Objectif Future of Work

Dec 11 2020 48 mins 1

Objectif Future of Work, c'est le podcast qui décrypte pour vous les pratiques et les tendances émergentes du travail de demain au travers d'interviews menées par Vincent Lebunetel, CEO de Boostrs.Boostrs est une société spécialisée dans la gestion des données et des enjeux liés au Future of Work qui aide les RH et les dirigeants à comprendre comment évoluent les métiers au sein de leurs organisations pour qu'ils puissent adapter leur stratégie de développement RH aux enjeux de demain.





#7 - Les paradoxes du télétravail - Avec Bruno Mettling
Dec 11 2020 55 mins  
Dans ce nouvel épisode, nous allons vous parler des paradoxes du télétravail. Pour aborder ce sujet, on reçoit aujourd’hui Bruno Mettling. Bruno Mettling a débuté sa carrière au sein du secteur public, où il a occupé différents postes pendant près de 15 ans dans des ministères tels que le ministère des Finances et le ministère du Travail, des Affaires sociales et de l'Emploi, avant de se tourner vers le monde de l’entreprise. Ce sont ses expériences au sein du Groupe La Poste puis la Caisse nationale des Caisses d'Épargne et le Groupe Banque Populaire qui le mènent à rejoindre France Télécom Orange en 2010, au lendemain de la crise sociale qui a marqué le Groupe.Directeur exécutif puis Directeur Général Adjoint en charge des Ressources Humaines et de la Communication Interne, il est ensuite été PDG de la holding Orange Middle East and Africa.Depuis deux ans, il a rejoint le monde entrepreneurial, en créant Topics, un cabinet de conseil en stratégie de transformation sociale et digitale.Bruno Mettling est également l’auteur du désormais dénommé « rapport Mettling » (Transformation numérique et vie au travail *) paru en 2015 concernant l’impact du numérique sur le travail à destination du Ministre du Travail, de l’Emploi, de la Formation Professionnelle et du Dialogue Social de l’époque, Myriam El Khomri.Il nous partage aujourd’hui sa vision du télétravail pour demain et répond entre autres aux questions suivantes :•Qu’est-ce qui pouvait expliquer en 2015 le retard de la France sur le télétravail ? •Y a-t-il des dissensions au sein des entreprises entre d’un côté les « privilégiés » qui peuvent télétravailler et de l’autre les « exclus » ? •Quels sont les nouveaux risques et points de tensions liés au télétravail ?•Comment organiser le dialogue social autour de ce sujet ? Les partenaires sociaux sont-ils ouverts à cette discussion ? Quels sont les principaux points de vigilance ? •Quelles seront selon vous les bonnes pratiques demain à vis-à-vis de la déconnexion ? •Si vous deviez écrire le guide du design organisationnel en télétravail, quels points clés et bonnes pratiques mettriez-vous en avant ? N’hésitez pas à contacter Bruno via LinkedIn ou par e-mail à [email protected] n’hésitez pas également à me contacter par mail [email protected] ou via LinkedIn « Vincent Lebunetel ». Et pour retrouver les études et travaux de Boostrs c’est ici : https://boost.rs/nos-livres-blancs/ Très bonne écoute à tous !


#6 - L'automatisation : destructrice ou créatrice de valeur ? - Avec Myriam El Khomri
Nov 27 2020 30 mins  
Dans ce nouvel épisode, on va vous parler de l’automatisation des métiers. Pour aborder ce sujet, j’ai le grand plaisir de recevoir Myriam El Khomri. Dans sa première vie professionnelle, Myriam El Khomri s’investit en politique. Ce parcours la conduira à être nommée secrétaire d'État à la Politique de la Ville en 2014 puis ministre du Travail en 2015. Elle porte alors la loi relative au travail, à la modernisation du dialogue social et à la sécurisation des parcours professionnels adoptée l’année suivante.Elle quitte la politique en 2017 et rejoint le domaine du conseil aux entreprises en créant son propre cabinet, MEK Conseil. Désormais à la tête du pôle conseil et stratégie du groupe Siaci Saint Honoré, elle dédie aujourd’hui son expertise aux questions de protection sociale et de performance collective.Elle est également co-auteure d’un rapport paru en 2019 concernant le « regard des actifs sur la transformation des métiers », réalisé en collaboration avec Jérôme Fourquet de l’IFOP.Elle nous partage aujourd’hui sa vision de l’automatisation des métiers et ses conséquences sur l’emploi et répondra aux questions suivantes :•Qu’est-ce que l’automatisation des métiers ? Quels en sont les moteurs ? •Le contexte de cette année 2020 a-t-il favorisé l’accélération de l’automatisation des métiers ? •Dans ce contexte, y a-t-il des secteurs qui vous semblent plus menacés que d’autres ?•Vous avez réalisé l’an dernier, avec Jérôme Fourquet, un rapport quant aux perceptions des actifs sur l’avenir des métiers. Quelles sont les principales conclusions ? •Doit-on craindre une vague massive de chômage technologique ? Peut-on imaginer une « destruction créatrice » ?•Comment répondre à la crainte des salariés ? •Pensez-vous que l’automatisation va accentuer les inégalités face à l’emploi ? •Quelle est la place des organisations face à ce changement ? •Qui sont les principaux acteurs de l’automatisation au sein des entreprises, quels sont leurs rôles ? •Comment sécuriser les emplois ? La formation est-elle la seule solution ? •Quel impact pensez-vous que l’automatisation aura sur la gestion des talents et des carrières ? N’hésitez pas à contacter Myriam via LinkedIn ou par e-mail à [email protected] n’hésitez pas également à me contacter via LinkedIn ou par e-mail [email protected] pour retrouver l’études de Boostrs sur l’automatisation c’est ici : https://bit.ly/boostrsautomationTrès bonne écoute !



#5 - Le futur de la formation professionnelle - Avec Thomas de Praetere
Nov 20 2020 64 mins  
Dans ce nouvel épisode, nous allons vous parler du futur de la formation professionnelle. Pour aborder ce sujet, je reçois aujourd’hui Thomas de Praetere. Thomas est CEO de Dokeos, un éditeur de solutions de e-learning personnalisables pour les entreprises, les organismes de formation et les organismes de recherche. Avant de rejoindre le monde de la formation professionnelle, Thomas a débuté sa carrière dans le milieu universitaire. Docteur en philosophie , il a d’abord il a mené des travaux de recherches au King’s College à Londres, puis enseigné la philosophie aux étudiants de l’école Polytechnique de Louvain en Belgique. C’est là-bas, en 1999, qu’il a l’idée de créer un logiciel de formation pour faciliter l’apprentissage de ses étudiants. 5 ans plus tard, en 2004, c’est sur le même principe qu’il crée Dokeos, mais cette fois-ci à destination des professionnels. Déjà visionnaire sur l’évolution de la formation et le potentiel du e-learning il y a quelques années, il nous partage aujourd’hui sa vision de la formation professionnelle de demain et répondra notamment aux questions suivantes : •Est-ce utopique de penser que l’on peut former tous les collaborateurs d’une entreprise ?•Quels sont les besoins prioritaires en termes de formation ? •Qu’est-ce qu’un LMS ? Quelles en sont les grandes caractéristiques / fonctionnalités ? •A partir de quelle taille est-il pertinent pour une entreprise d’avoir un LMS ? •Comment bien choisir mon LMS ? •Faut-il que l’entreprise ait déjà un catalogue de formation pour avoir un LMS ?•Quel avenir est à prévoir pour la formation en digital ? Est-ce le nouveau e-commerce ? •Comment embarquer des non-digitaux dans des formations digitales ? •Est-ce que la formation en présentiel a encore un avenir ? •Quels formats sont les plus adaptés à quels usages ?•Quels sont les mécanismes d’apprentissage ? •Quelles vont être les clés pour acquérir de nouvelles compétences demain ?•A quelle fréquence une entreprise doit-elle remettre à jour son catalogue de formation ? •Es-tu optimiste quant au futur de la formation ?N’hésitez pas à contacter Thomas via LinkedIn. Et n’hésitez pas également à me contacter par mail [email protected] ou via LinkedIn « Vincent Lebunetel ». Et pour retrouver les études et travaux de Boostrs c’est ici : https://boost.rs/nos-livres-blancs/ Très bonne écoute à tous !


#4 - Engagement au travail : quels moteurs pour demain ? - Avec Emmanuelle Joseph-Dailly
Nov 06 2020 55 mins  
Dans cet épisode, nous allons parler de l’engagement au travail.Pour aborder ce sujet, je reçois Emmanuelle Joseph-Dailly. Depuis un peu plus de 10 ans, Emmanuelle s’intéresse aux mécanismes de l’engagement et aux neurosciences appliquées au monde de l’entreprise.Anthropologue de formation, elle a enseigné aux États-Unis et travaillé au Proche-Orient avant de rejoindre le monde du conseil. Coach en développement personnel, consultante et chargée d’enseignement en grandes écoles, elle est également Directrice du Lab Recherches et Prospective du Groupe Julhiet-Sterwen. Emmanuelle a co-écrit Développez l’engagement de vos collaborateurs en 2018 et Les talents cachés de votre cerveau au travail en 2019, et publie régulièrement des chroniques dans la Harvard Business Review au sujet du collectif, des émotions du leadership ou encore du biomimétisme.Elle nous partage sa vision des moteurs de l’engagement professionnel dans le monde du travail de demain et répond aux questions suivantes :•Est-ce que la quête de sens sera la clé de l’engagement au travail de demain ? •À quoi correspond la notion d’engagement en entreprise ? Quelle différence fait-on avec la motivation ? •Pourquoi parle-t-on de crise de l’engagement aujourd’hui ? •Quels sont les différents moteurs de l’engagement ?•Peut-on dire que l’argent n’est plus un levier de motivation et d’engagement privilégié ? •Est-ce que le sentiment d’équité sera le levier de motivation et d’engagement auquel il faudra être le plus vigilants demain ? •Quelles sont les 7 fonctions cérébrales, quelles sont leurs fonctions et comment pourraient-elles impacter notre rapport au monde du travail de demain ? •Est-ce que l’intelligence émotionnelle aura un rôle majeur dans le monde professionnel de demain ?•Comment peut-on expliquer la résistance au changement et y-a-t-il des clés pour dépasser cela ?•Est-ce que les changements liés au Future of work vont avoir des conséquences sur la motivation et l’engagement au travail des collaborateurs ? •Quel est le rôle des dirigeants et des équipes RH face à la crise de l’engagement ? •Est-ce que le surengagement sera la norme demain ? N’hésitez pas à contacter Emmanuelle via LinkedIn. Et n’hésitez pas également à me contacter par mail [email protected] ou via LinkedIn « Vincent Lebunetel ». Et pour retrouver les études et travaux de Boostrs c’est ici : https://boost.rs/nos-livres-blancs/ Très bonne écoute à tous !


#3 - Soft skills : où en sont les entreprises ? - Avec Stéphanie Fraise
Oct 23 2020 47 mins  
Dans ce troisième épisode d’Objectif Future of Work, nous allons vous parler des soft skills. Pour aborder ce sujet, on reçoit Stéphanie Fraise, VP Global Talent Management chez Blablacar et membre de l’Observatoire des Métiers du Futur. Après avoir débuté sa carrière en Marketing, notamment chez Canal+ où elle a occupé différents postes pendant près de 15 ans – allant des Marketing Operations aux Ventes Réseau - Stéphanie a rejoint les équipes de Dailymotion en tant que Chief People Officer en 2016 puis celles de Blablacar en tant que VP Global Talent Management en mars dernier. Résolument tournée vers l’Humain, Stéphanie a également obtenu une licence en psychologie clinique en 2012, et été tutrice à l’Institut Télémaque pendant 5 ans (2013-2018). Elle est également membre de l’Observatoire des Métiers du Futur depuis 2019.Riche de ces expériences, Stéphanie nous partage aujourd’hui sa vision d’une notion qui a le vent en poupe, les soft skills, et répond aux questions suivantes :•Qu’est-ce qui a orienté ton parcours professionnel ?•Qu’est-ce que le Talent Management ? •Qu’est-ce qu’une compétence soft et pourquoi font-elles tant parler d’elles depuis quelques temps ? •Y a-t-il des soft skills prioritaires ou particulièrement importantes pour la réussite professionnelle qu’il soit nécessaire d’acquérir dans les années à venir ? •Comment mesure-t-on les soft skills ?•Comment peut-on se former au soft skills aujourd’hui ? Qui est concerné ? •Comment définir les soft skills dont une organisation a besoin ?N’hésitez pas à contacter Stéphanie via LinkedIn si vous avez d’autres questions.Et n’hésitez pas également à me contacter par mail [email protected] ou via LinkedIn « Vincent Lebunetel ». Et pour retrouver les études et travaux de Boostrs c’est ici : https://boost.rs/nos-livres-blancs/ Très bonne écoute à tous !


#2 - Quels métiers exerceront vos enfants ? - Avec Isabelle Rouhan
Oct 01 2020
Dans ce second épisode d’Objectif Future of Work, on va vous parler des métiers qu’exerceront vos enfants. Pour aborder ce sujet, je reçois Isabelle Rouhan, présidente du cabinet de recrutement Colibri Talent, co-fondatrice de l’Observatoire des Métiers du Futur, et auteure de l’ouvrage Les Métiers du Futur, paru en 2019.Après avoir débuté sa carrière chez Havas Média pendant 12 ans, été nommée directrice générale de Médiabrands Initiative et rejoint les équipes de Facebook pendant 3 ans, Isabelle a réalisé un virage entrepreneurial et fondé Colibri Talent en 2017 - un cabinet de recrutement de dirigeants, spécialisé dans les domaines de la data, du digital et de l'intelligence artificielle. Très engagée dans la vie associative, Isabelle est également présidente de l’Observatoire des Métiers du Futur, qu’elle a co-fondé en 2019 - un think tank dont l’objectif est de contribuer à développer l’employabilité en France en décryptant les tendances de l’évolution des métiers.Elle nous partage aujourd’hui sa vision des métiers de demain et répond aux questions suivantes :•Pourquoi - avec un tel parcours dans la communication et les médias - en vient-on à se poser ces questions et poursuivre autant d’initiatives sur ces thèmes ? •Qu’est-ce qui t’a donné envie d’écrire Les Métiers du Futur ?•Quelle est ta vision du travail de demain ? •Quels seront les métiers qu’exerceront nos enfants demain ? •« Les Métiers du futur », « demain », c’est quand ? •Quand faut-il s’attendre à toutes ces évolutions ? •Comment s’y préparer ? •Doit-on en avoir peur ? •Qu’est-ce que ces nouveaux métiers vont changer au niveau des individus ? •L’automatisation est-elle le principal facteur d’évolution de l’emploi à l’horizon de 5 ans ?N’hésitez pas à contacter Isabelle via LinkedIn, elle répond à toutes les questions et très vite ! Et n’hésitez pas également à me contacter par mail [email protected] ou via LinkedIn « Vincent Lebunetel ». Et pour retrouver les études et travaux de Boostrs c’est ici : https://boost.rs/nos-livres-blancs/Très bonne écoute à tous !


#1 - La GPEC et l'apport de l'IA dans sa réalisation - Avec Bertrand Martinot
Aug 03 2020 34 mins  
Dans ce premier épisode d’Objectif Future of Work, nous allons vous parler de GPEC. Pour les non-initiés, la GPEC signifie la gestion prévisionnelle des emplois et compétences. En Anglais, ‘strategic workforce planning’. L’objectif principal de la GPEC est de bâtir une gestion anticipative et préventive des ressources humaines en fonction des contraintes de l’environnement et des choix stratégiques de l’entreprise.Pour parler de ce sujet, j’ai reçu Bertrand Martinot. Il est économiste et l'un des principaux spécialistes français sur les questions du chômage, de politique de l'emploi et du dialogue social. Il est directeur de la formation et du conseil en développement des compétences chez SIACI SAINT HONORE, un des leaders français du conseil en RH entre autres activités.C’est un sujet qu’il connaît bien puisqu’il a été conseiller social du Président de la République entre 2007 et 2008, puis délégué général à l'emploi et à la formation professionnelle entre 2008 et 2012.Ensemble, nous abordons dans ce podcast les points suivants :•En quoi consiste un exercice de GPEC •Ses principaux enjeux •Son cadre juridique en France •Comment procède-t-on pour la réaliser •Quelle est la méthode la plus classique et quelles sont ses principales étapes •L’apport de l’IA et les bénéfices d’une approche combinéeN’hésitez pas à contacter Bertrand via LinkedIn « Bertrand Martinot », il répondra volontiers aux questions que son intervention aurait pu soulever. Et n’hésitez pas également à me contacter par mail [email protected] ou via LinkedIn « Vincent Lebunetel ».Et pour retrouver les études et travaux de Boostrs c’est ici : https://boost.rs/Très bonne écoute à tous !


No review available yet...