Pérégrinations en Escargolie


Episode Artwork
1.0x
0% played 00:00 00:00
May 22 2020 56 mins  

Relier Namur à Oulan-Bator avec des vélos construits en atelier collaboratif : Julien et Roxane, couple belge, ont déjà parcouru 9000 kms. Depuis le Kazakhstan, ils partagent avec talent ce qu'ils vivent, et franchement, on s'y croirait !

 

Roxanne et Julien sont donc de Namur en Belgique. Roxanne a 28 ans et Julien 29 ans, ils voyagent en couple avec des vélos qu’ils ont nommés Leon pour Roxanne et Saturnin pour Julien.            

Ils sont partis le 4 août 2019 pour une durée prévue de 1 ans et demi. L’itinéraire part de Belgique pour rejoindre la Mongolie

Une aventure préparée pendant un an et demi.

Ils financent leur voyage grâce à leurs économies.

Leur vagabondage s’appelle Pérégrinations en Escargolie. Ils ont fait le choix de ne pas avoir de compte Instagram, pas de compte Facebook ou Youtube non plus, un seul endroit pour partager leurs textes, leurs photos, c'est sur Polarsteps : https://www.polarsteps.com/Happysnails/


Rox et Julien parlent de https://www.warmshowers.org/. Ce réseau est fait pour les voyageurs cyclistes qui parcourent le monde. Traduit dans une multitude de langue, le site et l'application vous permet de bénéficier d'un toit et d'une douche pour un soir, satisfaction bien souvent méritée. Il s'agit d'une "communauté de Touristes à vélo et ceux qui les soutiennent ". Plus de 150 000 membres et presque 100 000 hosts dans au moins 160 pays partageant 17 langues différentes. Vous avez le choix: héberger un cycliste de passage, se faire héberger un soir, ou tout simplement se régaler à regarder les photos absolument incroyables que les membres du réseau postent.



Extrait de récits de Roxanne et Julien:

« Que signifie pérégrinations : Vieilli, littér. Long voyage, effectué en pays lointain. Gén. au plur. Voyage, déplacement en divers endroits suivant un itinéraire compliqué. En partic. Migration de certains animaux –

Que veut dire Escargolie: Espace sans frontières où le temps s’écoule lentement, on n’y emporte que l’essentiel avec soi (ou presque, en attestent nos 50kg de poids total par vélo) On y croise parfois des gens aux yeux globuleux, un peu gluants, emportant leur coquille partout avec eux –

La genèse : la graine a été plantée une après-midi à Shiraz, en Iran, en 2016. On pose notre sac dans le hall d'un hôtel et on remarque un vélo appuyé contre la barrière, tout poussiéreux et fort chargé, assez intriguant. Nous rencontrons plus tard Adony, son propriétaire. C'est un prof de chimie anversois à la retraite qui est arrivé jusque-là en vélo! Voyageant deux mois, laissant son vélo sur place pour rentrer chez lui deux mois, repartant deux mois plus tard pour récupérer sa monture et continuer son périple qui l'a mené jusqu'en Alaska (et ce n'est pas fini à l'heure actuelle !). Je ne le savais pas encore à ce moment-là, mais Julien a eu un petit coup de foudre pour l'idée du voyage en vélo : le challenge sportif, la liberté de nous arrêter où bon nous semble, de prendre notre temps... les racines se sont développées et se sont installées ; l'idée avait pris. Enfin, l'idée avait pris dans mon esprit !... Reste à convaincre Rox, une stratégie lente mais efficace débute alors pour tenter de, petit à petit, convaincre que c'est sûrement une merveilleuse manière de voyager !

Les arguments ayant fait mouche ? - Probablement le fait qu'il ne s'agisse pas tant que ça d'un challenge si physique que ça en a l'air, l'idée est de prendre son temps et découvrir et non de manger du kilomètre ! jour après jour, finalement ç'est pas plus compliqué que de bouffer un syllabus à la fac! - Certainement l'ascension du Muha Bura au Rwanda! Ce volcan culminant à 4 127 mètres d'altitude atteignable au prix d'un dénivelé positif de 1 700m! Punaise on en a chié ! Après ça, rien n'était impossible :-) »

 

©️ Photo et textes par Peregrinations en escargolie.



Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.