Identifier de qui et de quoi on a besoin pour que le projet marche (12:02)4- Faire le deuil de la perfection (16:06)Conseil pour gagner du temps : Se demander si c’est son rôle de faire telle ou telle tâche (20:18)Conseil pour gagner de l’énergie : Prendre le temps d’écouter les gens (20:30)L’autre question : Comment alléger sa charge mentale en entreprise libérée (20:48)Pour en savoir plus sur Alenvi : www.alenvi.ioUne série de 4 podcasts en partenariat avec le MOUVES, sur des entreprises sociales qui réinventent leur modèle pour refléter au mieux les valeurs de leur projet et aller jusqu’au bout du partage du pouvoir et de la richesse.Pour en savoir plus sur le Mouves : Le Mouvement des entrepreneurs sociaux est un réseau qui fédère les entrepreneurs sociaux, pionniers d’une économie à impact social et environnemental positif.Découvrez « En chemin vers de nouvelles formes d’organisation », pratiques et témoignages inspirants d’entreprises sociales par le MOUVES. www.mouves.org/le-mouves-en-regi…mpact-management/Vous voulez faire des podcasts Vécus avec Ticket for Change ? Suivez notre formation en ligne, puis inscrivez-vous au complément de formation qui aura lieu chez nous : www.formationpodcaststfc.thinkific.com/Pour en découvrir plus sur Ticket for Change : www.ticketforchange.orgPour rester informé de chaque nouvelle épisode Vécus : inscris-toi à notre newsletter en allant sur vecus.orgpuis clique sur « Recevoir les podcasts Vécus ». Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

Comment questionner le fonctionnement de son entreprise pour mieux coopérer ? Mohamed, Enercoop
Oct 24 2019 16 mins  
« Les remises en question font partie de l’ADN, de la beauté et de la richesse de ce projet. »--Mohamed est arrivé chez Enercoop il y a quelques années lors d'un stage. Au cours de cette année et en parallèle de son poste, il est devenu facilitateur en interne. Lors du changement d'échelle d'Enercoop en 2013, un vrai besoin de créer une ressource vive de soutien et de communication en interne se fait sentir. Depuis, Mohamed contribue à la coopération interne entre les salariés et les équipes, ce qu'il nous explique au travers de 5 apprentissages !1- Confirmer qu’il y a un problème (3:20)2- Construire sa légitimité en interne pour faciliter ce questionnement (4:58)3- Rechercher une posture neutre (9:19)4- Préserver ses relations personnelles (12:17)5- Voir le verre à moitié plein (13:48)Conseil pour gagner du temps : poser des questions avec ses collègues (15:00)Conseil pour gagner de l’énergie : provoquer des situations où le cadre est propice à la collaboration (15:07)L’autre question : comment raconter l’histoire du faire-ensemble aux nouveaux salariés et à l’extérieur pour faire évoluer cette mémoire ? ( 15:32)--Pour en savoir plus sur Enercoop : www.enercoop.frUne série de 4 podcasts en partenariat avec le MOUVES, sur des entreprises sociales qui réinventent leur modèle pour refléter au mieux les valeurs de leur projet et aller jusqu’au bout du partage du pouvoir et de la richesse.Pour en savoir plus sur le Mouves : Le Mouvement des entrepreneurs sociaux est un réseau qui fédère les entrepreneurs sociaux, pionniers d’une économie à impact social et environnemental positif.Découvrez « En chemin vers de nouvelles formes d’organisation », pratiques et témoignages inspirants d’entreprises sociales par le MOUVES. mouves.org/le-mouves-en-region…/impact-management/Pour suivre la formation en ligne et apprendre à faire des podcasts :www.formationpodcaststfc.thinkific.comVous voulez apprendre à faire des podcasts ? Suivez notre formation en ligne et devenez peut-être à votre tour podcasteur Vécus !www.formationpodcaststfc.thinkific.com/Pour en découvrir plus sur Ticket for Change : www.ticketforchange.orgPour rester informer de chaque nouvelle épisode Vécus : inscris-toi à notre newsletter en allant sur vecus.org puis clique sur « Recevoir les podcasts Vécus ». Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

Comment mettre en place une gouvernance innovante dans une entreprise conventionnelle ? Fabrice Poncet, La Fabrique
Oct 17 2019 21 mins  
"Il faut faire les choses avec sincérité, simplicité, et que ce qu'on prône en terme de fonctionnement se traduise par de l'exemplarité"Fabrice a co-fondé La Fabrique : une ébénisterie locale, éthique et solidaire dans la région lyonnaise.La volonté de Fabrice et son associé ? Résoudre des enjeux de société à leur échelle, par la création d'emplois notamment avec un programme de réinsertion professionnelle, l'inclusion des enjeux environnementaux au quotidien et à travers les matériaux & produits utilisés, et le partage du pouvoir et de la richesse au sein de l'entreprise.Partis de 0, ils sont aujourd'hui à 2 millions de chiffre d'affaire !Comment mettre en place une gouvernance innovante dans une entreprise conventionnelle ? Fabrice nous donne de nombreux exemples concrets à travers les apprentissages vécus :1- Assumer les dysfonctionnements et les partager (4:28)2- S'ouvrir à d'autres modèles pour mieux construire le sien (9:00)3- Prendre le temps de convenir son propre point de vue (12:11)4- Assumer ses paradoxes (14:41)5- Cadrer mais garder de la souplesse (19:39)Conseil pour gagner du temps : Terminer c'est mieux que parfaitConseil pour gagner de l’énergie : Faire ce qu'on aime, même en dehors de l'entreprise !L’autre question : Est-ce que quelqu'un a déjà réussi une expérience d'auto-détermination des salaires ?__Pour en savoir plus sur La Fabrique : lafabrique.bizUne série de 4 podcasts en partenariat avec le MOUVES, sur des entreprises sociales qui réinventent leur modèle pour refléter au mieux les valeurs de leur projet et aller jusqu’au bout du partage du pouvoir et de la richesse.Pour en savoir plus sur le Mouves : Le Mouvement des entrepreneurs sociaux est un réseau qui fédère les entrepreneurs sociaux, pionniers d’une économie à impact social et environnemental positif. Découvrez « En chemin vers de nouvelles formes d’organisation », pratiques et témoignages inspirants d’entreprises sociales par le MOUVES. http://mouves.org/le-mouves-en-regions/les-grands-programmes/impact-management/Pour suivre la formation en ligne et apprendre à faire des podcasts : www.formationpodcaststfc.thinkific.comA la fin de la formation, tu peux t'inscrire pour devenir podcasteur et réaliser des podcasts Vécus avec Ticket for Change !Pour en découvrir plus sur Ticket for Change : www.ticketforchange.orgPour ne rien rater de l'actualité de Vécus : www.vecus.orgPour t'abonner à notre Newsletter : vecus.org puis cliquer sur « Recevoir les podcasts Vécus » Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.


Comment faire grandir sa communauté sans perdre son ADN et sans s’épuiser ? Solène Aymon, Makesense
Oct 10 2019 21 mins  
« Ma recette pour développer les parcours d'engagement c’est de faire seule, de faire avec quelqu’un, puis enfin de faire faire en toute autonomie. »—Si vous connaissez déjà Makesense, il est fort possible que vous ayez entendu parler de leurs nombreux apéros, et peut-être même y avez-vous participé !Chez Makesense, c’est Solène qui se cache derrière cette initiative et cette coordination, au point de relever le défi de mobiliser aux quatre coins de la France des bénévoles et des participants chaque soir de la semaine.Elle a pu au cours de cette activité réfléchir aux piliers essentiels qui permettent de faire grandir une communauté, sans pour autant y perdre son ADN et sans s’épuiser. Des apprentissages qu’elle nous partage dans ce nouvel épisode Vécus et qui pourraient bien vous inspirer également !1- D’abord se concentrer sur l’activité de la communauté ! (7:19)2- Penser aux outils tech comme un support à l’organisation des activités (11:30)3- Trouver l’équilibre entre la vision de l’organisation et l’élan de la communauté  (15:20)Conseil pour gagner du temps : prévoir et anticiper son agenda (18:45)Conseil pour gagner de l’énergie : en cas de période stressante, s’efforcer à s’ancrer dans le présent et voir l’énergie des gens après un événement Makesense (19:30)L’autre question : comment accompagner au mieux l’équipe dans sa façon de travailler ? ( 20:11)__Pour en savoir plus sur Makesense : www.makesense.orgCe podcast a été réalisé par Antonella, facilitatrice de développement personnel. Elle anime des ateliers collectifs de développement personnel, en se basant sur des supports inspirants (livres, podcasts, articles, vidéos...). DevCo, c'est le club de lecture nouvelle génération, sur du développement personnel.Apprendre sur soi et avancer avec les autres.www.facebook.com/DevCollectif/"Pour suivre la formation en ligne et apprendre à faire des podcasts : formationpodcaststfc.thinkific.com/Cette formation te permettra même de, peut-être, devenir podcasteur Vécus !Pour en découvrir plus sur Ticket for Change : www.ticketforchange.orgPour ne rien rater de l'actualité de Vécus : www.vecus.orgPour t'abonner à notre Newsletter : vecus.org puis cliquer sur « Recevoir les podcasts Vécus » Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

Comment ne pas perdre son âme quand on passe de 10 à 70 salariés ? Léa Thomassin, HelloAsso
Oct 03 2019 21 mins  
« Même si les valeurs de départ sont des valeurs perso, il est important d'accepter qu'à un moment cela nous dépasse. Cela devient les valeurs d'un collectif. »— Êtes-vous déjà tombé sur la page HelloAsso alors que vous étiez en train de réserver un billet pour une conférence ou un événement ? Si la réponse est non, cela pourrait très vite changer !Il y a quelques temps, ils étaient 10 à faire grandir cette entreprise. Maintenant, et grâce à une importante levée de fond en 2017, il sont 70. De grandes questions se posent alors : comment continuer à fédérer et à garder l’ADN qui leur a permis de se développer ensemble ?Léa Thomassin, co-fondatrice et directrice générale de HelloAsso depuis sa création en 2009, revient aujourd'hui sur les apprentissages qui lui ont permis de garder le cap et l'âme qui faisait la force de la structure des débuts :1- L’importance de travailler de manière collaborative sur les valeurs et la culture de l’organisation (3:06)2- La nécessité d’être authentique dans le maintien de ses valeurs (6:43)3- Consacrer des temps à la rétrospective avec le reste de l’équipe (10:14)4- Accepter les itérations et s’autoriser à revoir fréquemment la structure de l’organisation (12:47)5- Maintenir un dialogue permanent avec l’équipe et s’assurer du partage de l’information (16:33)Conseil pour gagner du temps : répartir sa journée et allouer du temps le matin et le soir pour tout ce qui peut être fait seul (20:08)Conseil pour gagner de l’énergie : participer à des journées d’inspiration en lien avec son activité (20:40)L’autre question : comment continuer à grandir et à se former pour suivre la croissance de l’organisation ? ( 21:19)— Pour en savoir plus sur HelloAsso, le site de paiement en ligne destiné aux associations : www.helloasso.comLa réalisatrice de cet épisode : Quitterie, après une première vie en publicité, a elle aussi choisi de mettre plus de sens dans sa carrière. Elle travaille actuellement en indépendante dans le milieu éducatif et associatif et va lancer sa propre chaine de podcasts.Pour suivre la formation en ligne et apprendre à faire des podcasts : formationpodcaststfc.thinkific.com/Cette formation te permettra même de, peut-être, devenir podcasteur Vécus !Pour en découvrir plus sur Ticket for Change : www.ticketforchange.orgPour ne rien rater de l'actualité de Vécus : www.vecus.orgPour t'abonner à notre Newsletter : vecus.org puis cliquer sur « Recevoir les podcasts Vécus » Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

Comment changer en profondeur une entreprise pour la rendre plus durable ? Karen Lemasson - Expanscience
Sep 26 2019 19 mins  
« On arrive en haut de l’escalier quand les gens sont acteurs et contribuent activement au changement de l’entreprise. »—Karen Lemasson a vu sa vie professionnelle être bouleversée il y a une quinzaine d’années à la suite d’une conférence sur le développement durable, qui la met face aux ressources limitées que nous offre la planète. Elle ne peut alors plus continuer son travail de la même manière.Après un cheminement en ce sens et la reprise de ses études dans la RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises), Karen Lemasson intègre les Laboratoires Expanscience. Une place qui va lui permettre de transformer cette entreprise établie pour la rendre plus durable. Retour sur les apprentissages qui, au fil du temps, ont permis aux Laboratoires Expanscience d’intégrer les enjeux sociétaux et environnementaux au cœur de son business : 1- Ne jamais considérer la RSE comme une activité annexe au business (3:27)2- Embarquer les équipes en les rendant actrices du changement (5:31)3- Accepter de ne pas embarquer tout le monde tout de suite (10:02)4- Ne pas avoir peur de’ouvrir à son écosystème pour aller plus loin (14:28)5- Garder sa conviction et son énergie dans la durée (14:01) La question pour gagner du temps : Mon conseil pour gagner du temps, c’est de savoir en perdre (18:23)La question pour gagner de l’énergie : Puiser l’énergie là où elle se trouve, dans le collectif et la nature (18:30)La question qu’elle se pose en ce moment : Comment aller encore plus loin les 10 prochaines années et devenir une entreprise à mission, avec le développement d’impacts positifs (19:07)—Pour en savoir plus sur Expanscience : www.expanscience.com/frPour suivre la formation en ligne et apprendre à faire des podcasts : formationpodcaststfc.thinkific.com/Cette formation te permettra même de, peut-être, devenir podcasteur Vécus !Pour en découvrir plus sur Ticket for Change : www.ticketforchange.orgPour ne rien rater de l'actualité de Vécus : vecus.orgPour t'abonner à notre Newsletter, c'est par ici : bit.ly/Newsletter_Vécus Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

VECUSxMOUVES - Comment transformer l'impact de son entreprise ? Emery Jacquillat - CAMIF
Sep 12 2019 21 mins  
« Je suis convaincu que c’est par la transparence qu’on gagne la confiance des consommateurs »—Une semaine après la première édition des Universités d’Été de l’Économie de Demain, Emery Jacquillat, membre du collectif Nous Sommes Demain et Président de la Communauté des Entreprises à Mission, revient sur son expérience professionnelle au sein de la CAMIF.Emery Jacquillat décide d’oser le pari fou de relancer la CAMIF en 2009 après sa liquidation judiciaire.Emery comprend que pour réussir cette mission, il lui faut assumer un positionnement et une différenciation qui vont entrer au coeur de l’ADN de la CAMIF : l’impact social et environnemental positif. Si les évidences n’en sont pas encore, à force de persévérance et de courage, Emery Jacquillat et ses collaborateurs arrivent à instaurer une raison d’être forte.Retour sur les apprentissages tirés par Emery et qui ont permis à la CAMIF de renaître de ses cendres :1- En faire une force de différenciation (13:11)2- Avoir de l’attention à créer un impact positif pour ses parties prenantes (6:16)3- Remettre les collaborateurs au coeur du projet4- Être incarnée par l’équipe dirigeante (15:15)5- Penser au delà de son organisation (18:07)La question pour gagner du temps : Eteindre son téléphone et son ordinateur au moins 3h par jour (19:11)La question pour gagner de l’énergie : Se coucher avec des pensées positives pour bien se réveiller le lendemain (19:31)La question qu’il se pose en ce moment : Comment on fait pour accélérer le passage à l’acte ?(20:14)—Pour suivre la formation en ligne et apprendre à faire des podcasts : formationpodcaststfc.thinkific.com/Cette formation te permettra même de, peut-être, devenir podcasteur Vécus !Pour en découvrir plus sur Ticket for Change : www.ticketforchange.orgPour ne rien rater de l'actualité de Vécus : vecus.orgPour t'abonner à notre Newsletter, c'est par ici : bit.ly/Newsletter_Vécus Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

Comment lancer son podcast quand on est novice, et en vivre ? - Laure Brouard, Ticket for Change
Sep 05 2019 20 mins  
Laure est la créatrice du podcast que vous écoutez en ce moment même, Vécus.__Depuis 2017 et son arrivée chez Ticket for Change, Laure a connu un véritable challenge : celui de créer un modèle qui répondrait à plusieurs critères… Entre qualité, modèle économique viable, possibilité d'être dupliqué, projet à impact et à forte audience… Laure n'avait aucune idée en se lançant que la solution se trouvait dans la création d'un podcast hebdomadaire. Et d'ailleurs, elle n'en avait jamais fait, ni écouté de sa vie !Laure revient aujourd’hui sur les difficultés rencontrées lors de la création du podcast Vécus, et les apprentissages qu'elle en a tirés :1- Créer son podcast comme un projet entrepreneurial (2:50)2- Ne pas chercher à avoir un modèle économique au début, mais d'abord se concentrer sur la qualité (9:44)3- Ne pas se limiter aux freins et aux difficultés techniques (13:55)4- Aller voir des partenaires pour créer des relais de diffusion et créer une communauté autour du podcast (15:49)Son conseil pour gagner du temps : faire les choses quand on a vraiment envie de les faire(18:33)Son conseil pour gagner de l’énergie : faire d'autres activités en dehors de son travail pour se vider la tête(18:57)La question qu'elle se pose en ce moment : la réplication de concepts permettrait de créer un nouveau modèle de travail (19:26)__Pour suivre la formation en ligne et apprendre à faire des podcasts : formationpodcaststfc.thinkific.com/Cette formation te permettra même de, peut-être, devenir podcasteur Vécus !Pour en découvrir plus sur Ticket for Change : www.ticketforchange.orgPour ne rien rater de l'actualité de Vécus : vecus.orgPour t'abonner à notre Newsletter, c'est par ici : bit.ly/Newsletter_Vécus Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

VECUSxMOUVES - Comment mobiliser son écosystème pour une cause commune ? - Fred Bardeau, Simplon
Aug 29 2019 21 mins  
" L’intérêt général c’est être prêt à se sacrifier : si ça fait pas mal c’est qu’il n’y a peut-être pas assez d’intérêt général."----Frédéric Bardeau est co-fondateur et président de Simplon, réseau d'écoles qui proposent des formations gratuites aux métiers du numérique à des personnes éloignées de l'emploi depuis 2014.Depuis les débuts de Simplon, Frédéric a porté la dimension de plaidoyer, pour prendre la parole sur des sujets qui dépassent l'organisation, les "chapelles" de chacun. C'est pour cela qu'il a rejoint le mouvement Nous Sommes Demain initié par Le Mouves, à l'origine des Universités d'Été de l'Économie de Demain. Mais ce n'est pas tous les jours chose facile : dégager du temps, convaincre ses partenaires mais aussi ses propres équipes. Frédéric nous explique comment réussir à mobiliser et rassembler son écosystème pour une cause commune :1) Rester exemplaire et radical (02:23)2) Avoir un noyau dur (03:31)3) Choisir la qualité plutôt que la quantité de personnes dans la coalition(05:49)4) Rendre l'engagement concret et enthousiasmant (08:38)5)Embarquer et convaincre ses propres équipes sur le sujet (11:51)----Son conseil pour gagner du temps : Se lever à 5h du matin pour méditer, lire et prendre du temps de qualité avec sa femme avant de se mettre au travail (15:48)Son conseil pour gagner de l'énergie : Mettre son masque à oxygène avant de le mettre à la personne à côté de soi (16:42)La question qu'il se pose en ce moment : Comment trouver la voie du milieu entre le numérique qui est un problème et le numérique qui est une solution ?(18:21)----Plus d'infos sur Simplon : http://simplon.coVécus est le 1er podcast collaboratif fait par et pour les acteurs de changement. Une création de Ticket for Change. Pour ne rien rater de l'actualité de Vécus : www.ticketforchange.org/vecusPour t'abonner à notre Newsletter, c'est par ici : bit.ly/Newsletter_Vécus Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

Comment oser prendre la parole quand on est introverti ? - Pierre de "Changer le monde en 2 heures"
Aug 22 2019 15 mins  
Cet été redécouvre les podcasts qui ont été les plus appréciés pendant l'année 2019 !----------"Mettre ma tête sur internet, ce n’était pas naturel pour moi. J’ai mis pas mal de temps à me décider de me lancer sur Youtube."Pierre se dit introverti. Pendant plusieurs années, c’était impossible pour lui de se mettre face caméra, lui qui partage “ne pas être un grand fan des selfies”. Et pourtant il a appris à prendre la parole, en devenant auteur, puis conférencier et maintenant même YouTubeur avec plus de 14 000 abonnés ! Il revient sur ses apprentissages qui lui ont permi de dépasser sa facette “introverti” et d’oser se dépasser marche après marche. 1- Démystifier le regard des autres et le pire qui puisse arriver (3:38)2- Voir les désavantages de l’autocensure (6:39)3- Oser gravir des micros marches et prendre conscience de ce qu’elles apportent (09:01)4- Se fixer des objectifs (11:31)Son conseil pour gagner du temps : apprendre à dire non et savoir ce qui est réellement essentiel pour nous. (13:20)Son conseil pour gagner de l’énergie : Dormir ! (9h par jour pour lui ;)) (14:18)La question qu’il se pose en ce moment : où suis-je le plus utile au monde ? (15:15)----Le projet de Pierre Chevelle : Changer le monde en 2 heures est une chaîne YouTube et une trilogie de livres sur 1001 micro-engagements pour agir pour un monde meilleur : du minimalisme à la désobéissance civile, en passant par le zéro déchet et trouver un travail utile.Youtubeur, conférencier et auteur, Pierre Chevelle est un homme engagé qui veut t’aider à avancer dans ta quête de sens et ton passage à l’action.  La réalisatrice de ce podcast : cet épisode a été réalisé par Barbara Ludin, formatrice-facilitatrice en développement des soft-skills et en prise de parole en public. Improvisatrice et passionnée de développement personnel, elle a co-fondée Mon Impro Du Dimanche avec la conviction que l’improvisation théâtrale est un outil puissant de connaissance de soi et d’exploration du collectif. Elle propose des formations sur le développement des talents en entreprise et auprès des personnes en transition et questionnement professionnel.Vécus est le 1er podcast collaboratif fait par et pour les acteurs de changement. Une création de Ticket for Change. Pour ne rien rater de l'actualité de Vécus : www.ticketforchange.org/vecusPour t'abonner à notre Newsletter, c'est par ici : bit.ly/Newsletter_Vécus Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

BEST OF S'AFFIRMER - Comment mobiliser et convaincre quand on est issu(e) d'une minorité ? Inès, fondatrice de Ghett'Up
Aug 22 2019 15 mins  
Cet été redécouvre les podcasts qui ont été les plus appréciés pendant l'année 2019 !----------« Je me suis confrontée à un manque de réseau & de légitimité qu’on peut ressentir quand on vient de quartiers populaires. » ----------En 2016 Inès fonde GHETT'UP, animée par une envie de réhabiliter les quartiers populaires auprès de sa jeunesse afin qu'elle se sente fière et légitime d'apporter sa contribution à la société. A ses débuts elle se sent manquer de réseau, compétences et légitimé pour créer ce projet. 3 ans plus tard, elle a accompagné 1500 jeunes pour qu’ils dépassent leurs propres freins. Elle te partage ses plus précieux apprentissages : 1. Changer de regard sur son parcours et son identité, se réapproprier sa narration (2:12)2. Être conscient de la vision/clichés que les gens peuvent projeter sur soi, et savoir les désamorcer (6:11)3. S’entourer des bonnes personnes (9:00)Son conseil pour gagner du temps : ouvrir ses horizons et s’inspirer ce qui se fait ailleurs (12:06)Son conseil pour gagner de l’énergie : partager des moments avec les autres bénévoles et se nourrir les uns les autres de contenus inspirants (12:59)La question qu’elle se pose en ce moment : Comment transmettre et faire passer à l’échelle GHETT'UP ? (14:01)-------------------------------------------------Le projet d’Inès : Pour Ghettup la jeunesse des quartiers n'est pas le problème mais bien une partie de la solution. A travers des programmes d'empowerment, de leadership et de mise en réseau, GHETT'UP veut créer les conditions et les synergies pour que les jeunes des quartiers populaires se valorisent, se réalisent et prennent leur place dans la société. https://ghettup.fr/La réalisatrice de cet épisode : Constance, curieuse de beaucoup de sujets et notamment intéressée par les enjeux d’éducation et de mixité sociale. Souhaitant mettre du sens dans sa carrière professionnelle, elle a rejoint Sigfox Foundation, qui s'appuie sur la technologie de l'internet des objets et des données collectées grâce au réseau 0G Sigfox pour répondre à des problématiques sociales et environnementales.Vécus est le 1er podcast collaboratif fait par et pour les acteurs de changement. Une création de Ticket for Change. Pour ne rien rater de l'actualité de Vécus : www.ticketforchange.org/vecusPour t'abonner à notre Newsletter, c'est par ici : bit.ly/Newsletter_Vécus Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.


BEST OF MONEY - Comment aller chercher de l'argent quand on pense ne pas être doué pour ça ? Camille, TfC
Aug 15 2019 19 mins  
Cet été redécouvre les podcasts qui ont été les plus appréciés pendant l'année 2019 !----------"Il faut se décomplexer de demander de l'argent & prendre ça comme un jeu."Camille est responsable des partenariats et du fundraising chez Ticket for Change. En 3 ans, elle a contribué à lever plusieurs millions d'euros. Et pourtant elle ne pensait pas avoir ce talent au début ! Cette commerciale "pas assumée" au départ te donne ses meilleures techniques pour prendre confiance, laisser ses peurs de côté et foncer !1)Voir la recherche de financements comme un jeu, qui ne se joue pas que pendant le RDV... (2:53) 2)... et la voir comme un jeu collectif plus qu'individuel (5:14)3)Dédramatiser les refus et valoriser la prise de risques (8:40)4)Aller en RDV avec 5 techniques infaillibles (13:28)Son conseil pour gagner du temps : Demander à ses premiers partenaires des mises en relation avec d'autres partenaires.Son conseil pour gagner de l'énergie : Se rappeler la phrase de N. Mandela : "Je ne perds jamais. Soit je gagne, soit j'apprends". La question qu'elle se pose en ce moment : Comment réussir à faire voter sa communauté sans être trop reloue ? ;)----Le projet de Camille : Ticket for Change est une école nouvelle génération, qui accompagne tous ceux qui souhaitent, par leur travail, contribuer à la résolution des enjeux sociaux et environnementaux d'aujourd'hui.Si tu souhaites la soutenir pour le concours la France s'engage, et que la 5e fois soit la bonne, tu peux liker cette image sur Facebook : bit.ly/JeVotePourTicket. Un grand MERCI !Vécus est le 1er podcast collaboratif fait par et pour les acteurs de changement. Une création de Ticket for Change. Pour ne rien rater de l'actualité de Vécus : www.ticketforchange.org/vecusPour t'abonner à notre Newsletter, c'est par ici : bit.ly/Newsletter_Vécus Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

BEST OF MONEY - Comment vendre un produit que le grand public n'est pas encore prêt à acheter ?- Heloise, TOPLA
Aug 15 2019 17 mins  
Cet été redécouvre les podcasts qui ont été les plus appréciés pendant l'année 2019 !----------"Il y a de belles histoires qui naissent avec un peu d’audace."Heloise créé en 2014 Topla, des jeux pour permettre aux enfants d'apprendre avec les mains sur les thématiques des maths et de l'égalité filles/ garçons.A ses débuts, tout le monde lui dit que c'est génial, mais la majorité n'achète pas pour autant ses jeux. 5 ans plus tard, 45 jeux Topla sont sortis, présents dans plus de 2.000 magasins en France, au plus grand bonheur de plus de 30.000 parents et enfants.Elle te raconte ce qu'elle a fait pour vendre progressivement au grand public :1- Toujours s’appuyer sur sa communauté de bénéficiaires (03:27)2- Aller à la rencontre physique de ses clients (06:49 )3- Avoir une communication disruptive et fun (09:18)4- Aller convaincre les distributeurs qui font changer d’échelle (10:47)5- Rester au plus proche du besoin sociétal auquel on s’intéresse & de ce qui nous anime (14:11)Son conseil pour gagner du temps : Travailler souvent hors du bureauSon conseil pour gagner de l’énergie : Arriver au bureau 20 minutes avant son équipe.La question qu'elle se pose en ce moment : Comment réussir à faire des produits respectueux de l'environnement ? ----Le projet de Heloise : TOPLA invente et commercialise des jeux pour permettre aux enfants d'être à l'aise en maths et de grandir l'esprit libre, sans préjugés. https://playtopla.com/Ce podcast a été réalisé par :- Caroline, fondatrice de WeNextGen, la plateforme de podcasts qui conseille et accompagne les nouvelles générations d’entrepreneurs familiaux. - et Marine, formatrice Soft-Skills, Coach Professionnelle Certifiée et Comédienne Improvisatrice. Retrouvez là sur son blog www.lespetitesannoncesdemarine.comVécus est le 1er podcast collaboratif fait par et pour les acteurs de changement. Une création de Ticket for Change. Pour ne rien rater de l'actualité de Vécus : www.ticketforchange.org/vecusPour t'abonner à notre Newsletter, c'est par ici : bit.ly/Newsletter_Vécus Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

Comment garder confiance quand on embarque sa famille dans un projet fou ? - Gaëlle, Les Gonnegirls
Aug 01 2019 17 mins  
Cet été redécouvre les podcasts qui ont été les plus appréciés de l'année 2019 !-----"J’ai décidé il y’a 3 ans de monter une micro-ferme de 14 hectares avec mon associée. On s’installe cet été avec nos familles."Gaelle habite à Paris avec son conjoint et ses 2 enfants. Il y'a 3 ans, elle décidait de se lancer dans un projet un peu fou : monter une micro-ferme de 14 hectares en Normandie pour y développer 3 activités (agriculture, hébergement & formations). Aujourd'hui tout est en place, elle part s'y installer.Les obstacles ont été nombreux sur son chemin au cours de ses 3 dernières années. Mais elles ont tenu bon avec son associée ! Elle te dit comment :1. Penser à des gardes fous avec son conjoint (4:48)2. Prendre le temps de préparer sa transition, via des formations & rencontres (7:51)3. S’entourer des bons alliés et d’une bonne équipe (associée, mentors & soutiens) (10:17)4. Suivre son intuition & se rattacher fréquemment à son rêve (13:40). Son conseil pour gagner du temps : Prendre le temps de ne rien faire par moments !. Son conseil pour gagner de l'énergie : le même :) . La question qu'elle se pose en ce moment : Comment trouver bientôt leur rythme de travail avec son associée ?-----Le projet de Gaelle : Gonnegirls est une micro-ferme de 14 hectares avec 3 activités : une activité agricole avec du maraichage biologique et un élevage de poules pondeuses, une activité d'hébergement & une activité de formation. www.instagram.com/permaculture_gonnegirls/La réalisatrice de cet épisode : Quitterie, après une première vie en publicité, a elle aussi choisi de mettre plus de sens dans sa carrière. Elle travaille actuellement en indépendante dans le milieu éducatif et associatif et va lancer sa propre chaine de podcasts.Vécus est le 1er podcast collaboratif fait par et pour les acteurs de changement. Une création de Ticket for Change. Pour ne rien rater de l'actualité de Vécus : www.ticketforchange.org/vecusPour t'abonner à notre Newsletter, c'est par ici : bit.ly/Newsletter_Vécus Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

BEST-OF COURAGE - Comment garder confiance quand on vit une période difficile ? Cyrielle Hariel
Aug 01 2019 18 mins  
Cet été redécouvre les podcasts qui ont été les plus appréciés pendant l'année 2019 ! ----------"Toucher le fond physiquement, émotionnellement, financièrement : il n’y a rien de tel, on ne peut que rebondir."En 2014, Cyrielle a la sensation de toucher le fond. Elle est au chômage, se découvre une maladie & manque de sens. Elle n'a pas d'autre choix que rebondir.5 ans plus tard, elle affiche son plus beau sourire, a initié le « mouvement du cœur » avec ses « Photo-Cœurs », est devenue une figure des médias dans l’univers du journalisme d’impact (Paris Match, Ushuaia TV, C8, Europe 1, Yahoo !), et rencontre son public sur les réseaux sociaux, son blog, à l’occasion de conférences ou de TEDx Talks.Elle nous partage dans ce podcast comment elle a gardé confiance quand elle a "touché le fond".1- Se mettre en pause et revenir à son calling (07:15)2- Se nourrir des personnes qui t’inspirent, les rencontrer (10:00)3- Toujours persévérer & réaliser qu'on est le seul à pouvoir se prendre en main (11:45)4- Toujours se fixer un objectif & avoir des projets. (14:30)Son conseil pour gagner du temps : Apprendre à dire non et rester focus sur son objectif (16:30)Son conseil pour gagner de l'énergie : Dormir (17:16)La question qu'elle se pose aujourd'hui : Comment vais je arriver à écrire le magazine ou documentaire tv à impact qui va intéresser une chaîne ? (17:54)Le projet de Cyrielle : De ses rencontres, expériences et voyages, elle signe en mars 2018 « Faire battre le cœur du monde » aux éditions Les Liens qui Libèrent. Ses nombreuses rencontres à travers le monde anime aujourd’hui son envie de mobiliser les meilleures énergies de notre société pour inspirer le plus grand nombre à croire en l’Humanité.La réalisatrice de ce podcast : Ce podcast a été réalisé par l'incroyable Marine Galland. Marine a travaillé dans la distribution pendant 10 ans sur des postes de consultant, chef de projet, et manager d'équipe. Animée par l'humain et l'accompagnement des individus dans le déploiement de leur potentiel, elle est devenue coach professionnelle certifiée et formatrice soft-skills, en plus d'être comédienne improvisatrice, coach sportif et blogueuse. Retrouvez là sur son blog www.lespetitesannoncesdemarine.comVécus est le 1er podcast collaboratif fait par et pour les acteurs de changement. Une création de Ticket for Change. Pour ne rien rater de l'actualité de Vécus : www.ticketforchange.org/vecusPour t'abonner à notre Newsletter, c'est par ici : bit.ly/Newsletter_Vécus Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

Comment réussir au mieux sa transition vers l'économie à impact ? - Marion de On Purpose
Jul 25 2019 18 mins  
En 2017, Marion était responsable marketing dans une grande entreprise agro-alimentaire. Aujourd’hui elle co-dirige le programme On Purpose. Elle te raconte pas à pas comment elle est passée d’un secteur à l’autre, pour mettre plus d’impact dans sa vie professionnelle !1) Faire son autodiagnostique pour comprendre d’où on vient et où on veut aller (03.05) 2) Savoir se présenter à son nouveau réseau, en étudiant bien les profils qu’on contacte et leurs besoins & en valorisant ses experiences engagées sur son CV (05:40)3) Adapter progressivement son mode de vie à ses nouveaux revenus en se faisant plaisir autrement ! (10:15)4) Ne pas penser à ce qui te manque dans le nouveau secteur mais à ce que tu pourrais lui apporter (14:41). Son conseil pour gagner du temps : Suivre le temps qu’on investit sur certaines taches, et se demander si on est la bonne personne pour réaliser des taches.. Son conseil pour gagner de l’énergie : les week-ends ! Et prendre le temps de se réinterroger sur le pourquoi de ses choix professionnels.. La question qu’elle se pose en ce moment : Comment créer une culture d’entreprise/ association forte pour répondre aux enjeux d’attraction des talents ?——La structure de Marion : On Purpose est un organisme qui crée des liens entre l’économie à impact et ceux qui souhaitent y contribuer par leur travail. On Purpose accompagne des professionnels inspirants qui ont décidé d'exploiter tout le potentiel de leur carrière pour la mettre au service du bien commun. onpurpose.org/fr/Le réalisateur de ce podcast : Florian travaille chez On Purpose ! Sur son temps libre il a aussi lancé son propre podcast « Mise à Mal », un podcast sur la masculinité, dans un format conversationnel, authentique et intimiste. open.spotify.com/show/1g76lbbyhLI…KNRo-9YmYvMonkBAVécus est le 1er podcast collaboratif fait par et pour les acteurs de changement. Une création de Ticket for Change.Pour ne rien rater de l'actualité de Vécus : www.ticketforchange.org/vecusPour t'abonner à notre Newsletter, c'est par ici : bit.ly/Newsletter_Vécus Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

(BEST-OF Trouver sa voie) Comment transiter vers un nouveau secteur qui nous fait vibrer ?
Jul 18 2019 21 mins  
Cet été redécouvre les podcasts Vécus de l'année 2019 qui ont été les plus appréciés !----------------"Je me suis plusieurs fois dans ma vie dirigé vers un secteur qui n'était pas du tout le mien."Après 8 ans d’études en informatique, Alexandre remet intégralement son titre en jeu et créé Talentsoft. Il nous partage dans ce podcast comment il s’est mis en route vers un secteur qui le faisait vibrer :1- Dépasser le prisme des compétences (04:09)2- Oser écouter ses envies et les assumer (07:14)3- Etre réceptif aux opportunités, même les plus incongrues (13:00)4- Accepter de faire des erreurs & faire appel aux talents des autres (17:26)Son conseil pour gagner du temps : Accepter de perdre du temps (20:09)Son conseil pour gagner de l'énergie : Ne pas prétendre être quelqu’un que l’on n’est pas (20:27)La question qu'il se pose aujourd'hui : Est-ce que tout le monde est en capacité de se mettre en chemin vers un nouveau secteur ? (21:12)Le projet d'Alexandre : Alexandre Pachulski a co-fondé Talentsoft en 2007. Talensoft créé des logiciels RH de gestion des talents et des formations au travers d’une plateforme centrée sur le collaborateur.Pour ne rien rater de l'actualité de Vécus : vecus.orgPour t'abonner à notre Newsletter, c'est par ici : bit.ly/Newsletter_Vécus Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

Comment former un duo d'associés avec des bases solides ? - Astrid & Margaux, Éditions En Cavale
Jul 11 2019 19 mins  
"Progressivement on est passées de 'mon projet' à 'notre projet'. "Quand elles se sont rencontrées, Margaux et Astrid travaillaient toutes les deux sur 2 projets entrepreneuriaux différents. Jusqu'à ce qu'elles décident de joindre leurs talents sur un seul projet. L’une est passionnée de dessin depuis toute petite, l’autre est une ancienne directrice commerciale reconvertie dans l’ESS. Et en décembre 2018, elles décident de s’associer et de monter ensemble les Éditions en Cavale.Elles reviennent sur leur parcours et les différentes étapes qu’elles ont dues franchir avant de s’associer et de former un duo solide.Leurs apprentissages :1) Connaitre son futur associé sur le plan humain. (5:38)2) Se poser une 30 aine de questions très structurantes (retrouvez-les plus bas)(9:36)3) Commencer rapidement à deux en faisant des choses concrètes. (14:13)Leur conseil pour gagner du temps : oser parler rapidement de ses idées autour de soi ; même lorsqu’elles ne sont pas encore claires.Leur conseil pour gagner de l’énergie : instaurer un climat de confiance avec son associé & faire des breaks quand on le souhaite.La question qu’elles se posent en ce moment : Comment faire évoluer la gamme de produit de La Boîte en Cavale ? Pour découvrir la liste complète des questions qu'elles se sont posées avant de s'associer, RDV ici : http://bit.ly/questions_pour_sassocier------------Le projet d’Astrid et Margaux : Les Editions en Cavale est une maison d’édition de jeux pour enfant. Elles proposent un concept principal qui s’appelle la Boîte en Cavale ; un jeu d’enquête par correspondance postale pour les enfants de moins de 7 ans. Chaque mois, ils reçoivent dans leur boite aux lettres la suite d’une aventure dont ils sont le héros. Leur mission : utiliser le jeu pour valoriser l’imagination des enfants, la confiance en soi et la déconnexion.  Le réalisateur de ce podcast : cet épisode a été réalisé par Abdel Boulahrouz, jeune homme touche à tout, qui se passionne récemment pour les podcasts. Vécus est le 1er podcast collaboratif fait par et pour les acteurs de changement. Une création de Ticket for Change. Pour ne rien rater de l'actualité de Vécus : www.ticketforchange.org/vecusPour t'abonner à notre Newsletter, c'est par ici : bit.ly/Newsletter_Vécus Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

BEST-OF EQUIPE - Comment utiliser ses valeurs pour construire et piloter son équipe ? - Maxime, de Pack Your Skills
Jul 05 2019 16 mins  
Cet été redécouvre les podcasts Vécus de l'année 2019 qui ont été les plus appréciés ! ------"C'est bien beau d'avoir des valeurs. Mais il faut les utiliser au quotidien, sinon elles ne servent pas à grand chose."Maxime de Beauchesne, co-fondateur de Pack Your Skills, permet à des voyageurs de mettre leurs compétences au service d'entreprises sociales en échange du logement depuis 2016.Pour savoir si s'associer est une bonne idée, Maxime et son associée décident de faire le point sur les valeurs qui les animent. Aujourd'hui encore, ces dernières sont un repère incontournable dans le quotidien et la construction du projet. Maxime nous explique comment.1) Partir de situations extrêmement concrètes vécues pour établir une charte de valeurs, volontairement clivante. (03:04)2) Définir des points mensuels utilisant cette charte, pour apaiser d'éventuelles tensions dans son équipe (7:29)3) Faire des valeurs un élément central dans le processus de recrutement de nouveaux collaborateurs (10:58)4) Ne pas copier-coller ce qui marche ailleurs et adapter en continu ses outils de suivi (13:26). Son conseil pour gagner du temps : La routine (15:06)
. Son conseil pour gagner de l'énergie : Être au contact de l'écosystème de l'entrepreneuriat social (15:30). La question qu'il se pose en ce moment : Quel business model et stratégie de développement ? (15:56)Plus d'infos sur Pack Your Skills : www.packyourskills.comPour t'abonner à notre Newsletter, c'est par ici : bit.ly/Newsletter_VécusPlus d'infos sur Vécus : vecus.org Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.


Comment oser prendre la parole quand on est introverti ? - Pierre de "Changer le monde en 2 heures"
Jun 27 2019 15 mins  
"Mettre ma tête sur internet, ce n’était pas naturel pour moi. J’ai mis pas mal de temps à me décider de me lancer sur Youtube."Pierre se dit introverti. Pendant plusieurs années, c’était impossible pour lui de se mettre face caméra, lui qui partage “ne pas être un grand fan des selfies”. Et pourtant il a appris à prendre la parole, en devenant auteur, puis conférencier et maintenant même YouTubeur avec plus de 14 000 abonnés ! Il revient sur ses apprentissages qui lui ont permi de dépasser sa facette “introverti” et d’oser se dépasser marche après marche.1- Démystifier le regard des autres et le pire qui puisse arriver (3:38)2- Voir les désavantages de l’autocensure (6:39)3- Oser gravir des micros marches et prendre conscience de ce qu’elles apportent (09:01)4- Se fixer des objectifs (11:31)Son conseil pour gagner du temps : apprendre à dire non et savoir ce qui est réellement essentiel pour nous. (13:20)Son conseil pour gagner de l’énergie : Dormir ! (9h par jour pour lui ;)) (14:18)La question qu’il se pose en ce moment : où suis-je le plus utile au monde ? (15:15)----Le projet de Pierre Chevelle : Changer le monde en 2 heures est une chaîne YouTube et une trilogie de livres sur 1001 micro-engagements pour agir pour un monde meilleur : du minimalisme à la désobéissance civile, en passant par le zéro déchet et trouver un travail utile. Youtubeur, conférencier et auteur, Pierre Chevelle est un homme engagé qui veut t’aider à avancer dans ta quête de sens et ton passage à l’action.La réalisatrice de ce podcast : cet épisode a été réalisé par Barbara Ludin, formatrice-facilitatrice en développement des soft-skills et en prise de parole en public. Improvisatrice et passionnée de développement personnel, elle a co-fondée Mon Impro Du Dimanche avec la conviction que l’improvisation théâtrale est un outil puissant de connaissance de soi et d’exploration du collectif. Elle propose des formations sur le développement des talents en entreprise et auprès des personnes en transition et questionnement professionnel.Vécus est le 1er podcast collaboratif fait par et pour les acteurs de changement. Une création de Ticket for Change. Pour ne rien rater de l'actualité de Vécus : www.ticketforchange.org/vecusPour t'abonner à notre Newsletter, c'est par ici : bit.ly/Newsletter_Vécus Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

Comment mobiliser et convaincre quand on est issu d'une minorité ? Inès, fondatrice de Ghett'Up
Jun 20 2019 15 mins  
« Je me suis confrontée à un manque de réseau & de légitimité qu’on peut ressentir quand on vient de quartiers populaires. »En 2016 Inès fonde GHETT'UP, animée par une envie de réhabiliter les quartiers populaires auprès de sa jeunesse afin qu'elle se sente fière et légitime d'apporter sa contribution à la société. A ses débuts elle se sent manquer de réseau, compétences et légitimé pour créer ce projet. 3 ans plus tard, elle a accompagné 1500 jeunes pour qu’ils dépassent leurs propres freins. Elle te partage ses plus précieux apprentissages :1. Changer de regard sur son parcours et son identité, se réapproprier sa narration (2:12)2. Être conscient de la vision/clichés que les gens peuvent projeter sur soi, et savoir les désamorcer (6:11)3. S’entourer des bonnes personnes (9:00)Son conseil pour gagner du temps : ouvrir ses horizons et s’inspirer ce qui se fait ailleurs (12:06)Son conseil pour gagner de l’énergie : partager des moments avec les autres bénévoles et se nourrir les uns les autres de contenus inspirants (12:59)La question qu’elle se pose en ce moment : Comment transmettre et faire passer à l’échelle GHETT'UP ? (14:01)-------------------------------------------------Le projet d’Inès : Pour Ghettup la jeunesse des quartiers n'est pas le problème mais bien une partie de la solution. A travers des programmes d'empowerment, de leadership et de mise en réseau, GHETT'UP veut créer les conditions et les synergies pour que les jeunes des quartiers populaires se valorisent, se réalisent et prennent leur place dans la société. ghettup.fr/La réalisatrice de cet épisode : Constance, curieuse de beaucoup de sujets et notamment intéressée par les enjeux d’éducation et de mixité sociale. Souhaitant mettre du sens dans sa carrière professionnelle, elle a rejoint Sigfox Foundation, qui s'appuie sur la technologie de l'internet des objets et des données collectées grâce au réseau 0G Sigfox pour répondre à des problématiques sociales et environnementales.Vécus est le 1er podcast collaboratif fait par et pour les acteurs de changement. Une création de Ticket for Change. Pour ne rien rater de l'actualité de Vécus : www.ticketforchange.org/vecusPour t'abonner à notre Newsletter, c'est par ici : bit.ly/Newsletter_Vécus Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

Comment créer dans un domaine qui nous est inconnu ? - Michèle, réalisatrice de "Derrière ta peau"
Jun 13 2019 11 mins  
"J'ai réalisé un court métrage sur le milieu carcéral féminin, qui a été primé plusieurs fois. Sans avoir aucune expérience dans le milieu."Michèle est professeure de danse et chorégraphe à Paris. Avec une amie, elle se lance il y a 5 ans le pari fou de mettre en lumière la vérité de l’univers carcéral féminin et le rôle que peut jouer la danse pour libérer ces femmes de leur prison physique et mentale. Alors qu’elle n’a aucune connaissance dans le domaine, elle écrit, réalise et auto-produit un court métrage intitulé « Derrière ta peau » qui a été sélectionné et primé à différents festivals.Elle revient sur ses plus beaux apprentissages qui lui ont permis de créer dans un domaine inconnu :1- S’entourer de personnes proches et complémentaires (3:20)2- Prendre son temps et s’imprégner de l’univers en allant sur le terrain (4:17)3- Se former par soi-même (5:23)4- Croire en ses capacités pour ne pas compromettre la vision que l’on a au début du projet (6:32)5- S’armer de culot pour avancer (8:07) Son conseil pour gagner du temps : Structurer son temps et savoir déléguer (9:46)Son conseil pour gagner de l’énergie : Rester passionné.ée (10:35)La question qu'elle se pose en ce moment : Est-ce que je repars dans la création d’un projet au sein d’un nouveau domaine inconnu (10:43)?----Le projet de Michèle : Parmi ses activités de professeure de danse auprès d’adultes et d’enfants, elle enseigne en prison et depuis peu après d’enfants autistes. Passionnée par les situations d’enfermement, elle veut montrer le rôle que peut jouer la danse comme moyen d’expression et de libération. « Derrière ta peau » est son 1er court métrage qui met en lumière la réalité de l’univers carcéral féminin et le rôle que peut jouer la danse comme exutoire. www.facebook.com/Derrière-ta-peau-141058049397733/La réalisatrice de ce podcast : Marie-Charlotte est en pleine création d'un mouvement qui réinvente les modèles de réussite pour qu'ils ne soient plus basés sur le genre.Vécus est le 1er podcast collaboratif fait par et pour les acteurs de changement. Une création de Ticket for Change. Pour ne rien rater de l'actualité de Vécus : www.ticketforchange.org/vecusPour t'abonner à notre Newsletter, c'est par ici : bit.ly/Newsletter_Vécus Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

Comment se donner un nouveau souffle quand son projet bat de l'aile ? - Joanne, co-fondatrice de OpenTeam
Jun 05 2019 13 mins  
"Fin 2017, je décide de faire une pause pendant 6 mois. Et je suis revenue sur le projet avec un oeil neuf. "En 2015 Joanne co-fonde le projet "Open Team ». Après 2 ans de développement de son activité, elle est à bout de souffle ! Elle a investie, du temps et de l’argent, dans un projet qui n’a pas atteint les résultats escomptés. Suite à une pause de plusieurs mois, Joanne revient sur son projet, avec un nouveau regard. Elle te partage comment revenir (et rebatir !), un projet qui vous a fait (presque) fait perdre votre souffle. 1. Prendre acte des signaux faibles (insomnies, retours des proches) & s'entourer (04:05)2. Prendre le temps de prendre du recul, en retrouvant une mission bien payée (06:06)3. Faire un audit de ce qui a marché et pas marché (08:29)4. Trouver les bonnes ressources humaines (bénévoles, conseil scientifique) & financières (11:53)Son conseil pour gagner du temps : Mettre en place une organisation agile de l’équipe avec la méthode Scrum (15:28)Son conseil pour gagner de l’énergie : Prendre du temps pour soi et se créer des routines journalières (16:29)La question qu'elle se pose en ce moment : Comment trouver le bon modèle économique pour péréniser son projet (17:29)----Le projet de Joanne: Open Team est une association qui a pour mission de partager et de répondre au plus grand nombre les solutions pour le climat. Elle a actuellement deux projets. Le premier est un plateforme digitale, collaborative qui vise à faire du match-making entre entrepreneurs du changement (spécialisés développement durable). Le deuxième est le programme Scale School, pour répliquer des micro-fermes bio dans les pays en développement, en particulier au Népal. La réalisatrice de ce podcast : cet épisode a été réalisé par Elsa. Elle a co-crée il y a deux ans Mon Impro du Dimanche, qui a vocation à utiliser l'improvisation théâtrale comme un outil de connaissance de soi et d'exploration du collectif. Elle accompagne notamment les individus en transition, qui cherchent à adopter une posture plus agile et bienveillante, par rapport à leur parcours professionnel. RDV sur https://www.monimprodudimanche.com/ou sur Facebook : https://www.facebook.com/improdimanche/. Vécus est le 1er podcast collaboratif fait par et pour les acteurs de changement. Une création de Ticket for Change. Pour ne rien rater de l'actualité de Vécus : www.ticketforchange.org/vecusPour t'abonner à notre Newsletter, c'est par ici : bit.ly/Newsletter_Vécus Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

Comment embarquer sa famille dans un projet fou et garder confiance ?
May 30 2019 17 mins  
"J’ai décidé il y’a 3 ans de monter une micro-ferme de 14 hectares avec mon associée. On s’installe cet été avec nos familles."Gaelle habite à Paris avec son conjoint et ses 2 enfants. Il y'a 3 ans, elle décidait de se lancer dans un projet un peu fou : monter une micro-ferme de 14 hectares en Normandie pour y développer 3 activités (agriculture, hébergement & formations). Aujourd'hui tout est en place, elle part s'y installer.Les obstacles ont été nombreux sur son chemin au cours de ses 3 dernières années. Mais elles ont tenu bon avec son associée ! Elle te dit comment :1. Penser à des gardes fous avec son conjoint 2. Prendre le temps de préparer sa transition, via des formations & rencontres (7:51)3. S’entourer des bons alliés et d’une bonne équipe (associée, mentors & soutiens) (10:17)4. Suivre son intuition & se rattacher fréquemment à son rêve (13:40). Son conseil pour gagner du temps : Prendre le temps de ne rien faire par moments !. Son conseil pour gagner de l'énergie : le même :) . La question qu'elle se pose en ce moment : Comment trouver bientôt leur rythme de travail avec son associée ?-----Le projet de Gaelle : Gonnegirls est une micro-ferme de 14 hectares avec 3 activités : une activité agricole avec du maraichage biologique et un élevage de poules pondeuses, une activité d'hébergement & une activité de formation. www.instagram.com/permaculture_gonnegirls/La réalisatrice de cet épisode : Quitterie, après une première vie en publicité, a elle aussi choisi de mettre plus de sens dans sa carrière. Elle travaille actuellement en indépendante dans le milieu éducatif et associatif et va lancer sa propre chaine de podcasts.Vécus est le 1er podcast collaboratif fait par et pour les acteurs de changement. Une création de Ticket for Change. Pour ne rien rater de l'actualité de Vécus : www.ticketforchange.org/vecusPour t'abonner à notre Newsletter, c'est par ici : bit.ly/Newsletter_Vécus Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

Comment réconcilier son job avec ses valeurs sans changer de métier ?
May 16 2019 14 mins  
"Ce n'était plus mon métier, mais la façon dont je l'exerçais, qui ne me convenait plus."Marion est la fondatrice de Praimis. Après 6 ans d'activité dans différentes entreprises, elle se rend compte que le fonctionnement de l'entreprise ne lui convient plus en terme de valeurs.Pour les incarner vraiment, elle décide de se lancer toute seule en tant qu'indépendante, avec le même métier de communicante. En dépassant un à un les freins qu'elle a pu rencontrer. Elle te partage ses apprentissages :1) Se poser et trouver son ikigai, en se faisant accompagner par son conseiller APEC (04:06)2) Trouver des solutions aux peurs et barrières (administratif, solitude...) qui empêchent de se lancer (06:50) 3) Aller chercher son réseau le plus proche & l’entretenir (09:33)Son conseil pour gagner du temps : adapter sa journée à son énergie (12:02)Son conseil pour gagner de l'énergie : Travailler avec des gens qui nous donne de l'énergie & faire du sport (12:52)La question qu'elle se pose en ce moment : Comment valoriser les soft skills que j'ai pu developper grâce à l'entrepreneuriat ?-----Le projet de Marion : consultante en communication responsable, elle a fondé Praimis pour aider ses clients à developper leur image et notoriété de manière responsable, et participer au développement durable en transformant votre structure. www.praimis.fr/La réalisatrice de cet épisode : Anne est médecin généraliste et gériatre, fondatrice d’Haltemis qui s’adresse aux aidants de personnes présentant une perte d'autonomie. Haltemis propose un accompagnement et des outils aux aidants familiaux mais aussi professionnels pour qu'ils puissent s'adapter au mieux à cette situation. haltemis.fr/Vécus est le 1er podcast collaboratif fait par et pour les acteurs de changement. Une création de Ticket for Change. Pour ne rien rater de l'actualité de Vécus : www.ticketforchange.org/vecusPour t'abonner à notre Newsletter, c'est par ici : bit.ly/Newsletter_Vécus Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

Comment aller chercher de l'argent quand on pense ne pas être doué pour ça ?
May 09 2019 19 mins  
"Il faut se décomplexer de demander de l'argent & prendre ça comme un jeu."Camille est responsable des partenariats et du fundraising chez Ticket for Change. En 3 ans, elle a contribué à lever plusieurs millions d'euros. Et pourtant elle ne pensait pas avoir ce talent au début ! Cette commerciale "pas assumée" au départ te donne ses meilleures techniques pour prendre confiance, laisser ses peurs de côté et foncer !1) Voir la recherche de financements comme un jeu, qui ne se joue pas que pendant le RDV... (2:53) 2) ... et la voir comme un jeu collectif plus qu'individuel (5:14)3) Dédramatiser les refus et valoriser la prise de risques (8:40)4) Aller en RDV avec 5 techniques infaillibles (13:28)Son conseil pour gagner du temps : Demander à ses premiers partenaires des mises en relation avec d'autres partenaires.Son conseil pour gagner de l'énergie : Se rappeler la phrase de N. Mandela : "Je ne perds jamais. Soit je gagne, soit j'apprends".La question qu'elle se pose en ce moment : Comment réussir à faire voter sa communauté sans être trop reloue ? ;)-------------Le projet de Camille : Ticket for Change est une école nouvelle génération, qui accompagne tous ceux qui souhaitent, par leur travail, contribuer à la résolution des enjeux sociaux et environnementaux d'aujourd'hui.Si tu souhaites la soutenir pour le concours la France s'engage, et que la 5e fois soit la bonne, tu peux liker cette image sur Facebook : bit.ly/JeVotePourTicket. Un grand MERCI !Vécus est le 1er podcast collaboratif fait par et pour les acteurs de changement. Une création de Ticket for Change. Pour ne rien rater de l'actualité de Vécus : www.ticketforchange.org/vecusPour t'abonner à notre Newsletter, c'est par ici : bit.ly/Newsletter_Vécus Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

Comment concilier efficacité économique et mission sociale ?
May 02 2019 15 mins  
« Mon rôle, pendant des années, ça a été d’acheter du temps et de faire de l’argent un non-sujet. »Christophe Audouin est directeur général de la marque Les 2 Vaches, appartenant au groupe Danone. Les 2 Vaches, c’est une organisation BCorp qui produit des yaourts bio et équitables depuis maintenant 12 ans. Au départ il n'avait ni argent, ni matières premières, ni clients… mais après 15 ans chez Danone c’était l’occasion idéale pour Christophe de relever ce challenge et de faire en interne ce qu’il s’apprêtait à faire à l’extérieur : INTRAPRENDRE avec l'ambition d'avoir un impact positif sur la société ! Mais pas n’importe comment. Il te partage ses apprentissages :1/ Repenser son organisation en créant une entité juridique au sein même du groupe (04:07) 2/ Avoir un autre rapport au temps & négocier auprès de ses parties prenantes d’avoir un temps long (05:11)3/ Avoir un autre regard sur l’argent & et mesurer son retour sur Impact et non seulement sur Investissement (06:38)4/ Avoir un autre rapport à l’humain : l’ambition collective est systématiquement supérieure à la somme des ambitions individuelles (10:52)Son conseil pour gagner du temps : faire un MBA, Management By Absence (13:20)Son conseil pour gagner de l'énergie : Pratiquer une activité sportive régulière (14:18)La question qu'il se pose aujourd'hui : Comment proposer un très bon produit alimentaire peu transformé au plus grand nombre ? (14:52)-----Le projet de Christophe : Les 2 Vaches, organisation certifiée BCorp qui produit des yaourts bio et équitables - www.les2vaches.com/. Pour en savoir plus sur les entreprises BCorp : bcorporation.eu/La réalisatrice du cet épisode : Louise est chef de projet chez Corporate for Change. Elle organise L'ODYSSÉE, une expédition du 3 au 5 juillet prochain, pour tous ceux qui souhaitent transformer positivement leur entreprise ! www.ticketforchange.org/newsroom/odyssee2019Vécus est le 1er podcast collaboratif fait par et pour les acteurs de changement. Une création de Ticket for Change. Pour ne rien rater de l'actualité de Vécus : www.ticketforchange.org/vecusPour t'abonner à notre Newsletter, c'est par ici : bit.ly/Newsletter_Vécus Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.


Comment vendre un produit que le grand public n'est pas encore prêt à acheter ?
Apr 25 2019 17 mins  
"Il y’a de belles histoires qui naissent avec un peu d’audace."Heloise créé en 2014 Topla, des jeux pour permettre aux enfants d'apprendre avec les mains sur les thématiques des maths et de l'égalité filles/ garçons.A ses débuts, tout le monde lui dit que c'est génial, mais la majorité n'achète pas pour autant ses jeux. 5 ans plus tard, 45 jeux Topla sont sortis, présents dans plus de 2.000 magasins en France, au plus grand bonheur de plus de 30.000 parents et enfants.Elle te raconte ce qu'elle a fait pour vendre progressivement au grand public :1- Toujours s’appuyer sur sa communauté de bénéficiaires (03:27)2- Aller à la rencontre physique de ses clients (06:49 )3- Avoir une communication disruptive et fun (09:18)4- Aller convaincre les distributeurs qui font changer d’échelle (10:47)5- Rester au plus proche du besoin sociétal auquel on s’intéresse & de ce qui nous anime (14:11)Son conseil pour gagner du temps : Travailler souvent hors du bureauSon conseil pour gagner de l’énergie : Arriver au bureau 20 minutes avant son équipe.La question qu'elle se pose en ce moment : Comment réussir à faire des produits respectueux de l'environnement ? ----Le projet de Heloise : TOPLA invente et commercialise des jeux pour permettre aux enfants d'être à l'aise en maths et de grandir l'esprit libre, sans préjugés. https://playtopla.com/Ce podcast a été réalisé par :- Caroline, fondatrice de WeNextGen, la plateforme de podcasts qui conseille et accompagne les nouvelles générations d’entrepreneurs familiaux. - et Marine, formatrice Soft-Skills, Coach Professionnelle Certifiée et Comédienne Improvisatrice. Retrouvez là sur son blog www.lespetitesannoncesdemarine.comVécus est le 1er podcast collaboratif fait par et pour les acteurs de changement. Une création de Ticket for Change. Pour ne rien rater de l'actualité de Vécus : www.ticketforchange.org/vecusPour t'abonner à notre Newsletter, c'est par ici : bit.ly/Newsletter_Vécus Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

Comment trouver sa juste place en tant que fondateur quand son projet grossit? Mai-Liên, Champ Libre
Apr 18 2019 17 mins  
"Un fondateur c’est quelqu’un qui crée les conditions de l’engagement, et pas qui tire les autres dans la direction qu’il veut prendre."En 2014 Mai-Lien co-fonde le projet "Champ Libre", animée par son envie de créer du lien social. Les 6 premiers mois, son équipe de 5 copines fonctionne super bien. Mais plus du monde rejoint le projet, plus elle s'aperçoit qu'elle adopte une posture plutôt autoritaire et normative avec son équipe. Depuis elle a décidé de lâcher prise, et Champ Libre se porte tout aussi bien. Elle revient sur ses plus beaux apprentissages pour faire grandir avec douceur et efficacité un projet dont on est fondateur :1- Ne pas perdre de vue ce qui nous anime vraiment dans le projet (03:47)2- Savoir identifier ce dans quoi on excelle (05:38)3- Faire preuve d’humilité : on ne doit pas être central ni indispensable (08:01)4- Impliquer les personnes pour qu’elles s’approprient le projet - être en soutien plus qu’en contrôle. (11:25)Son conseil pour gagner du temps : Se poser toujours la question de savoir si on est la meilleure personne pour le projet (15:00)Son conseil pour gagner de l’énergie : Ménager sa monture & ne pas dire oui trop vite (16:01)La question qu'elle se pose en ce moment : Comment mobiliser et mettre en valeur nos bénévoles sans les enfermer dans un rôle dont ils veulent s’éloigner ?(17:00)----Le projet de Mai Lien : Champ Libre est une association qui a pour objet social de créer des rencontres entre des personnes qui ne se seraient pas rencontrées autrement. Ils coordonnent des ateliers (yoga, cuisine, astrophysique etc.) organisés par des personnes passionnées avec des personnes en détention et centres d'hébergement.La réalisatrice de ce podcast : cet épisode a été réalisé par Kenza Razali, touche à tout passionnée par la création de lien entre les gens et la valorisation des talents ! Elle a d'ailleurs lancé le compte Instagram @lesbeyoncesanonymes pour diffuser des messages positifs et mettre en avant des portraits de femmes fortes aux parcours inspirants.Vécus est le 1er podcast collaboratif fait par et pour les acteurs de changement. Une création de Ticket for Change. Pour ne rien rater de l'actualité de Vécus : www.ticketforchange.org/vecusPour t'abonner à notre Newsletter, c'est par ici : bit.ly/Newsletter_Vécus Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

Comment garder son énergie dans la durée, quand on intraprend ? - Véronique, intrapreneure chez Valrhona
Apr 11 2019 12 mins  
Veronique est intrapreneur chez Valrhona. Animée par sa conviction profonde qu'elle pouvait permettre à son entreprise de s'engager dans la résolution d'un problème de société, elle a décidé de monter son projet "Graines de pâtissiers". Entre réussites et galères, ce n'est pas tous les jours une mince affaire ! La clef pour elle : savoir garder son énergie sur le long terme.Elle te partage ses apprentissages dans ce podcast :1) Être avant tout au clair et aligné(e) avec soi sur ce que l'on souhaite réaliser (03:32)2) Être toujours dans l'action, même si cela passe par de tous petits objectifs (05:45)3) S'oxygéner et se nourrir à l'extérieur (08:00)4) Garder des moments de plaisir personnel régulier (09:19)Son conseil pour gagner du temps : S'organiser et planifier (10:36)Son conseil pour gagner de l'énergie : Identifier ce qui nous repose vraiment (10:55)La question qu'elle se pose en ce moment : Quelle gouvernance mettre en oeuvre quand le projet implique des parties prenantes extérieures à l'entreprise ? (11:18)Le projet de Véronique : Pour répondre aux besoins de recrutement d'apprentis Pâtissier / Chocolatier des clients Valrhona, Véronique a créé le programme Graines de Chef. Animé en partenariat avec la fondation Paul Bocuse, son ambition est de permettre à des jeunes exclus du marché du travail accompagnés par des missions locales de réaliser leur rêve d’intégrer ce corps de métier.*Correction* : Le livre "Les 5 blessures de l'âme" mentionné par Véronique n'est pas de Marie-Lise Labonté mais de Lise Bourbeau. Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

Comment vivre de son activité d'indépendant tout en y mettant du sens ? - Laetitia, fondatrice de Cadre Noir
Apr 05 2019 17 mins  
"Je n’avais pas de chômage. Je me suis donnée 3 mois pour gagner ma vie."Laetitia est fondatrice de Cadre Noir. Elle fait de la recherche et du marketing sur le sujet du Futur du Travail. Après avoir été commerciale en SSII puis professeure pendant 10 ans, elle se lance en 2015 en tant qu'indépendante sur ce sujet qui la passionne.Sans avoir pu bénéficier du chômage au départ, elle a réussit à se forger une légitimité pour vivre aujourd'hui de son activité et renouer avec son besoin de sens. Elle te dit comment elle a fait :1- Cibler le sujet qu’on souhaite traiter avant la compétence qu’on peut offrir (02:45)2- Construire sa légitimité en créant du contenu (05:55) 3- Renforcer peu à peu ses valeurs en faisant des missions engagées plus que alimentaires (08:37)4- Apprendre à combiner le long terme et le court terme (10:33)Son conseil pour gagner du temps : Arrêter de se poser la question de sa légitimité, c’est se donner sa legitimité. Son conseil pour gagner de l’énergie : Alterner les temps de deep work et les journées de rencontres.La question qu’elle se pose en ce moment : Comment embarquer d’autres personnes pour leur permettre aussi de trouver du sens dans leur métier ?----Le projet de Laetitia : Laetitia a fondé Cadre Noir, une société de recherche & marketing sur le futur du travail. Elle a commencé par écrire pour Welcome to The Jungle, Malt et Switch Collective. Elle sort bientôt 2 livres : sur l'évolution du travail du 20e au 21e siècle & sur les innovations en matière de ressources humaines.La réalisatrice de ce podcast : Antonella est facilitatrice de développement personnel. Elle anime des ateliers collectifs de développement personnel, en se basant sur des supports inspirants. DevCo, c'est le club de lecture nouvelle génération, sur du développement personnel. www.facebook.com/DevCollectif/Vécus est le 1er podcast collaboratif fait par et pour les acteurs de changement. Une création de Ticket for Change. Pour ne rien rater de l'actualité de Vécus : www.ticketforchange.org/vecusPour t'abonner à notre Newsletter, c'est par ici : bit.ly/Newsletter_Vécus Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

Comment garder le cap quand on est remis en cause de toutes parts ? - Julien, Ça commence par moi
Mar 28 2019 18 mins  
"On reste souvent avec l'envie d'opposer. J'ai envie d'être dans le "oui et" plutôt que dans le "oui mais".Julien est l'initiateur du projet "Ça commence par moi". Pendant 1 an il a testé tous les jours une action éco-citoyenne en la racontant sur son site internet. Cette initiative, initialement purement individuelle, a rapidement connu un fort engouement médiatique... attirant les commentaires aussi bien de soutiens que de détracteurs. Julien te raconte dans ce podcast comment il arrive à gérer les retours challengeants qu'il a pu recevoir, pour continuer son action !----1. Rester dans l’action en tenant sa régularité quoi qu’il advienne (06:27)2. Accepter mon imperfection & m’en servir comme une opportunité de toujours apprendre (08:44)3. Etre exemplaire plutôt que de vouloir convaincre (11:19)Son conseil pour gagner du temps : Prioriser les taches les plus importantes pour ne pas d’épuiser et tenir le marathon.Son conseil pour gagner de l’énergie : Identifier les tâches qui nous apporte le plus de plaisir.La question qu’il se pose : Comment faire en sorte que d’autres trouvent leur place dans mon projet ?----Le projet de Julien : "Ça commence par Moi" était initialement une initiative personnelle portée par Julien : tous les jours tester une action éco-citoyenne & en parler sur son site www.cacommenceparmoi.org. 1 million de visiteurs uniques plus tard, il sort un livre aux Éditions Seuil et un podcast qui font fureur.La réalisatrice de ce podcast : Ce podcast a été réalisé par l'incroyable Marine Galland. Marine a travaillé dans la distribution pendant 10 ans sur des postes de consultant, chef de projet, et manager d'équipe. Animée par l'humain et l'accompagnement des individus dans le déploiement de leur potentiel, elle est devenue coach professionnelle certifiée et formatrice soft-skills, en plus d'être comédienne improvisatrice, coach sportif et blogueuse. Retrouvez là sur son blog www.lespetitesannoncesdemarine.comVécus est le 1er podcast collaboratif fait par et pour les acteurs de changement. Une création de Ticket for Change. Pour ne rien rater de l'actualité de Vécus : www.ticketforchange.org/vecusPour t'abonner à notre Newsletter, c'est par ici : bit.ly/Newsletter_Vécus Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

Comment s'entourer et convaincre quand lance son projet ? - Hubert, fondateur de La Vie est Belt
Mar 21 2019 17 mins  
« En 1 an 1/2 on a eu presque 50 passages en presse. »Hubert est le fondateur de La Vie est Belt. Lancé en juin 2017 à Lille, La Vie Est Belt est une marque d’accessoires de mode en matières recyclées, façonnées par des personnes en situation de Handicap. En janvier 2019, une tonne de caoutchouc a été revalorisée à travers leurs productions.Son projet a très rapidement soulevé un très fort engouement. En 1 an 1/2, La Vie est Belt a eu presque 50 passages en presse, et plusieurs personnes ont rejoint l’équipe. Il te partage ses plus précieux conseils pour s’entourer des bonnes personnes et les convaincre.1- Bien formuler son envie et son offre, et le problème qu’on résout (02:19)2- Aller voir autour de chez soi (05:27)3- Rester enthousiaste et garder une posture apprenante (08:00)4- Savoir s’entourer des médias (12:05)5- Intégrer un premier réseau d’entrepreneurs (14:19)Son conseil pour gagner de l’énergie : Identifier ce que j’aime faire (16:05)Son conseil pour gagner du temps : Transmettre les opérations opérationnelles (15:45)La question qu’il se pose en ce moment : Comment avoir un impact positif sur l’homme et la planète avec le peu de moyens qu’on a ?La réalisatrice du podcast : Ce podcast a été réalisé par la super Caroline, créatrice de Wenextgen, la plateforme de podcasts qui conseille et accompagne les nouvelles générations d’entrepreneurs familiaux.Vécus est le 1er podcast collaboratif fait par et pour les acteurs de changement. Une création de Ticket for Change. Pour ne rien rater de l'actualité de Vécus : www.ticketforchange.org/vecusPour t'abonner à notre Newsletter, c'est par ici : bit.ly/Newsletter_Vécus Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

Comment garder la confiance quand on vit une période difficile ? - Cyrielle Hariel, journaliste à impact
Mar 14 2019 18 mins  
"Toucher le fond physiquement, émotionnellement, financièrement : il n’y a rien de tel, on ne peut que rebondir."En 2014, Cyrielle a la sensation de toucher le fond. Elle est au chômage, se découvre une maladie & manque de sens. Elle n'a pas d'autre choix que rebondir.  5 ans plus tard, elle affiche son plus beau sourire, a initié le « mouvement du cœur » avec ses « Photo-Cœurs », est devenue une figure des médias dans l’univers du journalisme d’impact (Paris Match, Ushuaia TV, C8, Europe 1, Yahoo !), et rencontre son public sur les réseaux sociaux, son blog, à l’occasion de conférences ou de TEDx Talks.Elle te partage dans ce podcast comment elle a gardé confiance quand elle a "touché le fond".1- Se mettre en pause et revenir à son calling (07:15)2- Se nourrir des personnes qui t’inspirent, les rencontrer (10:00)3- Toujours persévérer & réaliser qu'on est le seul à pouvoir se prendre en main (11:45)4- Toujours se fixer un objectif & avoir des projets. (14:30)Son conseil pour gagner du temps : Apprendre à dire non et rester focus sur son objectif (16:30)Son conseil pour gagner de l'énergie : Dormir (17:16)La question qu'elle se pose aujourd'hui : Comment vais je arriver à écrire le magazine ou documentaire tv à impact qui va intéresser une chaîne ? (17:54)Le projet de Cyrielle : De ses rencontres, expériences et voyages, elle signe en mars 2018 « Faire battre le cœur du monde » aux éditions Les Liens qui Libèrent. Ses nombreuses rencontres à travers le monde anime aujourd’hui son envie de mobiliser les meilleures énergies de notre société pour inspirer le plus grand nombre à croire en l’Humanité.La réalisatrice de ce podcast : Ce podcast a été réalisé par l'incroyable Marine Galland. Marine a travaillé dans la distribution pendant 10 ans sur des postes de consultant, chef de projet, et manager d'équipe. Animée par l'humain et l'accompagnement des individus dans le déploiement de leur potentiel, elle est devenue coach professionnelle certifiée et formatrice soft-skills, en plus d'être comédienne improvisatrice, coach sportif et blogueuse. Retrouvez là sur son blog www.lespetitesannoncesdemarine.comVécus est le 1er podcast collaboratif fait par et pour les acteurs de changement. Une création de Ticket for Change. Pour ne rien rater de l'actualité de Vécus : www.ticketforchange.org/vecusPour t'abonner à notre Newsletter, c'est par ici : bit.ly/Newsletter_Vécus Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

Comment lancer son projet même s'il nous parait un peu flou ? - Nathan, fondateur de Self Collective
Mar 07 2019 16 mins  
"Quand j’ai démissionné de mon travail et que je me suis lancé, je sentais qu’il y avait un besoin. Mais je ne savais pas où j’allais."En 2016, Nathan décide de mettre sa casquette d'instructeur de self-défense et ses compétences en développement personnel au service d'une société plus respectueuse de l'Humain et du Féminin, en créant Self Collective.Partant d'une vision un peu floue au départ, il se lance quand-même. Début 2019 Self Collective compte 14 personnes dans son équipe et a accompagné en 3 ans 3500 femmes !Il nous partage dans ce podcast comment il a lancé ce projet malgré une vision un peu floue.1- Accepter de tester un service non parfait au début et aller à son rythme (02:48)2- Trouver le bon équilibre entre « suivre son intuition » et « écouter des feedbacks » (05:46)3- Se forcer à se fixer des échéances, même si on ne sait pas si elles seront atteignables (9:30)4- S'inspirer pour innover, en sortant de chez soi. (10:47)5- Après les premiers tests, toujours faire payer un service, quel qu’il soit (12:50)Son conseil pour gagner du temps : Co-créer (15:00)Son conseil pour gagner de l'énergie : Se recentrer et prendre du temps pour soi (15:25)La question qu'il se pose aujourd'hui : Comment toucher le plus grand nombre de personnes avec cette méthode ? (15:55)Le projet de Nathan : SELF Collective est une méthode de travail sur soi par le corps et l'esprit. A la croisée des arts martiaux, de la méditation et du théâtre, les stages permettent un éveil de la conscience et de la confiance.La réalisatrice de ce podcast : Ce podcast a été réalisé par l'incroyable Marine Galland. Marine a travaillé dans la distribution pendant 10 ans sur des postes de consultant, chef de projet, et manager d'équipe. Animée par l'humain et l'accompagnement des individus dans le déploiement de leur potentiel, elle est devenue coach professionnelle certifiée et formatrice soft-skills, en plus d'être comédienne improvisatrice, coach sportif et blogueuse. Retrouvez là sur son blog www.lespetitesannoncesdemarine.comPour ne rien rater de l'actualité de Vécus : www.ticketforchange.org/vecusPour t'abonner à notre Newsletter, c'est par ici : bit.ly/Newsletter_Vécus Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.


Comment contacter et embarquer des personnes influentes ? - Adèle, co-fondatrice de Ticket for Change
Feb 28 2019 21 mins  
Adèle fait partie de l'équipe fondatrice de Ticket for Change. Depuis 2014, elle a mobilisé des personnes inspirantes et influentes pour porter avec eux les messages de Ticket for Change. Pas facile de solliciter des auteurs reconnus, une ministre de l'éducation, le PDG d'un multinationale, un chef étoilé, un réalisateur ultra plébiscité, des artistes aux millions de fans... mais pas impossible :)Elle te partage ses plus précieux apprentissages :1- Faire sa liste de rêve, et solliciter son entourage proche (03:42)2- Faire un mail précis & concis, racontant une histoire (07:42)3- Se faire confiance, et faire confiance aux personnes qu'on contacte (12:07)4- Avoir des complices (15:20)5 - Rendre la pareille et donner sans attendre en retour (dixit Florent Pagny). (17:15)Son conseil pour gagner du temps : solliciter son équipe quand on est face à une feuille blancheSon conseil pour gagner du temps : être au contact d'enfantsLa question qu'elle se pose en ce moment : Comment créer un déclic pour 1000 personnes en 3h, lors de la soirée du 18 mars au Bataclan ?Le projet d'Adèle : Ticket for Change est une école nouvelle génération pour acteurs de changement. C'est aussi la structure qui produit les podcasts Vécus que tu écoutes ! Pour en savoir plus : ticketforchange.orgPour t'inscrire à la soirée du 18 mars au Bataclan dont parle Adèle : bit.ly/soiree5ansPour ne rien rater de l'actualité de Vécus : vecus.orgPour t'abonner à notre Newsletter, c'est par ici : bit.ly/Newsletter_Vécus Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.


À qui et quand parler de son projet en entreprise ? - Mathieu, intrapreneur chez Danone
Feb 14 2019 11 mins  
"Au début j’avais beaucoup d’envie, mais aussi de crainte de parler de mon idée. Cette crainte que l’idée soit rejetée.""Après plus de 10 ans de carrière en Ressources Humaines, Mathieu effectue une année sabbatique qui confirme sa volonté d'agir pour réconcilier l'économique et le social par le biais de son travail. De retour en entreprise, il souhaite lancer le programme d'accompagnement que deviendra Danone for Change. Il nous partage dans ce podcast comment il s'y est pris pour convaincre et embarquer les parties prenantes de son projet :1) Commencer par parler de son idée à son cercle de collègues proches pour profiter de leur "bienveillance impitoyable" (02:57)
2) Puis tester rapidement si son idée plait auprès de potentiels bénéficiaires, avant de commencer à y travailler (03:47)
3) Puis trouver des « alliés » aux intérêts communs et aux compétences complémentaires (05:10)
4) Aller voir rapidement les personnes avec qui on souhaite co-construire & attendre d’avoir quelque chose de solide pour aller voir ceux auprès de qui on cherche une validation (06:57)5) Laisser à chaque interlocuteur l'espace de contribuer au projet s'il le souhaite pour l'engager (08:35)Son conseil pour gagner du temps : En parler le plus possible (09:54)Son conseil pour gagner de l'énergie : Parler à ses bénéficiaires (10:18)La question qu'il se pose aujourd'hui : Comment passer de la preuve de concept au programme installé dans le temps ? (10:41)Le projet de Mathieu : Mathieu Favard et sa collègue Sofia Benslima ont co-créé avec Corporate for Change avec 2016 le programme d'accompagnement à l'innovation sociale Danone for Change. La première édition a accompagné 20 collaborateurs de plus de 10 nationalités différentes au sein de Danone.Pour ne rien rater de l'actualité de Vécus : vecus.orgPour t'abonner à notre Newsletter, c'est par ici : bit.ly/Newsletter_Vécus Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

Comment manager et engager une équipe à distance ? - Julie, COO de Bridge for Billions
Feb 07 2019 14 mins  
« On est 10 personnes dans l’équipe, de 7 pays différents, répartis sur 3 continents. »Julie est la COO de Bridges for Billions, un incubateur en ligne pour jeunes start-ups. Avec les membres de son équipe répartis sur 3 continents différents, ils jonglent au quotidien entre différents fuseaux horaires & la distance qui les sépare ! Ils arrivent pourtant à porter le projet depuis 2015, pour accompagner des entrepreneurs du monde entier. Julie, te donne leurs bonnes pratiques pour y arriver :1) Ritualiser le fait de se connaitre au niveau personnel, grace à l’outil Life Map (2:40)2) Faire travailler la distance & les fuseaux horaires pour et pas contre nous (05:18)3) Formaliser sa communication interne par des « stand-ups » en ligne tous les jours (6:42)4) Utiliser le test de personnalité Myers Briggs pour mieux comprendre les réactions de chacun au quotidien (8:25)5) Faire vivre la vision & la mission de l’entreprise via le salaire émotionnel (10:44)Conseil pour gagner du temps : Préférer passer un appel plutôt qu'écrire sur Slack pour dire quelque chose à quelqu'un (13:07)Conseil pour gagner de l’énergie : avoir une bonne dose de salaire émotionnel (13:41)La question elle se pose en ce moment : Comment passer à l’échelle ? (14:06)Plus d'infos sur Bridge for Billions : www.bridgeforbillions.org/Pour t'abonner à notre Newsletter, c'est par ici : bit.ly/Newsletter_VécusPlus d'infos sur Vécus : vecus.org Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.


Comment utiliser ses valeurs pour construire et piloter son équipe ? - Maxime, de Pack Your Skills
Jan 24 2019 16 mins  
"C'est bien beau d'avoir des valeurs. Mais il faut les utiliser au quotidien, sinon elles ne servent pas à grand chose."Maxime de Beauchesne, co-fondateur de Pack Your Skills, permet à des voyageurs de mettre leurs compétences au service d'entreprises sociales en échange du logement depuis 2016.Pour savoir si s'associer est une bonne idée, Maxime et son associée décident de faire le point sur les valeurs qui les animent. Aujourd'hui encore, ces dernières sont un repère incontournable dans le quotidien et la construction du projet. Maxime nous explique comment.1) Partir de situations extrêmement concrètes vécues pour établir une charte de valeurs, volontairement clivante. (2:32)2) Définir des points mensuels utilisant cette charte, pour apaiser d'éventuelles tensions dans son équipe (6:57)3) Faire des valeurs un élément central dans le processus de recrutement de nouveaux collaborateurs (10:26)4) Ne pas copier-coller ce qui marche ailleurs et adapter en continu ses outils de suivi (12:54). Son conseil pour gagner du temps : La routine (14:34). Son conseil pour gagner de l'énergie : Être au contact de l'écosystème de l'entrepreneuriat social (14:58). La question qu'il se pose en ce moment : Quel business model et stratégie de développement ? (15:26)Plus d'infos sur Pack Your Skills : www.packyourskills.comPour t'abonner à notre Newsletter, c'est par ici : bit.ly/Newsletter_VécusPlus d'infos sur Vécus : vecus.org Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

Comment mobiliser son entreprise autour d'un projet à impact social ? Nicolas, intrapreneur chez Leroy Merlin
Jan 18 2019 16 mins  
"J'ai dû, au début de mon projet, rencontrer en tête à tête 80 personnes pour leur expliquer mon idée."Nicolas Cordier, intrapreneur social chez Leroy Merlin depuis 2012, détaché à temps plein depuis 2014 pour des projets relatifs à l'habitat sur des populations en situation de précarité jusqu'alors non-ciblées par l'enseigne ; 125 000 logements sociaux équipés en France sur la base des invendus de magasins entre 2014 et 2016.Après un voyage d'acculturation aux nouvelles pratiques d'innovation, Nicolas présente au Comité de Direction France le concept de social business et les idées qu'il a en lien avec le coeur de métier de l'entreprise. Il se heurte immédiatement à de grandes difficultés de compréhension de cette approche et comprend qu'un travail de sensibilisation profond est à faire pour pouvoir mobiliser autour de son projet. Il nous explique ce qu'il a fait pour réussir.1) Devenir expert sur le sujet défendu et s'entourer de pairs (03:22)2) Communiquer, communiquer, communiquer (04:17)a. Démystifier le social business, en disant ce que cela n'est pasb. Parler de ce que d'autres entreprises fontc. Reprendre les codes de l'entreprise pour faire prendre conscience de l'enjeu des marchés non ciblésd. Multiplier les rencontres individuelles pour comprendre les appréhensions et besoins de chacune. Offrir des livres dédicacés de personnalités inspirantes à ses décideurs3) Passer rapidement du discours à l'action pour que l'attention ne se dirige pas vers soi mais bien les résultats du projet (08:59)4) Garder à l'esprit le décalage entre la passion que l'on a pour un sujet et la compréhension que peuvent en avoir les autres (10:50)Son conseil pour gagner du temps : Ne pas écouter les oiseaux de mauvaise augures tant que l'on a pas expérimenté et que l'on ne peut pas s'appuyer sur des faits pour juger le projet (13:46)Son conseil pour gagner de l'énergie : Aller sur le terrain pour se rappeler le sens des efforts fournis (14:47)La question qu'il se pose en ce moment : Comment diffuser les succès de l'intrapreneuriat pour rendre la démarche plus simple à ceux qui se lancent ? (15:09)Pour en savoir plus sur Vécus : vecus.orgPour t'abonner à notre newsletter c'est par ici : bit.ly/Newsletter_VécusPour en savoir plus sur l'activité de Nicolas Cordier : nicolascordier.blogEnvie de nous donner un coup de pouce ? Rien ne nous aide plus qu'un commentaire étoilé sur iTunes ou Apple Podcasts : itunes.apple.com/fr/podcast/vécus…d1297412680?mt=2 Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

VECUSxMakeSense - Comment ne pas se planter dans ses premiers recrutements ? - Léa de Makesense
Jan 11 2019 16 mins  
"Le recrutement c'est comme les motards. Il n'y a que ceux qu'on n'ont pas essayé qui ne se sont pas plantés !"Léa a co-fondé Makesense en 2015, une communauté mondiale de citoyens et entrepreneurs engagés ! Passant d'une équipe de 2 à 70 personnes, elle a appris le recrutement sur le tas, en faisant parfois des erreurs et en s'améliorant d'années en années. Aujourd'hui elle accompagne d'autres entrepreneurs dans leur recrutement, et elle te dévoile ici ses précieux apprentissages :1) Bien préparer en amont le processus de recrutement et prioriser ses besoins. (02:28)2) Attention aux beaux parleurs, faites écrire les candidats. (07:30)3) Ne jamais embaucher un candidat sans en avoir vu d’autres. (09:50)4) Bien prêter attention à l’adéquation avec les valeurs (10:53)5) Quand il y a un doute, il n’y a pas de doute (13:25)Gagner du temps : Le welcome Kit de Welcome to the Jungle (14:28)Gagner de l’énergie : Noter les 3 choses qu’on veut faire dans sa journée (15:00)Autre question : comment assurer la qualité des recrutements quand on grossit. (15:40)Ce podcast a été réalisé par les équipes de Makesense, une communauté mondiale de citoyens et entrepreneurs engagés! Pour ne rien rater de l'actualité de Makesense : makesense.orgPour ne rien rater de l'actualité de Vécus : vecus.orgPour t'abonner à notre Newsletter, c'est par ici : bit.ly/Newsletter_Vécus Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.


[BEST-OF COURAGE] Comment avoir le courage de lancer son projet, et le faire VRAIMENT ? HugoDécrypte
Jan 03 2019 17 mins  
En ce début d'année 2019, re-découvre un des meilleurs podcasts de l'année 2018 !-----"Si je m'étais posé la question de ma légitimité je n'aurais jamais lancé ma chaîne YouTube".Hugo est le créateur de la chaine YouTube « HugoDécrypte », qui décrypte l’actualité pour les jeunes. Il l’a développée en parallèle de ses études et elle touche aujourd’hui 230.000 abonnés.Avant de créer sa chaine, Hugo a lancé de nombreux autres projets, qui n’ont pas tous rencontré le meme succès, mais qui lui ont appris beaucoup de choses.Il te partage ses meilleurs conseils pour avoir le courage de lancer des projets et le faire vraiment… et résister à la tentation de procrastiner devant Netflix.1. Tester pleins de projets, le plus tôt possible(03:28)2. Ne pas chercher à réussir mais à kiffer (06:21)3. Ne pas avoir peur de ne pas être légitime & faire confiance à son intuition (9:03)4. Se forcer à être constant dans son travail. (12:22)Son conseil pour gagner du temps : les pomodorosSon conseil pour gagner de l'énergie : regarder des vidéos inspirationnelles sur YouTubePlus d'infos sur Hugo Décrypte : www.youtube.com/channel/UCAcAnMF0OrCtUep3Y4M-ZPwPour ne rien rater de l'actualité de Vécus : vecus.orgPour t'abonner à notre newsletter c'est par ici : bit.ly/Newsletter_Vécus Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

Comment gérer l'équilibre entre sa trésorerie, sa compta et ses financements ?
Dec 20 2018 15 mins  
Samuel a fondé à l’âge de 16 ans puis dirigé pendant 7 ans l’association Coexister pour créer du lien social et du vivre ensemble entre personnes de confessions différentes. Le mouvement touche tous les ans 2000 jeunes qui suivent un parcours de coexistence active et 40 000 lycéens via des ateliers de sensibilisation.Depuis le début de l'aventure, l'association ne compte aucun profil de formation gestionnaire. Les questions relatives à la trésorerie, la comptabilité et la recherche de financements ont donc toujours été de véritables challenges. Samuel nous présente dans ce podcast les astuces qu'ils ont mis en place pour s'en sortir :1) Attribuer la responsabilité des 3 sujets à des personnes différentes (02:28)2) Ajuster la trésorerie en fonction du certain plutôt que du probable et solliciter des avanceurs de trésorerie quand un manque s'annonce (05:20)3) Anticiper les difficultés de trésorerie avec un plan prévisionnel très précis (08:47)4) Pressuriser les financeurs confirmés pour qu'ils ne tardent pas à verser les sommes promises (10:09)Son conseil pour gagner du temps : accepter de perdre du temps pour en gagner.(11:46)Son conseil pour gagner de l'énergie : construire son année financière par l'angle de la structure de produits plutôt que par celle des coûts(13:06)La question qu'il se pose : comment engager sur le long terme des parties prenantes financières. (14:27)Plus d'infos sur Coexister : www.coexister.frPour ne rien rater de l'actualité de Vécus : www.vecus.orgPour t'abonner à notre newsletter c'est par ici : bit.ly/Newsletter_VécusEnvie de nous donner un coup de pouce ? Rien ne nous aide plus qu'un commentaire étoilé sur iTunes ou Apple Podcasts : itunes.apple.com/fr/podcast/vécus…d1297412680?mt=2 Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.


[BEST-OF COURAGE] Comment avoir le courage de quitter son boulot quand on est en perte de sens ? - Pablo, de Trust Society
Dec 06 2018 22 mins  
"Une partie de soi se dit qu'il faut changer mais elle n'est pas encore assez forte pour prendre le dessus sur un confort de vie."Passer d'une carrière en fonds d'investissements dans une banque d'affaire à co-fondateur d'une startup sociale : voilà l'histoire que te raconte Pablo. Il a co-fondé The Trust Society, une plateforme qui vend des produits durables du quotidien, à prix très accessibles, aux "flemmards responsables". De déclic en déclic, il te partage comment il a eu le courage de donner une orientation totalement différente à sa carrière : 1) Se rendre compte que la vie est courte et précieuse et se demander ce qui est vraiment important pour soi. (2:28)2) Observer les incohérences de sa vie & les signaux faibles de son corps (04:15)3) Revoir son niveau de confort et ses modèles de réussite pour chercher du bonheur ailleurs. (07:32)4) S'entourer et s'inspirer avec les bonnes personnes (11:14)5) Être dans une démarche vertueuse de création de quelque chose, en répondant à un problème véridique (17:20)Son conseil pour gagner du temps : Faire les choses plutôt que de trop les réfléchir en amont. (19:19)Son conseil pour gagner de l'énergie : Faire les choses pour soi et pas pour les autres. (19:45)La question qu'il se pose : Comment faire grossir sa communauté sans faire ch**r les gens à liker sa page Facebook. (20:36)Pour ne rien rater de l'actualité de The Trust Society : thetrustsociety.frPour ne rien rater de l'actualité de Vécus : vecus.orgPour t'abonner à notre Newsletter, c'est par ici : bit.ly/Newsletter_VécusCe podcast a été réalisé en collaboration avec Makesense, une communauté mondiale de citoyens et entrepreneurs engagés! L'équipe de Trust Society y est incubée. Pour en savoir plus sur MakeSense, RDV sur makesense.org. Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

Comment transformer un curieux en membre actif de sa communauté ? - Leonore de VOXE.ORG
Nov 29 2018 13 mins  
"Très vite si on veut que quelqu'un s'engage il faut lui faire rencontrer des gens."Après le départ vers d'autres horizons de ses fondateurs originels, Léonore rejoint en 2014 l'aventure VOXE.ORG et en devient la Directrice Exécutive. En tête des CivicTech françaises - ces projets qui tentent de mettre la technologie au service de l'action citoyenne - la start-up sociale est aujourd'hui présente dans 19 pays, comptes 200 bénévoles et une équipe de 10 personnes.Dès le départ, le projet connait un fort engouement et nombreux sont les personnes à contacter Léonore pour savoir comment ils peuvent y contribuer. Après de nombreux échanges individuels avec les intéressés, Léonore réalise qu'elle ne peut pas se permettre de passer tant de temps à rencontrer les futurs bénévoles et change de stratégie. Elle nous partage ses apprentissages dans ce podcast :1) Inviter les candidats bénévoles à des événements déjà prévus (03:33)2) Proposer un parcours d'engagement plutôt qu'une liste de tâches (05:43)3) Être clair sur sa vision du projet, pour savoir ce que les bénévoles peuvent faire ou non (09:16)Son conseil pour gagner du temps : Délimiter des temps de travail personnel pendant lesquels on ne peut être dérangé (11:23)Son conseil pour gagner de l'énergie : Garder une trace des meilleurs retours de ses utilisateurs (11:39)La question qu'elle se pose en ce moment : Comment faire en sorte que son équipe continue à travailler efficacement quand l'entreprise grossit ? (13:09)Plus d’infos sur VOXE : www.voxe.orgPour ne rien rater de l'actualité de Vécus : vecus.orgPour t'abonner à notre Newsletter, c'est par ici : bit.ly/Newsletter_Vécus Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

Comment éviter de planter son entreprise en gardant les pieds sur terre ? Roxane Julien, FullMobs
Nov 22 2018 13 mins  
"Si au bout de deux ans cela ne prend pas, il faut avoir le courage d'arrêter."Roxane Julien et son associée ont lancé la plateforme de mobilisation citoyenne FullMobs en 2014 mais ont du mettre fin à leur aventure entrepreneuriale deux ans plus tard, faute d'avoir trouvé un modèle économique. Elle te livre dans ce podcast l'analyse de cet échec et les apprentissages qu'elle en a tirés :1) S'entourer autant d'un écosystème ESS que d'entrepreneuriat classique(03:27)2) Identifier les compétences clés pour la réussite du projet et s'assurer de les avoir confortablement à disposition (05:01)3) Se donner une deadline de réalisation du projet (07:13)4) Se dire que l'on réussisse ou pas, entreprendre reste une aventure très riche (09:38)Son conseil pour gagner du temps : Avoir un carnet (11:30)Son conseil pour gagner de l'énergie : Faire des breaks (12:02)La question qu'elle se pose en ce moment : Comment lever de l'argent sans prototype ? (12:37)Le projet de Roxane : FullMobs était une plateforme de mobilisation citoyenne fonctionnant sur le principe du crowdtiming, c'est-à-dire de mobilisation de temps de personnes pour aider à la réalisation de projets à impact social. Une soixantaine de campagnes ont été créées en 2 ans dont un gros succès qui a mobilisé plus de 6000 personnes.Pour ne rien rater de l'actualité de Vécus : vecus.orgPour t'abonner à notre Newsletter, c'est par ici : bit.ly/Newsletter_Vécus Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

Quels sont les écueils à éviter pour sa première levée de fonds ?
Nov 15 2018 14 mins  
"On a fait 2 levées de fonds, dont une dans de mauvaises conditions, pour de mauvaises raisons."Frédéric Bardeau est le co-fondateur de Simplon, un réseau d'écoles qui proposent des formations gratuites aux métiers du numériques à des personnes éloignées de l'emploi depuis 2014. Simplon compte 90 salariés et 6 millions d'euros de revenus.Frédéric a participé aux deux premières levées de fonds de Simplon. Ce fût deux aventures bien différentes. Il nous raconte ce qu'il a appris entre les deux et comment il procédera pour les prochaines.1) Être sûr de faire une levée de fonds pour les bonnes raisons (01:42)2) Bien estimer le temps nécessaire à sa bonne réalisation (03:29)3) Ne pas attendre le moment de la négociation pour partager le Term Sheet, document précisant ce que l'on souhaite et ne souhaite dans les conditions d'entrée au capital (04:17)4) Bien s'entourer pour rédiger un plan qui parle aux investisseurs, tant sur le plan de la forme, que du détail financier et juridique (06:43)Son conseil pour gagner du temps : Se lever 1h30 plus tôt pour travailler (10:21)Son conseil pour gagner de l'énergie : Faire des digital Ramadans (11:13)La question qu'il se pose en ce moment : Ayant un profil de créateur, suis-je la bonne personne pour continuer le développement de Simplon ? (12:41)Plus d'infos sur Simplon : simplon.coPour ne rien rater de l'actualité de Vécus : vecus.orgPour t'abonner à notre Newsletter, c'est par ici : bit.ly/Newsletter_Vécus Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

Comment vendre sans s'excuser de vendre ? - Solène, de Creators for Good
Nov 08 2018 21 mins  
"Tant qu'on a l'impression que vendre c'est prendre, on limite l'impact qu'on peut avoir."Solène est la créatrice de Creators for Good, qui accompagne des entrepreneures sociales à faire vivre leur activité durablement.Elle lance son activité en 2014, en Turquie et sans aucune aide à disposition pour sa phase d'amorçage (ni chômage, ni investisseurs..). Pour faire vivre son activité elle n'a donc aucun autre moyen que de vendre ses services le plus rapidement possible... sans être à l'aise du tout avec l'idée de vendre ses services.4 ans plus tard elle a pu accompagner plus de 100 entrepreneurs, et a un chiffre d'affaires de 100.000€, qui lui permet de rémunérer une équipe de 4 personnes.Elle te dit comment elle a appris à "vendre sans s'excuser de vendre" :1) Se rendre compte que quand on sabote ses ventes on sabote son impact. (04:51)2) Identifier ses croyances limitantes et blocages (07:17)3) Se concentrer sur ses atouts plus que sur ce qui semble marcher pour les autres (11:20)4) Concentrer son énergie sur la valeur qu'on souhaite apporter à ses bénéficiaires (14:58)Son conseil pour gagner du temps : Bien voir la différence entre être occupé.e et productif.ve (16:58)Son conseil pour gagner de l'énergie : Adapter son rythme à son corps, notamment son cycle menstruel pour les femmes (18:78)La question qu'elle se pose en ce moment : Comment démultiplier son impact sans perdre en qualité ? (19:58)Plus d'infos sur Creators for Good : www.creatorsforgood.comPour ne rien rater de l'actualité de Vécus : vecus.orgPour t'abonner à notre Newsletter, c'est par ici : bit.ly/Newsletter_Vécus Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.


VÉCUSxMakesense- Comment acquérir des utilisateurs dès son lancement sans dépenser 1€?- Salomé & Robin - Vegg'Up
Nov 01 2018 15 mins  
Tu souhaites toi aussi réaliser tes propres podcasts Vécus ? Remplis ce formulaire : ticketforchange.typeform.com/to/iCZoVUCe podcast a été réalisé par l'équipe de Makesense ! D'autres Vécus réalisés par Makesense sont à venir prochainement !----Robin et Salomé sont les fondateurs de Vegg'Up, une application mobile de recettes végétariennes et végan. Quand ils ont lancé leur application en janvier 2018, ils ont tout de suite eu beaucoup de téléchargements et un traffic organique. Ils ont acquis leurs premiers 20.000 utilisateurs sans dépenser un euro en campagne marketing. Ils te disent comment ;)1. Anticiper le lancement de votre produit en créant une 1ère communauté d’utilisateurs en amont (02:35)2. Cibler les bons canaux d'acquisition au moment du lancement (07:07)3. Poser des questions à des gens qui ont développé des produits similaires (10:13)4. Penser le produit pour qu'il soit lui même générateur de l'acquisition de nouveaux utilisateurs (12:30)Leur conseil pour gagner du temps : Beaucoup s’entourer de mentors et de pairs (13:54)Leur conseil pour gagner de l'énergie : Célébrer les petites victoires (15:27)La question qu'ils se posent : Comment développer l'offre B2B d'une application tout en continuant à accorder beaucoup d'importance à l'expérience B2C des utilisateurs ?Plus d'infos sur Vegg'Up : veggup.com/Le lien vers l'app store dont Robin parle dans son podcast : developer.apple.com/contact/app-store/promote/Pour ne rien rater de l'actualité de Vécus : vecus.orgPour t'abonner à notre Newsletter, c'est par ici : bit.ly/Newsletter_VécusPour ne rien rater de l'actualité de Makesense : makesense.org/ Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

Comment réconcilier ses valeurs avec son job, sans changer d'entreprise ?
Oct 25 2018 15 mins  
"Il faut dire à son entourage professionnel ce à quoi on s'intéresse. Car ça n'est pas marqué sur notre front."Après 18 ans de carrière dans la communication, Aurore voit son envie d’aller travailler le matin diminuer, et sent que « quelque chose ne fonctionne pas pour elle » au poste qu’elle occupait alors au Crédit Agricole. Quelques mois plus tard, elle finit par occuper un nouveau poste de responsable projets RSE/DRH dans la même entreprise, qui colle dorénavant beaucoup plus à ses envies et valeurs. Elle te partage tout son cheminement et ses apprentissages pour gérer cette transition.1)  Faire un travail d’introspection, en étant idéalement accompagné.e, pour définir ses valeurs et envies. (4:16)2) S’engager dans un projet bénévole pour sortir de sa routine & alimenter ses réflexions. (6:00)3) Parler autour de soi de ce que l’on aime et de ce qui nous intéresse. (9:25)Son conseil pour gagner du temps : Lister les tâches qu’on a envie de faire pour libérer du temps de cerveau pour innover/ créer. (13:08) Son conseil pour gagner de l'énergie : Participer à des événements inspirants et fédérateurs (13:48)La question qu'elle se pose en ce moment : Quels sont les meilleurs leviers pour rassembler ses collègues autour des enjeux de RSE ? (14:21)Pour t'abonner à notre Newsletter, c'est par ici : bit.ly/Newsletter_VécusPlus d'infos sur Vécus : vecus.org Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

Comment gérer la réticence des personnes qui te perçoivent comme un ovni ? - Cécile Galoselva, fondatrice de ETIC
Oct 18 2018 9 mins  
"Pendant 3 ans on m'a prise pour un ovni, avant que je ne prouve que mon concept marche."Cécile Galoselva est fondatrice et directrice d'ETIC - Foncièrement Responsable, groupe d'espaces de travail pour associations et acteurs de l'ESS à loyers modérés, éco-responsables et financés par des actionnaires éthiques. Créée en 2010, l'entreprise compte 20 salarié.e.s et génère 2 millions de chiffre d'affaires 7 ans plus tard.Les 3 premières années de son activité n'ont pas été faciles : que ce soit dans le monde de l'économie classique, celui de l'Economie Sociale et Solidaire ou de l'immobilier en tant que femme, la réticence était grande face à son projet.Elle a tenue le cap et nous explique comment :1) Rejoindre des réseaux de pairs entrepreneurs positifs et bienveillants (03:13)2) Participer à des concours spécialisés pour prendre du recul, des retours, booster son réseau et prendre confiance (04:45)Son conseil pour gagner du temps : Avoir une bonne hygiène de vie (06:53)Son conseil pour gagner de l'energie : Prendre le temps d'échanger avec ses collaborateurs (08:06)La question qu'elle se pose : Comment vraiment déconnecter de son projet ? (09:15)Plus d'infos sur Etic - Foncièrement responsable : etic.coPour t'abonner à notre Newsletter, c'est par ici : bit.ly/Newsletter_VécusPlus d'infos sur Vécus : vecus.org Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

Comment lancer une activité coûteuse avec (presque) rien en poche ?
Oct 11 2018 16 mins  
"On avait 2000€ de côté et il nous en fallait 110.000 pour se lancer."Augustin Jaclin est le co-fondateur de Lemon Tri et Lemon Aide, deux entreprises sociales aux activités liées dans les secteurs de l'économie circulaire et de l'insertion par l'emploi. Après 7 ans d'activité, les deux structures réunies comptent en 2017, 30 salariés, près de 300 machines de collecte et un fort taux de croissance.2000€ chacun, c'est la somme qu'avaient Augustin et Emmanuel, amis d'enfance et co-fondateurs de Lemon Tri, à la sortie de leurs études. Pas assez pour investir dans une première machine de collecte, encore moins pour rassembler tout le capital nécessaire au lancement de leur activité, comprenant entre autres des camions de transport, un local de stockage, une machine de compression des déchets... Avant même de faire une levée de fonds, plusieurs astuces leur permettent cependant de rassembler 110 000€ et lancer leur activité. Augustin nous raconte comment dans ce podcast :1) Participer à des concours pour gagner en visibilité et rassembler une première cagnotte (04:01)2) Intégrer des réseaux d'entrepreneurs octroyant des prêts d'honneur pour booster l'apport de fonds propres (06:07)3) Doubler cette somme, en négociant un prêt bancaire "1€ prêté pour un 1€ apporté" (07:36)4) Jouer sur des astuces de trésorerie telles que le crédit bail pour l'achat de machine ou l'avance sur prestation avec ses premiers grands clients pour boucler son budget de lancement (10:25)Son conseil pour gagner du temps : Utiliser les outils de Cloud Computing dans son entreprise (13:37)Son conseil pour gagner de l'énergie : Intégrer une activité sportive dans son quotidien, en la liant au temps de transport par exemple (14:20)La question qu'il se pose en ce moment : Comment réussir son essaimage en prenant en compte les spécificités de chaque ville et région ? (15:27)Pour d'infos sur Lemon Tri : lemontri.frPlus d'infos sur Lemon Aide : lemontri.fr/lemon-aide/Pour t'abonner à notre Newsletter, c'est par ici : bit.ly/Newsletter_VécusPlus d'infos sur Vécus : vecus.org Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.


Comment prendre sa place dans une équipe ? Raphaël & Christophe de Awayke
Sep 27 2018 20 mins  
"Bien se connaître, ça permet de prendre sa place. Malgré notre différence d'âges."Raphaël initie en 2015 la start-up sociale Awayke. Quelques années plus tard, Christophe le rejoint en tant qu'associé, après avoir travaillé plusieurs dizaines d'années dans un grand cabinet de conseil. Ils partagent dans ce podcast comment ils ont réussi chacun, et avec les autres personnes de leur équipe, à prendre leur place. Et ce malgré leurs 24 années de différence.Leurs apprentissages :1) Avoir une vision commune et partager les mêmes valeurs de transparence et de confiance (3:41)2) Créer des moments d'écoute active pour bien communiquer(7:24)3) Bien se connaître individuellement pour se sentir légitime (8:29)4) Bien connaître l'autre pour comprendre ses réactions (11:27)Leur conseil pour gagner du temps : La matrice Eisenhower (18:46) Leur conseil pour gagner de l'énergie : La sieste du midi (20:00)Le projet de Raphaël & Christophe : Awayke, startup sociale qui accompagne l'orientation des jeunes pour les aider à mieux se connaitre pour libérer leur potentiel et trouver leur voie.Plus d'infos sur Awayke : www.awayke.org/Pour t'abonner à notre Newsletter, c'est par ici : bit.ly/Newsletter_VécusPlus d'infos sur Vécus : vecus.orgEnvie de nous donner un coup de pouce ? Rien ne nous aide plus qu'un commentaire étoilé sur iTunes ou Apple Podcasts : itunes.apple.com/fr/podcast/v%C3%…d1297412680?mt=2 Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.


Comment se sentir légitime sur son sujet dans son travail ? - Mélanie, fondatrice de Soscience
Sep 13 2018 16 mins  
"Je suis une jeune femme de moins de 30 ans qui navigue dans un monde d'hommes qui ont plutôt la 50 aine. Une position assez particulière."Mélanie a créé SoScience, la première entreprise sociale européenne qui s’attaque au sujet de la recherche scientifique responsable en 2014. L’équipe du projet comprend aujourd’hui 6 personnes et travaille avec de nombreuses grandes entreprises et laboratoires de recherche.Mélanie est une jeune femme et entrepreneuse de 28 ans - autant dire l’opposé extrême de ses interlocuteurs - majoritairement des hommes de 40 à 50 ans qui travaillent depuis des années dans l’industrie lourde. Elle nous explique dans ce retour d’expérience comment elle gère cette situation parfois difficile :1) Adopter une posture de partage et de co-construction plutôt que d’expertise (04:30) 2) Préparer les réponses à toutes les questions possibles que l'on pourrait vous poser (07:22)3) Écrire pour formaliser et développer votre pensée (09:00)4) Accepter l'appellation d'expert quand elle vient de l’extérieur (11:52)Son conseil pour gagner du temps : Programmer et suivre ses activités sur son agenda pour mesurer le temps passé sur chaque type de tâche (11:49)Son conseil pour gagner de l’énergie : Faire de la méditation et lire des livres traitants de sujets très variés (12:59)La question qu’elle se pose en ce moment : Comment partager sa vision à son équipe et faire qu'elle s'approrie le projet ? (13:52)Plus d’infos sur SoScience : www.soscience.orgPour t'abonner à notre Newsletter, c'est par ici : bit.ly/Newsletter_VécusPlus d'infos sur Vécus : vecus.orgEnvie de nous donner un coup de pouce ? Rien ne nous aide plus qu'un commentaire étoilé sur iTunes ou Apple Podcasts : itunes.apple.com/fr/podcast/vécus…d1297412680?mt=2 Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.


[BEST-OF MONEY] Comment se rémunérer en attendant que son projet ait un modèle économique ? - Julie et François, fondateurs de Yuka
Sep 06 2018 14 mins  
Cet été redécouvre les podcasts Vécus qui ont eu le plus de succès dans l'année !-----Podcast enregistré en janvier 2018."On peut trouver différentes astuces qui permettent de vivre sans être rentables au départ."Julie Chapon et François Martin ont co-fondé avec Benoit Martin, Yuka - une application qui scanne le code barre des produits alimentaires pour évaluer leur qualité nutritionnelle. Lancée début 2017 sur iOS et Android, l'application compte 12 mois plus tard 650 000+ téléchargements, un programme Nutrition et de nouvelles fonctionnalités en cours de développement.Deux ans après que ses co-fondateurs aient commencé à travailler sur le projet, Yuka n'a pas encore de business model définitif et pérenne. L'équipe ayant fait le choix de ne pas faire de levée de fonds jusqu'à présent, ses membres ont donc du se poser la question de leurs modèles économiques personnels. Voici les pistes qui leur permettent de tenir avec sérénité :1) Anticiper le plus en amont possible le passage à plein temps sur le projet (01:29)2) Étudier les pistes de financement sans contre-partie (04:02)3) Accepter les revenus d'opportunité... dans la mesure où cela n'empêche pas de se concentrer sur le coeur de sa mission principale (05:56)4) Travailler à produire le meilleur produit possible pour identifier où la valeur se créé lorsque le business model n'est pas évident (07:39)5) Adopter de petits changements d'habitude pour maintenir un niveau de vie proche de celui que l'on quitte en entreprenant (09:41)Leurs conseils pour gagner du temps : Se consacrer sur le produit et les utilisateurs les 2 premières années & oser dire non (11:17)Leurs conseils pour gagner de l'énergie : Commencer la journée avec un temps en équipe & célébrer les succès (12:17)La question qu'ils se posent en ce moment : Comment déterminer s'il faut se lancer dans une levée des fonds ou pas ? (13:43)Plus d'infos sur Yuka : yuka.ioPour t'abonner à notre Newsletter, c'est par ici : bit.ly/Newsletter_VécusPlus d'infos sur Vécus : vecus.orgEnvie de nous donner un coup de pouce ? Rien ne nous aide plus qu'un commentaire étoilé sur iTunes ou Apple Podcasts : itunes.apple.com/fr/podcast/vécus…d1297412680?mt=2 Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

[BEST-OF MONEY] Comment lancer un projet avec zéro euros ? - Marianne et Anaïs de SoManyWays
Sep 06 2018 14 mins  
Cet été redécouvre les podcasts Vécus qui ont eu le plus de succès dans l'année !-----------"On était jeunes, on n'avait pas de capital, pas d'économies et pas de famille pour nous aider. Ni même une idée. Mais un problème à résoudre !"Quand Anaïs et Marianne ont lancé leur entreprise sociale, SoManyWays, elles n'avaient rien : ni idée, ni argent. Tout juste un problème de société à résoudre. Cette "faiblesse" est cependant devenue leur moteur, puis une source de revenus. Elles nous racontent comment dans ce podcast :1) Sécuriser un modèle économique personnel chacune (01:46)2) Commencer par écouter ses bénéficiaires (04:08)3) Oser négocier des partenariats et réfléchir à des solutions frugales quand on ne peut pas payer certaines charges (08:20)4) Valoriser le processus de création (09:44)Leur conseil pour gagner du temps : Passer du temps à s'organiser (12:41)Leur conseil pour gagner de l'énergie : S'autoriser à faire des breaks (12:54)La question qu'elles se posent en ce moment : Comment passer à l'échelle en gardant l'essence du projet ? (13:23)Le projet d'Anaïs et Marianne : L'équipe de 5 personnes de SoManyWays accompagne les individus et les entreprises pour redonner du sens au travail. Depuis 2016, ce sont plus de 1500 personnes qui sont passés par leurs ateliers.. Plus d'infos sur SoManyWays : somanyways.org. Pour t'abonner à notre Newsletter, c'est par ici : bit.ly/Newsletter_Vécus. Plus d'infos sur Vécus : vecus.orgCe podcast a été réalisé en partenariat avec le programme d'accompagnement Les Audacieuses de la Social Factory. Pour en savoir plus : bit.ly/AudacieusesEnvie de nous donner un coup de pouce ? Rien ne nous aide plus qu'un commentaire étoilé sur iTunes ou Apple Podcasts : itunes.apple.com/fr/podcast/vécus…d1297412680?mt=2 Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

[BEST-OF MONEY] Comment trouver un modèle économique même quand ça impossible au départ ? - Frédéric fondateur de Simplon.co
Sep 06 2018 15 mins  
Cet été redécouvre les podcasts Vécus qui ont eu le plus de succès dans l'année !-------"On est partis sans modèle économique, ni même l'envie d'en trouver un. Au départ c'était l'Économie Sociale et Suicidaire."Frédéric Bardeau est co-fondateur et président de Simplon, réseau d'écoles qui proposent des formations gratuites aux métiers du numérique à des personnes éloignées de l'emploi depuis 2014. Après 2 ans d'activité, le projet compte 6 millions d'euros de revenus annuels.Au début de l'aventure Simplon, les formations proposées étaient non seulement gratuites, mais offraient une rémunération aux élèves... Une situation intenable, qui a très rapidement montré ses limites. Frédéric nous explique comment lui et son équipe ont réussi à construire un modèle :1) Être opportuniste en ne disant jamais non, même quand cela ne semble pas stratégique au premier abord (03:44)2) Provoquer les opportunités en ne négligeant pas la visibilité de son projet (07:32)3) Appliquer le principe de "gratuité first" (09:52)4) Documenter ses erreurs pour capitaliser dessus (11:32)Son conseil pour gagner du temps : Écouter son autre podcast sur le sujet (13:31)User-246155801 – Comment-bien-gerer-son-temps-quand-on-est-sous-leau-frederic-bardeauSon conseil pour gagner de l'énergie : Partager ses erreurs (13:42)La question qu'il se pose en ce moment : Faut-il toujours être en forte croissance ? (14:18)Plus d'infos sur Simplon : simplon.coPour ne rien rater de l'actualité de Vécus : vecus.orgEnvie de nous donner un coup de pouce ? Rien ne nous aide plus qu'un commentaire étoilé sur iTunes ou Apple Podcasts : itunes.apple.com/fr/podcast/vécus…d1297412680?mt=2 Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

Comment gérer l'administratif quand on n'aime (vraiment) pas ça ?
Aug 30 2018 13 mins  
"Vacances de Noël 2014 : j'étais tout seul au sous seul de notre incubateur pour finaliser les comptes. De la spéléologie au dernier moment."Matthieu Dardaillon est l'initiateur de l'association Ticket for Change, dont le rêve depuis 2014 est d'accompagner chaque individu à résoudre des problèmes de société par son travail. Après 4 ans d'activité, la structure compte plus de 70 000 personnes touchées et une équipe de 18 salariés.Dans ce podcast, Matthieu revient sur un aspect peu sexy et pourtant vital pour une structure : la bonne gestion de l'administratif. Un tantinet atteint de phobie administrative, il nous explique comment il a réussi à mener ce chantier sans trop de souffrance :1) Mettre des mots qui te parlent sur ces sujets, se raconter des histoires(01:46)2) Acquérir une culture générale de base pour avoir une vue d'ensemble (03:15)3) S'entourer de professionnels puis de ressources humaines dans l'équipe pour progressivement déléguer ces sujets (06:09)4) Traiter ces questions au fur et à mesure plutôt que tout d'un seul coup (08:29)5) Rassembler tous les documents au même endroit (10:26)Son conseil pour gagner du temps : Écrire tous les soirs sur un post-it ses 3 priorités pour le lendemain (11:14)Son conseil pour gagner de l'énergie : Partir régulièrement travailler dans un environnement de travail complètement différent (11:51)La question qu'il se pose en ce moment : Quel modèle économique poursuivre pour pouvoir mieux rémunérer, fidéliser et attirer les meilleurs talents ? (12:32)Plus d’infos sur Ticket for Change : www.ticketforchange.orgPour t'abonner à notre Newsletter, c'est par ici : bit.ly/Newsletter_VécusPlus d'infos sur Vécus : vecus.orgEnvie de nous donner un coup de pouce ? Rien ne nous aide plus qu'un commentaire étoilé sur iTunes ou Apple Podcasts : itunes.apple.com/fr/podcast/vécus…d1297412680?mt=2 Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

Faut-il s'associer pour ne pas entreprendre seul ? Laurence Grandcolas, MySezame
Aug 16 2018 16 mins  
"Il faut s'entourer de gens qui ont un oeil bienveillant et qui peuvent faire des connexions."Laurence Grandcolas a fondé MySezame en 2016 avec l'objectif d'acculturer les décideurs d'entreprise à l'innovation à impact social. La structure compte un an plus tard 6 salariés, 200 000€ de chiffre d'affaires et plus de 100 personnes sensibilisées.Avant de se lancer, Laurence était sûre d'une chose : elle n'entreprendra jamais sans associé(e) ! Lorsqu'elle trouve une amie qui souhaite aussi entreprendre, elle décide de démissionner et lancer un projet. Sauf que les visions des deux porteuses de projet ne parviennent jamais à s'aligner... Et l'envie d'entreprendre persiste. Cela se fera donc seule. Enfin presque ! Laurence nous partage dans ce podcast tout ce qu'elle a mis en place pour rester entourée et soutenue dans son aventure :1) Choisir un environnement de travail au contact d'autres entrepreneurs (03:25)2) Constituer un board de personnes bienveillantes et prêtes à se rassembler régulièrement pour challenger et faire avancer le projet (05:02)3) Rejoindre des réseaux d'entrepreneurs pour partager ses galères et se sentir moins seul(e) (08:29)4) Recruter rapidement, en trouvant des astuces comme des missions de bénévolat ou des stages en l'absence de revenus au départ (11:34)5) Une fois l'activité lancée, fidéliser les collaborateurs en les associant tant au capital qu'à la construction de la vision pour l'entreprise (13:48)Son conseil pour gagner du temps : Se libérer l'esprit en bloquant à l'avance des créneaux de préparation sur son agenda pour chaque intervention ou rendez-vous important (14:25)Son conseil pour gagner de l'énergie : Se ressourcer près de sa famille et par des activités personnelles régulières (15:06)La question qu'elle se pose en ce moment : Comment dire non aux sollicitations ? (15:35)Plus d'infos sur MySezame : my-sezame.frPour t'abonner à notre Newsletter, c'est par ici : bit.ly/Newsletter_VécusPlus d'infos sur Vécus : vecus.orgEnvie de nous donner un coup de pouce ? Rien ne nous aide plus qu'un commentaire étoilé sur iTunes ou Apple Podcasts : itunes.apple.com/fr/podcast/vécus…d1297412680?mt=2 Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

[BEST-OF MORAL] Comment gérer l'incompréhension de son entourage quand on se lance ? Alexandre, fondateur de Live Mentor
Aug 09 2018 13 mins  
Cet été redécouvre les podcasts Vécus qui ont eu le plus de succès dans l'année !---------"Mon père, un soir, autour d'un dîner solennel : Mais concrètement tu fais quoi de tes journées ?"Quand il a monté sa startup LiveMentor, Alexandre était encore étudiant et ses parents n'ont pas tout de suite compris son projet. Ils cherchaient plutôt à le convaincre - parfois de manière assez créative - d'opter pour un "job normal" en CDI. Plusieurs années plus tard, Live Mentor accompagne plus de 3000 entrepreneurs et compte plus de 20 personnes dans son équipe. Alexandre te confie comment il a réussi à gérer ces incompréhensions :1) Être le plus pédagogue possible (montrer l’endroit où on travaille, adapter les termes qu’on emploie, ne pas pitcher sa boite comme on le ferait à un fond d’investissement) (02:19)2) Ne pas en vouloir à ses proches qui ne comprennent pas, mais plutôt les rassurer (04:47)3) Faire en sorte que ses proches deviennent utilisateurs de ta solution (05:48) 4) S’entourer d’un réseau d’autres entrepreneurs (06:59)5) Aborder d'autres sujets de conversation lors des dîners de famille (08:18)6) Focaliser davantage son attention sur les personnes de ton entourage qui comprennent très bien ce que tu fais (09:03)Son conseil pour gagner du temps : Utiliser son calendrier pour voir tous les dimanches sur quoi il a passé sa semaine (10:40)Son conseil pour gagner de l'énergie : Donner des cours (11:55)La question qu'il se pose en ce moment : Comment garder une communauté aussi forte et utile quand elle grandit ? (12:31)Le projet de Alexandre : LiveMentor, école en ligne pour porteurs de projets.Plus d'infos sur Live Mentor : www.livementor.com/fr-FRPour t'abonner à notre Newsletter, c'est par ici : bit.ly/Newsletter_VécusPlus d'infos sur Vécus : vecus.orgEnvie de nous donner un coup de pouce ? Rien ne nous aide plus qu'un commentaire étoilé sur iTunes ou Apple Podcasts : itunes.apple.com/fr/podcast/v%C3%…d1297412680?mt=2 Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

[BEST-OF MORAL] Comment retrouver de l'énergie quand on vit des moments difficiles ? - Axelle Tessandier
Aug 09 2018 14 mins  
Cet été redécouvre les podcasts Vécus qui ont eu le plus de succès dans l'année !---------"Une mauvaise journée n'est pas forcément une mauvaise vie. Cette phrase aide beaucoup quand on est au bout de sa vie."Après plusieurs années passées dans la Silicon Valley et l'Amérique d'Obama, Axelle assiste au Brexit et à la montée de Trump. Elle sent qu'il est temps pour elle de rentrer en France et s'engager pour ses idées. De fil en aiguille, elle deviens Déléguée Générale d'En Marche et joue un rôle clé dans la campagne d'Emmanuel Macron aux élections présidentielles de 2017. Elle nous raconte dans ce podcast comment elle a géré les moments difficile de ce marathon couru à la vitesse d'un sprint :1) Se ressourcer avec des activités qui correspondent à notre nature (03:18)2) Poser ses pensées sur papier tous les jours grâce à l'écriture automatique (05:38)3) Se rappeler qu'une mauvaise journée n'est pas une mauvaise vie (07:43)4) S'inspirer de role models (09:57)Son conseil pour gagner du temps : Organiser ses journées en fonction de son rythme (11:44)Son conseil pour gagner de l'énergie : Apprendre à se connaître (13:19)La question qu'elle se pose en ce moment : Doit-on toujours être passionné(e) pour faire de grandes choses ? (13:33)Le projet d'Axelle : Après avoir participé au programme Palomar 5 de Google et T-Mobile sur le futur du travail, Axelle fonde AXL Agency, un Think tank sur l'entreprise de demain avec lequel elle accompagne plusieurs grands groupes.Plus d'infos sur AXL Agency : axlagency.comPour t'abonner à notre Newsletter, c'est par ici : bit.ly/Newsletter_VécusPlus d'infos sur Vécus : vecus.orgEnvie de nous donner un coup de pouce ? Rien ne nous aide plus qu'un commentaire étoilé sur iTunes ou Apple Podcasts : itunes.apple.com/fr/podcast/vécus…d1297412680?mt=2 Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

Comment gérer une grosse crise sans licencier aucun de ses 250 salariés ? - Hervé Knecht, fondateur de AlterEos
Aug 02 2018 13 mins  
"Plus de trésorerie, plus de chiffre d'affaire : on a décidé en 3 jours de reconvertir l'entreprise. Sans licencier personne sinon ça n'a pas de sens."Hervé Knecht a fondé en 1991 la coopérative d'intérêt collectif AlterEos, entreprise adaptée qui emploie plus de 80% de personnes fragilisées par le handicap. Elle compte en 2017, 330 salariés et une activité en excellente santé.Comme beaucoup d'entreprises, AlterEos a fortement subi les conséquences de la tertiarisation de l'économie au point, à un moment, de devoir transformer la totalité de ses métiers. Challenge énorme, et d'autant plus fort lorsque l'on souhaite qu'il ne s'accompagne d'aucun licenciement. Hervé nous raconte comment il a traversé cette période :1) Créer un climat de confiance en interne (02:26)2) Être transparent avec les parties prenantes externes, tout en gérant la communication d'une main de fer (05:57)3) Prendre soin de son équilibre vie pro - vie perso en n'hésitant pas à solliciter l'aide d'autres entrepreneurs (08:21)Son conseil pour gagner du temps : Savoir en perdre (10:19)Son conseil pour gagner de l'énergie : Rester au contact de son projet, de sa vision (12:04)La question qu'il se pose en ce moment : Comment trancher lorsque l'on doit prendre une décision ? (12:33)Plus d'infos sur le Groupe AlterEos : www.altereos.frPour t'abonner à notre Newsletter, c'est par ici : bit.ly/Newsletter_VécusPlus d'infos sur Vécus : vecus.orgEnvie de nous donner un coup de pouce ? Rien ne nous aide plus qu'un commentaire étoilé sur iTunes ou Apple Podcasts : itunes.apple.com/fr/podcast/vécus…d1297412680?mt=2 Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.


[BEST-OF ÉQUIPE] Comment poser de bonnes bases pour s’associer ? Diane & Etienne, Les Petites Cantines
Jul 26 2018 13 mins  
Cet été redécouvre les podcasts publiés dans l'année qui ont été les plus appréciés !-------"Notre binôme c'est la première ressource de notre projet."Diane Dupré La Tour et Etienne Thouvenot ont fondé Les Petites Cantines, réseaux de cantines de quartiers, à Lyon en 2015. Deux ans après, ils comptent 3500 adhérents et une moyenne de 50 repas servis par jour. Plusieurs projets d'essaimage sont en cours à Lyon, Dijon et Lille.Diane et Etienne avaient envie d'entreprendre. Diane a d'abord rejoint plusieurs projets dont les idées lui plaisaient, mais sans avoir de déclic. Elle échange un jour avec Etienne, le mari d'une amie, et ils décident de constituer un binôme de choc pour monter un projet. L'idée des Petites Cantines arrivera dans un second temps. Ils nous partagent leurs apprentissages :1) S'associer autour d'aspirations communes plutôt qu'une idée (02:13)2) Apprendre à se connaître pour prendre soin de soi et du binôme (03:46)3) Instaurer un cadre balisé pour bien communiquer et décider (06:24)4) Prendre le temps de célébrer, s'excuser, se remercier et partager (08:34)5) Se dire que c'est le voyage plus que la destination qui compte (09:32)Leur conseil pour gagner du temps : Faire confiance à l'autre (10:16)Leurs conseils pour gagner de l'énergie : Partager les bonnes nouvelles venant du terrain et se réserver des temps de retrait (11:04)La question qu'ils se posent en ce moment : Comment faire pour passer d'une posture entrepreneuriale à une posture de manager d'équipe ? (12:13)Plus d'infos sur Les Petites Cantines : www.lespetitescantines.orgPour t'abonner à notre Newsletter, c'est par ici : bit.ly/Newsletter_VécusPlus d'infos sur Vécus : vecus.org Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

[BEST-OF ÉQUIPE] Comment trouver un(e) associé(e), même quand on y croit plus ? Laure Lejossec, Peligourmet
Jul 26 2018 11 mins  
Cet été redécouvre les podcasts publiés dans l'année qui ont été les plus appréciés !-----------Laure Lejossec est la co-fondatrice de Peligourmet, une plateforme de co-voiturage de produits artisanaux et régionaux français. Créé à l'automne 2016, le site compte un an plus tard plus de 3000 membres et 1600 produits transportés.Au moment de se lancer, Laure réalise qu'elle a besoin de compétences complémentaires aux siennes... Mais aussi de l'énergie d'autres co-fondateurs si elle veut tenir dans la durée. Elle essaye de s'associer avec un collègue, une amie, deux inconnus... Ce n'est qu'au bout du 4e essai qu'elle trouve le premier bon partenaire. Un deuxième suivra. Voici ses conseils pour ceux qui se trouveraient dans la même situation :1) Ne pas avoir peur de partager au maximum son idée (02:43)2) Finir systématiquement son pitch en parlant de sa recherche de co-fondateurs (03:56)3) Au-delà des compétences, identifier aussi les caractères et profils souhaités (05:22)4) Quand ça semble correspondre, de suite proposer une période de travail test (04:53)5) Partager équitablement le capital aux co-fondateurs (07:44)Conseil pour gagner du temps : S'outiller pour se répartir les tâches et les responsabilités (08:45)Conseil pour gagner de l'énergie : Partager régulièrement l'état de son moral en équipe (09:28)La question qu'elle se pose en ce moment : Comment anticiper l'agrandissement rapide du volume de ses opérations ? (10:29)Plus d'infos sur Peligourmet : www.peligourmet.comPour ne rien rater de l'actualité de Vécus : https://www.vecus.orgCe podcast a été réalisé en partenariat avec le programme d'accompagnement Les Audacieuses de la Social Factory. Pour en savoir plus : bit.ly/AudacieusesEnvie de nous donner un coup de pouce ? Rien ne nous aide plus qu'un commentaire étoilé sur iTunes ou Apple Podcasts : https://itunes.apple.com/fr/podcast/vécus-by-ticket-for-change/id1297412680?mt=2Type Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

[BEST-OF ÉQUIPE] Comment construire la meilleure équipe possible au départ ? Matthieu Dardaillon, Ticket for Change
Jul 26 2018 11 mins  
Cet été redécouvre les podcasts publiés dans l'année qui ont été les plus appréciés !-----------"J'ai envoyé un mail à 6 personnes avec quelques lignes sur le projet. Celles qui n'ont pas seulement répondu 'c'est super' mais on aussi challengé l'idée, sont devenues les co-fondatrices."Matthieu Dardaillon a co-fondé Ticket for Change, une association ayant pour but de mettre en mouvement ceux qui ont l'envie et le potentiel de changer le monde et qui ne savent pas comment faire.En 2014 il s'entoure de 3 associés pour créer une équipe solide, qui impacte fortement la réussite du projet. Il revient sur cette histoire et nous partage ses conseils dans ce podcast :1) Partir de soi et définir ce qu'on aime bien faire et ce sur quoi on est bon (01:57)2) Imaginer la/les personne(s) idéale(s) qui pourraient rejoindre son équipe (02:43)3) Sonder ces personnes pour sentir si la coopération a des chances de marcher (03:59)4) Voir si la mayonnaise prend dans le groupe (06:11)5) Faire en sorte que les personnes qui rejoignent son projet se sentent co-fondateurs (08:28)Son conseil pour gagner du temps : Quand on bloque sur un sujet de fond qui demande un peu de créativité, y réfléchir dans un contexte différent, comme dans les minutes perdues de sa journée (09:12)Son conseil pour gagner de l'énergie : Travailler sur des sujets importants le matin, urgents l'aprés-midi et au vert pour les sujets créatifs (09:46)La question qu'il se pose : Comment démultiplier l'impact d'un projet tout en gardant la qualité ? (10:33)Plus d'infos sur Ticket for Change : www.ticketforchange.orgPour t'abonner à notre Newsletter, c'est par ici : bit.ly/Newsletter_VécusPlus d'infos sur Vécus : vecus.orgEnvie de nous donner un coup de pouce ? Rien ne nous aide plus qu'un commentaire étoilé sur iTunes ou Apple Podcasts : itunes.apple.com/fr/podcast/vécus…d1297412680?mt=2 Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

Comment rendre un projet viral avec un budget communication de zéro ? Thomas Huriez, 1083
Jul 19 2018 12 mins  
"Il est beaucoup plus fort d'essayer de faire des choses convaincantes plutôt que d'essayer de convaincre."Thomas Huriez est le fondateur de la marque de jeans et de baskets made in France "1083", première sur son marché avec 15 000 pièces vendues en 2016. Son activité est basée à Romans-sur-Isère dans la Drome et compte 20 salariés en 2017.Lors du lancement de la marque 1083 en 2013, Thomas et son équipe lancent une campagne de crowdfunding dont l'objectif initial est de 10 000€ de pré-commande. Ils terminent avec 110 000€ et un retentissement impressionnant dans les médias. Il nous partage les clés de compréhension de ce phénomène qui perdure encore aujourd'hui :1) Faire des choses convaincantes plutôt que d'essayer de convaincre (02:42)2) Communiquer de manière très transparente, montrer les coulisses de son projet (05:29)3) Être en contact permanent avec ses clients pour comprendre leurs besoins et envies (07:07)4) Prendre la mesure de la responsabilité de ce succès et ne pas se laisser griser en utilisant la communauté comme garde-fou (09:40)Son conseil pour gagner du temps : Prendre en notes ses pensées pour rester concentré et disponible d'esprit (11:01)Son conseil pour gagner de l'énergie : Partager ce que l'on fait (11:26)La question qu'il se pose : Peut-on rester éthique en grandissant ? (12:05)Plus d'infos sur MODETIC : www.modetic.comPlus d'infos sur 1083 : www.1083.frPour t'abonner à notre Newsletter, c'est par ici : bit.ly/Newsletter_VécusPlus d'infos sur Vécus : vecus.orgEnvie de nous donner un coup de pouce ? Rien ne nous aide plus qu'un commentaire étoilé sur iTunes ou Apple Podcasts : itunes.apple.com/fr/podcast/vécus…d1297412680?mt=2 Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.


Comment construire son produit en écoutant ses utilisateurs ? Lucie Basch, Too Good To Go
Jul 05 2018 13 mins  
"Au début je faisais évidemment le service client. Mon portable sonnait toutes les 2 minutes. Ça m'a énormément appris."Lucie est la fondatrice de Too Good To Go, une application qui connecte les commerçants aux consommateurs pour lutter contre le gaspillage des invendus alimentaires. Lancée en Juin 2016, l’application compte à l’automne 2017, 500 000 téléchargements et 350 000 repas sauvés de la poubelle.Ingénieure généraliste de formation, Lucie ne revendique aucune compétence technique particulière expliquant le succès de son entreprise… Si ce n’est le soin d’avoir toujours été à l’écoute de ses utilisateurs. Elle nous explique comment elle s’y prend :1. Profiter de la jeunesse de son projet au début, et de son temps dispo, pour écouter ses utilisateurs de vive voix (01:40)2. Rassembler des ambassadeurs « complices » qui transmettent les retours du terrain (04:43)3. Apprendre de ces retours en les qualifiant et les quantifiant (07:08)4. Faire connaître et s'approprier les retours des utilisateurs à toute l’équipe (09:12)Son conseil pour gagner du temps : Le multitasking (10:27)Son conseil pour gagner de l’énergie : Penser aux emplois qu’elle a créés (11:09)La question qu’elle se pose aujourd’hui : Comment recruter efficacement quand les missions de chacun ne cessent d'évoluer ? (12:03)Plus d’infos sur Too Good To Go : toogoodtogo.frPour t'abonner à notre Newsletter, c'est par ici : bit.ly/Newsletter_VécusPlus d'infos sur Vécus : vecus.orgEnvie de nous donner un coup de pouce ? Rien ne nous aide plus qu'un commentaire étoilé sur iTunes ou Apple Podcasts : itunes.apple.com/fr/podcast/vécus…d1297412680?mt=2 Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

Comment mobiliser activement des personnes qu'on ne rémunère pas ? Samuel Grzybowski, Coexister
Jun 28 2018 19 mins  
"5 bénévoles élus, chargés de la politique et la stratégie de l'association, travaillent 20h à 25h par semaine. Alors qu'ils sont complètement bénévoles."Samuel a fondé à l’âge de 16 ans puis dirigé pendant 7 ans l’association Coexister pour créer du lien social et du vivre ensemble entre personnes de confessions différentes. Le mouvement touche tous les ans 2000 jeunes qui suivent un parcours de coexistence active et 40 000 lycéens via des ateliers de sensibilisation.Tout cela est animé par 350 bénévoles répartis en France. Il nous confie comment dès ses débuts Coexister a su mobiliser des centaines de bénévoles pour gérer l’activité de l’association.1) Offrir à ses bénévoles une retribution symbolique (01:54)2) Offrir de la reconnaissance à ses bénévoles (concept different de la rétribution symbolique) (03:46)3) Donner le pouvoir à ses bénévoles (06:54)4) Gérer les potentiels conflits (08:35)Son conseil pour gagner du temps : Avoir un document de référence décrivant l'ADN du bénévolat dans la structure (12:40)Son conseil pour gagner de l'énergie : Ne pas laisser la responsabilité et la gestion des bénévoles à une seule personne (13:52)La question qu'il se pose : Comment faire quand on est attaqué, harcelé ou calomnié par des forces en dehors de la structure ? (15:02)Plus d'infos sur Coexister : www.coexister.frPour t'abonner à notre Newsletter, c'est par ici : bit.ly/Newsletter_VécusPlus d'infos sur Vécus : vecus.orgEnvie de nous donner un coup de pouce ? Rien ne nous aide plus qu'un commentaire étoilé sur iTunes ou Apple Podcasts : itunes.apple.com/fr/podcast/vécus…d1297412680?mt=2 Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

Comment trouver une idée qui ait du sens pour soi et son entreprise ? Sophie Menez, Mobivia
Jun 21 2018 10 mins  
"Je travaille pour Movibia mais je ne suis pas une grande passionnée d'automobile. J'ai donc commencé par chercher ce que je pouvais apporter à l'entreprise."Sophie a rejoint Norauto après ses études et y a été contrôleur de gestion pendant près de 10 ans. En 2016, elle se rend compte qu'elle souhaite avoir un impact sociétal plus fort par le biais de son travail. L'entrepreneuriat social est alors en plein essor et elle se dit que l'automobile et la mobilité ne sont peut-être pas ses sujets de prédilection : peut-être vaut-il mieux qu'elle lance sa propre entreprise ? Elle choisit cependant de rester... et ne le regrette pour rien au monde aujourd'hui ! Sophie nous présente comment elle a trouvé une idée porteuse de sens pour elle et son entreprise à ce moment là :1) En se disant que le plus important n'est pas le sujet traité. Mais plutôt le fait de se sentir à la bonne place et au bon endroit. (02:29)2) Proposer une place dans la construction de son projet à ses collaborateurs pour embarquer l'entreprise. (04:09)3) Enrichir et développer ses idées au contact d'autres projets et porteurs de projets (05:51)4) Faire son choix final en fonction de l'impact souhaité mais aussi de son aisance personnelle. (08:03)Son conseil pour gagner du temps : Parler de son projet avec d'autres intrapreneurs (09:02)Son conseil pour gagner de l'énergie : Bien s'entourer dans son entreprise (09:18)La question qu'elle se pose en ce moment : Comment faire pour que d'autres personnes puissent travailler avec moi sur le projet quand cela ne fait pas partie de leur fiche de poste ? (09:44)Le projet de Sophie : Mana Ara est une solution proposée par les garages du groupe Movibia qui souhaite aider les personnes en situation de précarité à entretenir leur véhicule automobile ou à en changer si l'entretien n'est pas la meilleure solution. Grâce à un partenariat avec le groupe Vitamine T, un test auprès de 20 personnes est en cours dans les Hauts-de-France.Pour en savoir plus sur Vécus : vecus.orgPour t'abonner à notre newsletter c'est par ici : bit.ly/Newsletter_Vécus Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.


Comment communiquer quand on est au stade de l'idée ? Hortense Harang, Fleurs d'Ici
Jun 14 2018 12 mins  
"La vraie différence entre l'entrepreneur social et l'entrepreneur tout court, c'est que nous, on est porteur d'un message."Alors encore au stade de l'idée de ce qui deviendra l'entreprise sociale Fleurs d'Ici, Hortense est contactée par une grande journaliste du développement durable pour en parler. Hormis la vision de ce qu'elle aimerait accomplir, elle n'a alors rien de concret à présenter... Elle nous partage dans ce podcast ses conseils pour communiquer efficacement avant de lancer son produit ou son service :1) Se dire que ce qui intéresse les journalistes, c'est avant tout l'unicité de sa proposition de valeur (02:45)2) Se faire agrégateur de contenu et relais d'opinion du sujet que l'on adresse (04:20)3) Aller rencontrer de potentiels clients pour leur demander leur avis (05:41)4) Être prêt à capitaliser sur la communication qui est faite (07:32)Son conseil pour gagner du temps : S'en tenir à ce que nous prévoyons de faire à chaque fois que l'on consulte son téléphone (09:30)Son conseil pour gagner de l'énergie : Faire du yoga (10:20)La question qu'elle se pose en ce moment : Comment réussir une levée de fonds ? (11:16)Le projet d'Hortense : Créée en 2016, Fleurs d'Ici est la première marque française de fleurs locales et de saison. Partant du constat que 9 fleurs sur 10 sont importées en France au détriment des horticulteurs locaux et qu'elles sont souvent cultivées dans des conditions environnementales et sociales déplorables puis transportées en avion, il est nécessaire de penser une alternative. Pour cela, l'entreprise propose des abonnements de paniers de fleurs aux particuliers et entreprise.Plus d'infos sur Fleurs d'Ici : www.fleursdici.frPour t'abonner à notre Newsletter, c'est par ici : bit.ly/Newsletter_VécusPlus d'infos sur Vécus : vecus.orgCe podcast a été réalisé en partenariat avec le programme d'accompagnement Les Audacieuses de la Social Factory. Pour en savoir plus : bit.ly/AudacieusesEnvie de nous donner un coup de pouce ? Rien ne nous aide plus qu'un commentaire étoilé sur iTunes ou Apple Podcasts : https://itunes.apple.com/fr/podcast/vécus-by-ticket-for-change/id1297412680?mt=2 Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

Comment construire la meilleure équipe possible au départ ? Matthieu Dardaillon, Ticket for Change
Jun 07 2018 11 mins  
"J'ai envoyé un mail à 6 personnes avec quelques lignes sur le projet. Celles qui n'ont pas seulement répondu 'c'est super' mais on aussi challengé l'idée, sont devenues les co-fondatrices."Matthieu Dardaillon a co-fondé Ticket for Change, une association ayant pour but de mettre en mouvement ceux qui ont l'envie et le potentiel de changer le monde et qui ne savent pas comment faire.En 2014 il s'entoure de 3 associés pour créer une équipe solide, qui impacte fortement la réussite du projet. Il revient sur cette histoire et nous partage ses conseils dans ce podcast :1) Partir de soi et définir ce qu'on aime bien faire et ce sur quoi on est bon (01:57)2) Imaginer la/les personne(s) idéale(s) qui pourraient rejoindre son équipe (02:43)3) Sonder ces personnes pour sentir si la coopération a des chances de marcher (03:59)4) Voir si la mayonnaise prend dans le groupe (06:11)5) Faire en sorte que les personnes qui rejoignent son projet se sentent co-fondateurs (08:28)Son conseil pour gagner du temps : Quand on bloque sur un sujet de fond qui demande un peu de créativité, y réfléchir dans un contexte différent, comme dans les minutes perdues de sa journée (09:12)Son conseil pour gagner de l'énergie : Travailler sur des sujets importants le matin, urgents l'aprés-midi et au vert pour les sujets créatifs (09:46)La question qu'il se pose : Comment démultiplier l'impact d'un projet tout en gardant la qualité ? (10:33)Plus d'infos sur Ticket for Change : www.ticketforchange.orgPour t'abonner à notre Newsletter, c'est par ici : bit.ly/Newsletter_VécusPlus d'infos sur Vécus : vecus.orgEnvie de nous donner un coup de pouce ? Rien ne nous aide plus qu'un commentaire étoilé sur iTunes ou Apple Podcasts : itunes.apple.com/fr/podcast/vécus…d1297412680?mt=2 Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

Comment gérer sa vie de couple et famille quand on entreprend ? Stéphanie Fouquet, Asperteam
May 31 2018 11 mins  
"J'ai monté mon entreprise avec mon mari. La nuit on se regardait pour se dire "Qui va se lever pour aller chercher le fax?" On n'avait plus de vie personnelle. Depuis ça a changé ! "Stéphanie Fouquet a fondé Asperteam en 2017, une entreprise sociale qui facilite l'insertion et le maintient à l'emploi durable de personnes autistes de haut niveau et Asperger. Après un an d'activité, le dispositif connecté de l'entreprise accompagne plus de 30 personnes et compte plusieurs clients dont des grands groupes.La question de la gestion de l'équilibre entre la vie professionnelle et privée n'est pas nouvelle pour Stéphanie qui a commencé sa carrière d'entrepreneuse en montant une structure... avec l'homme qui deviendra son mari ! Après quelques difficultés, l'entreprise s'arrête mais le mariage perdure et accueille 2 enfants. Stéphanie nous partage ses apprentissages et conseils pour conjuguer vie de famille et quotidien d'entrepreneur :1) Mettre les tâches personnelles et professionnelles au même niveau sur son agenda (02:29)2) Instaurer des rendez-vous réguliers avec son conjoint pour faire le point et partager son ressenti (03:57)3) Associer sa famille à la réussite du projet (07:06)4) Exprimer ses difficultés et demander du soutien quand nécessaire (08:28)Son conseil pour gagner du temps : Écrire tous les soirs les 3 priorités du lendemain sur un post-it (09:46)Son conseil pour gagner de l'énergie : Commencer la journée par une ballade dans son jardin (10:10)La question qu'elle se pose aujourd'hui : Comment intégrer au mieux mes associés au projet ? (10:30)Pour en savoir plus sur Asperteam : asperteam.comPour ne rien rater de l'actualité de Vécus : www.vecus.orgCe podcast a été réalisé en partenariat avec le programme d'accompagnement Les Audacieuses de la Social Factory. Pour en savoir plus : bit.ly/AudacieusesEnvie de nous donner un coup de pouce ? Rien ne nous aide plus qu'un commentaire étoilé sur iTunes ou Apple Podcasts : itunes.apple.com/fr/podcast/vécus…d1297412680?mt=2 Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

Comment gérer l'incompréhension de son entourage quand on se lance ? Alexandre Dana, LiveMentor
May 17 2018 13 mins  
"Mon père, un soir, autour d'un dîner solennel : Mais concrètement tu fais quoi de tes journées ?"Quand il a monté sa startup LiveMentor, Alexandre était encore étudiant et ses parents n'ont pas tout de suite compris son projet. Ils cherchaient plutôt à le convaincre - parfois de manière assez créative - d'opter pour un "job normal" en CDI. Plusieurs années plus tard, Live Mentor accompagne plus de 3000 entrepreneurs et compte plus de 20 personnes dans son équipe. Alexandre te confie comment il a réussi à gérer ces incompréhensions :1) Être le plus pédagogue possible (montrer l’endroit où on travaille, adapter les termes qu’on emploie, ne pas pitcher sa boite comme on le ferait à un fond d’investissement) (02:19)2) Ne pas en vouloir à ses proches qui ne comprennent pas, mais plutôt les rassurer (04:47)3) Faire en sorte que ses proches deviennent utilisateurs de ta solution (05:48) 4) S’entourer d’un réseau d’autres entrepreneurs (06:59)5) Aborder d'autres sujets de conversation lors des dîners de famille (08:18)6) Focaliser davantage son attention sur les personnes de ton entourage qui comprennent très bien ce que tu fais (09:03)Son conseil pour gagner du temps : Utiliser son calendrier pour voir tous les dimanches sur quoi il a passé sa semaine (10:40)Son conseil pour gagner de l'énergie : Donner des cours (11:55)La question qu'il se pose en ce moment : Comment garder une communauté aussi forte et utile quand elle grandit ? (12:31)Le projet de Alexandre : LiveMentor, école en ligne pour porteurs de projets.Plus d'infos sur Live Mentor : www.livementor.com/fr-FRPour t'abonner à notre Newsletter, c'est par ici : bit.ly/Newsletter_VécusPlus d'infos sur Vécus : vecus.orgEnvie de nous donner un coup de pouce ? Rien ne nous aide plus qu'un commentaire étoilé sur iTunes ou Apple Podcasts : itunes.apple.com/fr/podcast/v%C3%…d1297412680?mt=2 Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

Comment trouver un business model quand ça paraît impossible au départ ? Frédéric Bardeau, Simplon
May 17 2018 15 mins  
"On est partis sans modèle économique, ni même l'envie d'en trouver un. Au départ c'était l'Économie Sociale et Suicidaire."Frédéric Bardeau est co-fondateur et président de Simplon, réseau d'écoles qui proposent des formations gratuites aux métiers du numérique à des personnes éloignées de l'emploi depuis 2014. Après 2 ans d'activité, le projet compte 6 millions d'euros de revenus annuels.Au début de l'aventure Simplon, les formations proposées étaient non seulement gratuites, mais offraient une rémunération aux élèves... Une situation intenable, qui a très rapidement montré ses limites. Frédéric nous explique comment lui et son équipe ont réussi à construire un modèle :1) Être opportuniste en ne disant jamais non, même quand cela ne semble pas stratégique au premier abord (03:44)2) Provoquer les opportunités en ne négligeant pas la visibilité de son projet (07:32)3) Appliquer le principe de "gratuité first" (09:52)4) Documenter ses erreurs pour capitaliser dessus (11:32)Son conseil pour gagner du temps : Écouter son autre podcast sur le sujet (13:31)User-246155801 – Comment-bien-gerer-son-temps-quand-on-est-sous-leau-frederic-bardeauSon conseil pour gagner de l'énergie : Partager ses erreurs (13:42)La question qu'il se pose en ce moment : Faut-il toujours être en forte croissance ?(14:18)Plus d'infos sur Simplon : simplon.coPour ne rien rater de l'actualité de Vécus : vecus.orgEnvie de nous donner un coup de pouce ? Rien ne nous aide plus qu'un commentaire étoilé sur iTunes ou Apple Podcasts : itunes.apple.com/fr/podcast/vécus…d1297412680?mt=2 Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

Comment lancer un projet avec zéro euro ? Anaïs Georgelin & Marianne Figarol, SoManyWays
May 10 2018 14 mins  
"On était jeunes, on n'avait pas de capital, pas d'économies et pas de famille pour nous aider. Ni même une idée. Mais un problème à résoudre !"Quand Anaïs et Marianne ont lancé leur entreprise sociale, SoManyWays, elles n'avaient rien : ni idée, ni argent. Tout juste un problème de société à résoudre. Cette "faiblesse" est cependant devenue leur moteur, puis une source de revenus. Elles nous racontent comment dans ce podcast :1) Sécuriser un modèle économique personnel chacune (01:46)2) Commencer par écouter ses bénéficiaires (04:08)3) Oser négocier des partenariats et réfléchir à des solutions frugales quand on ne peut pas payer certaines charges (08:20)4) Valoriser le processus de création (09:44)Leur conseil pour gagner du temps : Passer du temps à s'organiser (12:41)Leur conseil pour gagner de l'énergie : S'autoriser à faire des breaks (12:54)La question qu'elles se posent en ce moment : Comment passer à l'échelle en gardant l'essence du projet ? (13:23)Le projet d'Anaïs et Marianne : L'équipe de 5 personnes de SoManyWays accompagne les individus et les entreprises pour redonner du sens au travail. Depuis 2016, ce sont plus de 1500 personnes qui sont passés par leurs ateliers.. Plus d'infos sur SoManyWays : somanyways.org. Pour t'abonner à notre Newsletter, c'est par ici : bit.ly/Newsletter_Vécus. Plus d'infos sur Vécus : vecus.orgCe podcast a été réalisé en partenariat avec le programme d'accompagnement Les Audacieuses de la Social Factory. Pour en savoir plus : bit.ly/AudacieusesEnvie de nous donner un coup de pouce ? Rien ne nous aide plus qu'un commentaire étoilé sur iTunes ou Apple Podcasts : itunes.apple.com/fr/podcast/vécus…d1297412680?mt=2 Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

Comment retrouver de l'énergie dans les moments difficiles ? Axelle Tessandier, AXL Agency
May 03 2018 14 mins  
"Une mauvaise journée n'est pas forcément une mauvaise vie. Cette phrase aide beaucoup quand on est au bout de sa vie."Après plusieurs années passées dans la Silicon Valley et l'Amérique d'Obama, Axelle assiste au Brexit et à la montée de Trump. Elle sent qu'il est temps pour elle de rentrer en France et s'engager pour ses idées. De fil en aiguille, elle deviens Déléguée Générale d'En Marche et joue un rôle clé dans la campagne d'Emmanuel Macron aux élections présidentielles de 2017. Elle nous raconte dans ce podcast comment elle a géré les moments difficile de ce marathon couru à la vitesse d'un sprint :1) Se ressourcer avec des activités qui correspondent à notre nature (03:18)2) Poser ses pensées sur papier tous les jours grâce à l'écriture automatique (05:38)3) Se rappeler qu'une mauvaise journée n'est pas une mauvaise vie (07:43)4) S'inspirer de role models (09:57)Son conseil pour gagner du temps : Organiser ses journées en fonction de son rythme (11:44)Son conseil pour gagner de l'énergie : Apprendre à se connaître (13:19)La question qu'elle se pose en ce moment : Doit-on toujours être passionné(e) pour faire de grandes choses ? (13:33)Le projet d'Axelle : Après avoir participé au programme Palomar 5 de Google et T-Mobile sur le futur du travail, Axelle fonde AXL Agency, un Think tank sur l'entreprise de demain avec lequel elle accompagne plusieurs grands groupes.Plus d'infos sur AXL Agency : axlagency.comPour t'abonner à notre Newsletter, c'est par ici : bit.ly/Newsletter_VécusPlus d'infos sur Vécus : vecus.orgEnvie de nous donner un coup de pouce ? Rien ne nous aide plus qu'un commentaire étoilé sur iTunes ou Apple Podcasts : itunes.apple.com/fr/podcast/vécus…d1297412680?mt=2 Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

Comment trouver un(e) associé(e), même quand on y croit plus ? Laure Lejossec, Peligourmet
Apr 26 2018 11 mins  
"J'ai failli m'associer avec 4 personnes : un collègue, une amie, deux inconnus. 3 fois sur 4 je me suis aperçue que ça ne collait pas du tout."Laure Lejossec est la co-fondatrice de Peligourmet, une plateforme de co-voiturage de produits artisanaux et régionaux français. Créé à l'automne 2016, le site compte un an plus tard plus de 3000 membres et 1600 produits transportés.Au moment de se lancer, Laure réalise qu'elle a besoin de compétences complémentaires aux siennes... Mais aussi de l'énergie d'autres co-fondateurs si elle veut tenir dans la durée. Elle essaye de s'associer avec un collègue, une amie, deux inconnus... Ce n'est qu'au bout du 4e essai qu'elle trouve le premier bon partenaire. Un deuxième suivra. Voici ses conseils pour ceux qui se trouveraient dans la même situation :1) Ne pas avoir peur de partager au maximum son idée (02:43)2) Finir systématiquement son pitch en parlant de sa recherche de co-fondateurs (03:56)3) Au-delà des compétences, identifier aussi les caractères et profils souhaités (05:22)4) Quand ça semble correspondre, de suite proposer une période de travail test (04:53)5) Partager équitablement le capital aux co-fondateurs (07:44)Conseil pour gagner du temps : S'outiller pour se répartir les tâches et les responsabilités (08:45)Conseil pour gagner de l'énergie : Partager régulièrement l'état de son moral en équipe (09:28)La question qu'elle se pose en ce moment : Comment anticiper l'agrandissement rapide du volume de ses opérations ? (10:29)Plus d'infos sur Peligourmet : www.peligourmet.comPour t'abonner à notre Newsletter, c'est par ici : bit.ly/Newsletter_VécusPlus d'infos sur Vécus : vecus.orgCe podcast a été réalisé en partenariat avec le programme d'accompagnement Les Audacieuses de la Social Factory. Pour en savoir plus : bit.ly/AudacieusesEnvie de nous donner un coup de pouce ? Rien ne nous aide plus qu'un commentaire étoilé sur iTunes ou Apple Podcasts : itunes.apple.com/fr/podcast/vécus…d1297412680?mt=2 Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.


Comment donner envie aux gens de travailler avec toi ? Vincent Verzat, Partager c'est Sympa
Apr 19 2018 13 mins  
"Je débarque à Paris en ne connaissant à peu prés personne. Et j'envoie une 60aine d'emails avec pour objet 'Bouteille à la mer d'un videaste passionné'."Vidéaste autodidacte, Vincent se donne en 2015 une mission : accélérer la transition écologique, sociale et démocratique, avec des vidéos. Il sait qu'il n'est pas seul et que c'est en coopérant avec ceux qui y travaillent déjà que les choses avanceront. Il ne connait personne, mais décide de se lancer quand même. 7 millions de vues sur les réseaux sociaux plus tard, il nous partage ses apprentissages dans ce podcast :1) Partager un rêve plutôt que proposer ses services (04:00)2) Être honnête et transparent dans sa capacité à réaliser des choses (07:04)3) Exprimer sa gratitude (07:43)4) Exprimer ses besoins (08:46)5) Expliquer à quoi vont servir les contre-parties demandées pour la collaboration (09:36)Son conseil pour gagner du temps : Utiliser l'énergie lorsqu'elle est là (09:38)Son conseil pour gagner de l'energie : Demander de la gratitude (10:17)La question qu'il se pose : Comment choisir les projets avec lesquels travailler lorsque l'on a beaucoup de sollicitations ? (11:22)Le projet de Vincent : Créateur de la page Facebook Partager c'est Sympa, vidéaste et youtubeur engagé depuis 2015, il cumule en 2018 plusieurs millions de vues sur les réseaux sociaux en partageant l'actualité d'acteurs du changement et des conseils concrets et applicables pour rendre son mode de vie plus responsable.Plus d'infos sur Partager c'est Sympa : www.facebook.com/PartagerCestSympa/Pour t'abonner à notre Newsletter, c'est par ici : bit.ly/Newsletter_VécusPlus d'infos sur Vécus : vecus.orgEnvie de nous donner un coup de pouce ? Rien ne nous aide plus qu'un commentaire étoilé sur iTunes ou Apple Podcasts : itunes.apple.com/fr/podcast/vécus…d1297412680?mt=2 Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

Pourquoi lance-t-on Vécus ? Notre manifeste
Apr 10 2018 2 mins  
Depuis 2014 nous accompagnons chez Ticket for Change des innovateurs un peu fous.Les 80.000 heures qu’ils passeront au travail, ils ont décidé de les dédierà la résolution d’un problème urgent et important de société. Ils préfèrent créer des ceintures à base de pneus de vélos recyclés plutôt qu’à base de peaux de crocodiles d’Indonésie importés. Ils préfèrent embaucher des personnes éloignées de l’emploi plutôt que de la main d’oeuvre pas chère à des milliers de km de là. Ils inventent dans leur entreprise de nouvelles gammes de produits pour les rendre plus abordables aux plus démunis. Ils préfèrent réinventer le travail engagé ou créer des applis pour améliorer notre santéplutôt que d’optimiser, faire des levées de fonds, pour des besoins jamais exprimés.Ils ne choisissent pas l’option de la facilité. Mais celle de la fierté d’avoir pu faire leur part pour construire un monde un peu moins déséquilibré.« Une belle bande d’utopistes » penseront certains. « D’utopistes pragmatiques et persévérants » rajouterons-nous en fin.Pas à pas ils se débrouillent pour dépasser toutes leurs galères. Pour titiller leur direction au péril de leur carrièrePour trouver une équipe, des partenaires. Pour se payer certains mois et d’autres guère. Pour expliquer à leurs proches ce qu’ils font, Et fuir leurs hésitations,Gagner en confiance, se planter, Faire des erreurs, se relever… bref, Apprendre. Avec la satisfaction de se lever le matin en ayant l’impression d’être utiles à quelque chose pour demain.Ces filles et ces gars là ont toute notre admiration. C’est ce qui nous donne envie de les aider avec passion. Et pas uniquement en leur disant qu’ils sont géniaux, ou que de notre société ils sont les nouveaux héros. Mais en leur disant que ce qu’ils font est dur, et qu’heureusement ils ne sont pas tout seuls à galérer en zone obscure,D’autres ont vécu les mêmes étapes qu’eux avant.Parfois ils ont réussi, parfois ils se sont plantés, toujours avec talent. Dans tous les cas ils ont des apprentissages à leur transmettre. Pour qu’eux à leur tour réussissent en maîtres.Et fini les "tu devrais faire ci ou ça"Place au "voilà ce que j’ai fait moi quand j’ai vécu le même embarras"Chaque innovateur a la liberté de prendre ses propres décisionsEn profitant du vécu des autres pour nourrir sa propre intuition.Enfin nous allons plus loin d’un petit cran nous leur proposons d’apprendre des autres non seulement mais aussi d’eux mêmes tout simplement. Parce que prendre du recul sur ses expériences actuelles, échec ou succès, est indispensable pour avoir l’énergie de continuer. Recharger ses batteries, observer tout ce qu’on a appris… voilà une belle façon de progresser. De s'améliorer.Puis de faire progresser les autres avec amouren transmettant ses apprentissages à son tour…La boucle est ainsi bouclée. Vous nous suivez ? :)Pour ne rien rater de l'actualité de Vécus : vecus.org Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

Comment vendre quand on est une entreprise sociale ? Samuel Grzybowski, Coexister
Apr 10 2018 15 mins  
"On m'a déjà dit 'Vos prix ne sont pas très sociaux'. Dans ce cas il faut faire de la pédagogie."Samuel a fondé à l’âge de 16 ans puis dirigé pendant 7 ans l’association Coexister pour créer du lien social et du vivre ensemble entre personnes de convictions religieuses et philosophiques différentes. Le mouvement touche tous les ans 2000 jeunes qui suivent un parcours de coexistence active et 40 000 lycéens via des ateliers de sensibilisation.Initialement pensée comme une association classique, Coexister est aujourd'hui une entreprise sociale fonctionnant grâce à des revenus d'origines publiques, privées et issus de la vente de produits et de prestations de services. Samuel nous explique ce qu'il retient de la construction de ce modèle hybride :1) Ne pas attendre d'avoir un modèle économique solide et opérationnel pour commencer à aller sur le terrain (01:51)2) Hybrider ses revenus en mêlant plusieurs activités et sources de revenus (publiques, privées, auto-financement) (02:35)3) Adapter ses techniques de prospection au profil institutionnel de son interlocuteur(04:48)4) Essayer de maximiser la part de revenus liée à une activité de vente proche de son coeur de métier (07:25)Son conseil pour gagner du temps : Pour une proposition commerciale, faire un document brut avec ses idées principales avant de penser à la mise en forme (14:02)Son conseil pour gagner de l'énergie : Réutiliser les mêmes contenus, en actualisant son storytelling tous les un à deux ans maximum (14:33)La question qu'il se pose en ce moment : Comment faire pour augmenter un tarif avec un client déjà habitué à un autre tarif ? (14:51)Plus d'infos sur Coexister : www.coexister.frPour t'abonner à notre Newsletter, c'est par ici : bit.ly/Newsletter_VécusPlus d'infos sur Vécus : vecus.org Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

Comment bien gérer son temps quand on est sous l'eau ? Frédéric Bardeau, Simplon
Apr 10 2018 16 mins  
"L'idée c'est de n'envoyer ni son entreprise, ni son mariage dans le mur. Et passer un peu de temps avec ses 5 enfants."Frédéric Bardeau est co-fondateur et président de Simplon, réseau d'écoles qui proposent des formations gratuites aux métiers du numérique à des personnes éloignées de l'emploi depuis 2014. Après 2 ans d'activité, le projet compte 6 millions d'euros de revenus annuels.Dans ce podcast, Frédéric nous raconte comment il gère son quotidien entre ses 5 enfants, les 90 salariés qu'il manage et toutes les tâches dont il a la responsabilité dans son entreprise sociale. Ses apprentissages clés sont les suivants :1) Travailler pendant les bonnes heures de la journée (02:25)2) Détecter et limiter les tueurs de productivité (05:31)3) Gérer les notifications digitales... et physiques (09:17)4) Mettre les tâches personnelles importantes au même niveau que les tâches professionnelles dans son agenda (11:43)Son conseil pour gagner de l'énergie : Faire des digital Ramadans (14:08)La question qu'il se pose en ce moment : Comment transmettre les tips de gestion du temps à des personnes qui ne font pas naturellement la démarche sans que cela soit vécu comme une injonction ? (14:32)Plus d'infos sur Simplon : simplon.coPour t'abonner à notre Newsletter, c'est par ici : bit.ly/Newsletter_VécusPlus d'infos sur Vécus : vecus.org Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

Comment se rémunérer en attendant que son projet ait un modèle économique ? Julie & François, Yuka
Apr 10 2018 15 mins  
"On peut trouver différentes astuces qui permettent de vivre sans être rentables au départ."Julie Chapon et François Martin ont co-fondé avec Benoit Martin, Yuka - une application qui scanne le code barre des produits alimentaires pour évaluer leur qualité nutritionnelle. Lancée début 2017 sur iOS et Android, l'application compte 12 mois plus tard 650 000+ téléchargements, un programme Nutrition et de nouvelles fonctionnalités en cours de développement.Deux ans après que ses co-fondateurs aient commencé à travailler sur le projet, Yuka n'a pas encore de business model définitif et pérenne. L'équipe ayant fait le choix de ne pas faire de levée de fonds jusqu'à présent, ses membres ont donc du se poser la question de leurs modèles économiques personnels. Voici les pistes qui leur permettent de tenir avec sérénité :1) Anticiper le plus en amont possible le passage à plein temps sur le projet (02:39)2) Étudier les pistes de financement sans contre-partie (05:12)3) Accepter les revenus d'opportunité... dans la mesure où cela n'empêche pas de se concentrer sur le coeur de sa mission principale (07:06)4) Travailler à produire le meilleur produit possible pour identifier où la valeur se créé lorsque le business model n'est pas évident (08:49)5) Adopter de petits changements d'habitude pour maintenir un niveau de vie proche de celui que l'on quitte en entreprenant (10:51)Leurs conseils pour gagner du temps : Se consacrer sur le produit et les utilisateurs les 2 premières années & oser dire non (11:17)Leurs conseils pour gagner de l'énergie : Commencer la journée avec un temps en équipe & célébrer les succès (12:17)La question qu'ils se posent en ce moment : Comment déterminer s'il faut se lancer dans une levée des fonds ou pas ? (13:43)Plus d'infos sur Yuka : yuka.ioPour t'abonner à notre Newsletter, c'est par ici : bit.ly/Newsletter_VécusPlus d'infos sur Vécus : vecus.orgEnvie de nous donner un coup de pouce ? Rien ne nous aide plus qu'un commentaire étoilé sur iTunes ou Apple Podcasts : itunes.apple.com/fr/podcast/vécus…d1297412680?mt=2 Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

Comment mobiliser en interne ? Nicolas Cordier, Leroy Merlin (Intrapreneur)
Sep 25 2017 15 mins  
INTÉRESSÉ(E) PAR L'INTRAPRENEURIAT ? DÉCOUVRE LE PARCOURS INTRAPRENEUR 2018 DE CORPORATE FOR CHANGE : http://bit.ly/2JKEIly ou ecris à [email protected] nous retrouver cet été à Nantes et à Marseille ! Toutes les infos sont ici : bit.ly/Soirées_Nantes_Marseille-------Nicolas Cordier, intrapreneur social chez Leroy Merlin depuis 2012, détaché à temps plein depuis 2014 pour des projets relatifs à l'habitat sur des populations en situation de précarité jusqu'alors non-ciblées par l'enseigne ; 125 000 logements sociaux équipés en France sur la base des invendus de magasins entre 2014 et 2016.Après un voyage d'acculturation aux nouvelles pratiques d'innovation, Nicolas présente au Comité de Direction France le concept de social business et les idées qu'il a en lien avec le coeur de métier de l'entreprise. Il se heurte immédiatement à de grandes difficultés de compréhension de cette approche et comprend qu'un travail de sensibilisation profond est à faire pour pouvoir mobiliser autour de son projet. Il nous explique ce qu'il a fait pour réussir.1) Devenir expert sur le sujet défendu et s'entourer de pairs (02:43)2) Communiquer, communiquer, communiquer (03:38)a. Démystifier l'oxymore de social business en disant ce que cela n'est pasb. Parler et diffuser la formalisation d'expériences concrètes effectuées par d'autres entreprisesc. Reprendre les codes de l'entreprise pour faire prendre conscience de l'enjeu des marchés non ciblésd. Multiplier les rencontres individuelles pour comprendre les appréhensions et besoins de chacune. Faire un travail plus spécifique pour les dirigeants décideurs de la suite du projet3) Passer rapidement du discours à l'action pour que l'attention ne se dirige pas vers soi mais bien les résultats du projet (08:20)4) Garder à l'esprit le décalage entre la passion que l'on a pour un sujet et la compréhension que peuvent en avoir les autres (10:11)Son conseil pour gagner du temps : Ne pas écouter les oiseaux de mauvaise augures tant que l'on a pas expérimenté et que l'on ne peut pas s'appuyer sur des faits pour juger le projet (13:07)Son conseil pour gagner de l'énergie : Aller sur le terrain pour se rappeler le sens des efforts fournis (14:08)La question qu'il se pose en ce moment : Comment diffuser les succès de l'intrapreneuriat pour rendre la démarche plus simple à ceux qui se lancent ? (14:30)Pour en savoir plus sur l'activité de Nicolas Cordier : nicolascordier.blogINTÉRESSÉ(E) PAR L'INTRAPRENEURIAT ? DÉCOUVRE LE PARCOURS INTRAPRENEUR 2018 DE CORPORATE FOR CHANGE : http://bit.ly/2JKEIly ou écris à [email protected] de nous donner un coup de pouce ? Rien ne nous aide plus qu'un commentaire étoilé sur iTunes ou Apple Podcasts ! Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

Comment poser de bonnes bases pour s’associer ? Diane & Etienne, Les Petites Cantines
Sep 01 2017 13 mins  
"Notre binôme c'est la première ressource de notre projet."Diane Dupré La Tour et Etienne Thouvenot ont fondé Les Petites Cantines, réseaux de cantines de quartiers, à Lyon en 2015. Deux ans après, ils comptent 3500 adhérents et une moyenne de 50 repas servis par jour. Plusieurs projets d'essaimage sont en cours à Lyon, Dijon et Lille.Diane et Etienne avaient envie d'entreprendre. Diane a d'abord rejoint plusieurs projets dont les idées lui plaisaient, mais sans avoir de déclic. Elle échange un jour avec Etienne, le mari d'une amie, et ils décident de constituer un binôme de choc pour monter un projet. L'idée des Petites Cantines arrivera dans un second temps. Ils nous partagent leurs apprentissages :1) S'associer autour d'aspirations communes plutôt qu'une idée (02:13)2) Apprendre à se connaître pour prendre soin de soi et du binôme (03:46)3) Instaurer un cadre balisé pour bien communiquer et décider (06:24)4) Prendre le temps de célébrer, s'excuser, se remercier et partager (08:34)5) Se dire que c'est le voyage plus que la destination qui compte (09:32)Leur conseil pour gagner du temps : Faire confiance à l'autre (10:16)Leurs conseils pour gagner de l'énergie : Partager les bonnes nouvelles venant du terrain et se réserver des temps de retrait (11:04)La question qu'ils se posent en ce moment : Comment faire pour passer d'une posture entrepreneuriale à une posture de manager d'équipe ? (12:13)Plus d'infos sur Les Petites Cantines : www.lespetitescantines.orgPour t'abonner à notre Newsletter, c'est par ici : bit.ly/Newsletter_VécusPlus d'infos sur Vécus : vecus.org Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

5 • 1 Ratings

Coline May 07 2020
Super intéressant de mettre des mots sur ce type parcours, je m'y reconnais en certains points.